Accueil Constructeurs Malus auto 2020 : le WLTP avancé à mars 2020

Malus auto 2020 : le WLTP avancé à mars 2020

1704
41
PARTAGER
malus auto 2020

Alors que la norme WLTP ne devait entrer en vigueur qu’en juin 2020, les Ministres ont décidé de l’avancer au mois de mars. Cela reste toujours un casse-tête pour les acheteurs.

Dernièrement, nous avons découvert une année 2020 plutôt complexe pour ce qui concerne le malus automobile. En effet, au mois de janvier prochain, on aura un nouveau barème qui démarre plus bas en termes de grammes de CO2/km. Mais, la norme WLTP n’est toujours pas prise en compte. Le WLTP (worldwide harmonized light vehicles test procedure ou procédure mondiale harmonisée de test des véhicules légers en français) n’étant prévu à la base qu’au premier juin 2020.

Finalement, alors que le projet de loi de finances 2020 est actuellement au Sénat, les Ministères de l’Economie, celui de la Transition écologique et solidaire (dont dépendent les Transports) ainsi que celui de l’Intérieur annoncent que la prise en compte de WLTP se fera dès le mois de mars 2020.

Concrètement, qu’est-ce que cela change ?

Cela signifie qu’en trois mois, les acheteurs et les vendeurs vont être confrontés à trois barèmes. A l’actuel barème 2019 succéderont le barème 2020 en janvier puis le barème WLTP en mars 2020. Au moins, la confusion sera plus courte.

Car oui, pour le moment, ce barème WLTP est plutôt flou et confus. Actuellement, les chiffres d’émissions du CO2 sont en NEDC corrélé. Pour ne pas trop perdre les consommateurs, les chiffres sont ramenés (corrélés) selon l’ancien cycle d’homologation NEDC. Pour beaucoup de véhicules, nous ne savons pas quel sera le niveau des émissions CO2 selon le cycle WLTP. Mais, certains constructeurs comme Ford annoncent déjà les chiffres WLTP. Et selon les véhicules, le malus va augmenter, ou diminuer lors du passage au WLTP en mars.

Une incertitude qui risque d’inciter les consommateurs à l’attente. C’est d’ailleurs ce risque de « creux » dans les ventes qui incite les Ministères à avancer la prise en compte de WLTP. Du côté du CNPA (*) on préférait un report au 1er janvier 2021 pour la prise en compte des émissions en cycle WLTP. Eh bien ça n’en prend pas le chemin.

Barèmes du malus 2020

janvier 2020 mars 2020
Emissions de dioxyde de carbone Tarif 2020 Emissions de dioxyde de carbone Tarif 2020
(grammes de CO2 par kilomètre) (euros) (grammes de CO2 par kilomètre) (euros)
Inférieur à 110 0 Inférieur à 138 0
110 50 138 50
111 75 139 75
112 100 140 100
113 125 141 125
114 150 142 150
115 170 143 170
116 190 144 190
117 210 145 210
118 230 146 230
119 240 147 240
120 260 148 260
121 280 149 280
122 310 150 310
123 330 151 330
124 360 152 360
125 400 153 400
126 450 154 450
127 540 155 540
128 650 156 650
129 740 157 740
130 818 158 818
131 898 159 898
132 983 160 983
133 1074 161 1074
134 1172 162 1172
135 1276 163 1276
136 1386 164 1386
137 1504 165 1504
138 1629 166 1629
139 1761 167 1761
140 1901 168 1901
141 2049 169 2049
142 2205 170 2205
143 2370 171 2370
144 2544 172 2544
145 2726 173 2726
146 2918 174 2918
147 3119 175 3119
148 3331 176 3331
149 3552 177 3552
150 3784 178 3784
151 4026 179 4026
152 4279 180 4279
153 4543 181 4543
154 4818 182 4818
155 5105 183 5105
156 5404 184 5404
157 5715 185 5715
158 6039 186 6039
159 6375 187 6375
160 6724 188 6724
161 7086 189 7086
162 7462 190 7462
163 7851 191 7851
164 8254 192 8254
165 8671 193 8671
166 9103 194 9103
167 9550 195 9550
168 10011 196 10011
169 10488 197 10488
170 10980 198 10980
171 11488 199 11488
172 12012 200 12012
Supérieur à 172 12500 Supérieur à 200 12500

Glossaire

(*) CNPA = Conseil National des Professions de l’Automobile
NEDC : New European Driving Cycle / Nouveau Cycle Européen de Conduite
WLTP : Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedures / procédure d’essai mondiale harmonisée pour les voitures

Poster un Commentaire

41 Commentaires sur "Malus auto 2020 : le WLTP avancé à mars 2020"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
xavier
Invité

« Et selon les véhicules, le malus va augmenter, ou diminuer lors du passage au WLTP en mars. »
S’il diminue ce sera une vraie surprise 😉

laportino
Invité

Cela en devient risible. Qu’est-ce que ça leur coûterait de prolonger l’actuel barème jusqu’en mars au lieu de créer un capharnaüm pareils ?

