Accueil Dépêches PSA: le comité de groupe européen approuve la fusion avec Fiat-Chrysler

PSA: le comité de groupe européen approuve la fusion avec Fiat-Chrysler

1167
14
PARTAGER

Les représentants du personnel siégeant au comité de groupe européen de PSA ont approuvé mardi le projet de fusion entre le constructeur automobile français et son concurrent italo-américain Fiat-Chrysler (FCA), a-t-on appris de sources syndicales.

Le projet a été « approuvé par une très large majorité des représentants des salariés », a indiqué à l’AFP Patrick Michel (FO), secrétaire du comité de groupe européen, dont l’avis était consultatif et qui « réunissait les 28 représentants des 150.000 salariés européens de Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall ».

« A part la CGT », qui a rendu un avis « défavorable et l’IG Metall (syndicat allemand de la métallurgie, ndlr) qui ne s’est pas prononcé », les « autres organisations syndicales, soit 15 sur 17, ont donné un avis favorable » au projet, a précisé Anh-Quan Nguyen (CFE-CGC), membre de ce comité.

La CGT « s’inquiète pour l’avenir des salariés », qui « ne doivent pas faire les frais de cette fusion en supportant les coûts de cette opération financière motivée avant tout pour les actionnaires des deux groupes », a-t-elle expliqué dans un communiqué.

« IG Metall a refusé de donner un avis car il n’avait pas assez d’informations » sur le projet, selon Jean-Pierre Mercier (CGT).

Pour FO au contraire, « PSA a rassuré sur ce mariage », sur ses aspects commerciaux, stratégiques et financiers. Et « côté salariés, PSA s’engage à maintenir les investissements déjà prévus dans toutes les usines en Europe », a déclaré Patrick Michel, en jugeant que « ce mariage se fera au bénéfice des deux compagnies ».

Relevant un manque de données sur FCA à ce stade du projet, la CFE-CGC souhaite obtenir « une présentation rapide et détaillée juste après » la signature du contrat de mariage « et tout au long de l’avancement du projet », a souligné Anh-Quan Nguyen.

La direction de PSA a indiqué sur Twitter que « les équipes » des deux groupes « poursuivent leur travail afin de finaliser les discussions et de conclure » un protocole d’accord « dans les prochaines semaines ».

Dans une déclaration transmise à l’AFP, le directeur des ressources humaines et de la transformation du groupe, Xavier Chéreau, considère que « le soutien des partenaires sociaux européens au projet de fusion PSA-FCA témoigne de leur confiance dans ce projet ». Leur avis favorable « s’inscrit dans notre politique de co-construction créant les conditions de succès », ajoute-t-il.

La semaine dernière, PSA avait obtenu un avis consultatif favorable et unanime des représentants du personnel français, lors d’un comité social et économique central (CSEC) extraordinaire. La CGT n’a pas d’élu au CSEC.

Cette fusion doit permettre à PSA de former avec FCA un nouveau géant mondial de l’automobile, à parité de capital, sans fermeture d’usine. La nouvelle entité de plus de 400.000 salariés deviendrait le numéro quatre mondial du secteur, avec 8,7 millions de véhicules vendus sous les marques Fiat, Alfa Romeo, Chrysler, Citroën, Dodge, DS, Jeep, Lancia, Maserati, Opel, Peugeot et Vauxhall.

Par AFP

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "PSA: le comité de groupe européen approuve la fusion avec Fiat-Chrysler"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Tout le monde va finir par dire OUI et la fusion va se faire 😀

Karuk
Invité

Oui la CGT qui dit non à tout .

zeboss
Invité

et après tout le monde se demande pourquoi Tesla construit son Usine en Allemagne, pas en France..
La CGT a fait fermer plus d’usine que n’importe quelle crise…

SAM
Invité

@zeboss. C’est sûr qu’il va falloir avoir du répondant pour vendre à des retraités français des 208 fabriquées au Maroc et facturées entre 1 200 et 3 000 euros de plus que le modèle actuel (je grossis le trait sur l’augmentation du prix)!!!!! Une 208 électrique importée …

Thomas
Invité

Info toute fraîche: Bruxelles et Paris accusent PSA et FCA de tricherie sur les émissions de leurs diesels(source Le Canard Enchaîné via Challenges)…ça promet pour la future fusion 😮

Donc procés à venir aux USA(GM)et en Europe(cadre du Dieselgate)pour les futurs fusionnés ??? 🙁

Allegra
Invité

Beaucoup de constructeurs sont accusés de tricherie, y compris Renault ou encore Opel et toujours aucun procès en vue… En Europe il n’y aura fort probablement pas de procès retentissant comme c’est le cas aux États-unis, l’affaire se réglera discrètement en privé.

Guallaume
Invité

Info toute fraîche ?? Elle ne date pas de septembre 2017 ?

Jdg
Invité

Elle va finir par ce faire cette fusion….

Jdg
Invité

Je reste convaincu que PSA est lésé et que c’est Agnelli le grand gagnant. Avis qui n’engage que moi.

versdemain
Invité

Chez PSA les morts ne parlent pas !
https://fr.statista.com/statistiques/603739/effectifs-totaux-psa-peugeot-citroen-france/
2013 -> 86 000 employés // 2017 déjà réduit à 68 000 // 2019 encore moins

Mais en Europe 150 000 salariés qui se frottent les mains pour qui va récupérer les postes à supprimer en France.

Alors ils votent oui, pour récupérer la 208 à l’est , la 2008 au sud, même IG métal est ok car il récupère la OPEL hybride qui étaient fabriqué en France jusque fin 2019. Et au Maroc va comprendre, malgré la baisse des ventes ils ont droit à une grosse usine toute neuve.

wpDiscuz