AXSPORT
Invité

MDR

seb
Invité

Qu’est ce qui empêche de mettre en place le WLTP dès le 1er janvier? Est ce que toutes les voitures du marcher n’ont pas eu le temps de passer au WLTP par exemple? Ce qui pourrait expliquer que le CNPA veuillent repousser ça à 2021.

versdemain
Invité
De ce que j’ai compris: – en NEDC une voiture pour un moteur a une seule mesure à minima. – en WLTP la même voiture si elle a des jantes de 16 pouces (pour la mesure nedc) il faut repasser le test pour les variantes avec jantes de 17 ou 18 ou 19 pouces qui pénalise le CO2 De même si tu a pris l’option clim double zone qui consomme un max en été le WLTP est différent. Ou encore un toit ouvrant qui dégrade l’aérodynamisme. Donc Pour l’administration, le système Européen WLTP serait plus compliqué au niveau mise en… Lire la suite >>
seb
Invité

@versdemain, je sais ce qu’est le WLTP mais ça n’explique pas pourquoi ils ne veulent pas le mettre en place. Ça fait des années qu’on en entend parlé, les constructeurs devraient être prêt, qu’est ce que le législateur attend pour le prendre en compte?

Invité

Les constructeurs sont prêts. C’est le législateur qui ne l’est pas.
Car pour le système de calcul du malus, il est nécessaire d’avoir des infos précises sur la voiture et ses équipements. Tout le systèmes de taxation doit être revu pour éviter le bor*** des cartes grises.
Sauf qu’ils veulent, je suppose pour des besoins de simplification, que le nouveau système de eCOC soit mis en place.

En somme, le WLTP est repoussé encore et encore parce que nos amis de là haut ne respectent pas le calandrier qu’ils ont mis eux même en place. Voila voila…

seb
Invité

Ils se prennent la tête pour pas grand choses. Le malus se fit au CO2, qu’il soit calculé en NEDC ou en WLTP on s’en fou.

Mwouais
Invité

12.500 € de malus (taxes supplémentaires) sur une voiture émettant 172g/Expiration me semble peu, ils auraient été mieux inspirés de porter ce montant à 40.234,50€.

Après tout, bannissons cette Jimny et supprimons cet horreur de Mustang de France. Le Rifter 4×4 est enterré et même en Puretech 130….

Mais si ça plait l’idée de l’écologie payante, je me tait.

panama
Invité

Ben voyons ! Continuons d’envoyer du cancer dans les poumons de nos enfants : on ne veut pas le savoir. Ils font rien qu’à nous emm*** nos dirigeants.

Invité
les statistiques d’Airparif montrent que l’air que nous respirons n’a jamais été aussi propre, mais le lobby écolo prétendra toujours le contraire ! Sinon à quoi servent : les catalyseurs les filtres à particules les pièges à NOx l’essence sans plomb ( ah oui on l’avait oubliée celle-là , avant on rejetait des dizaines de milliers de tonnes de plomb dans l’air ). la quasi suppression du soufre dans les carburants ( moins de 50 ppm dans le gazole contre 2000 ppm il y a 30ans ) et je ne parle pas de tous les progrès sur les moteurs eux-mêmes.… Lire la suite >>
Verslefutur
Invité

Il est aussi honnête de dire:
– L’industrie a beaucoup décliné en France, ce qui limite la pollution
– Les dispositifs anti-pollution restent inopérants sur de courtes distances, ce qui souvent le cas sur l’utilisation des véhicules
– Des micro-particules sont toujours rejetés et s’enfoncent plus profondément dans les bronches, donc encore plus dangereuses
Une solution est de changer les mentalités pour diminuer le nombre de véhicules en circulation, mais je ne crois pas au miracle 🙂

Mwouais
Invité
@verslefutur : mon incompréhension est sur le montant faramineux que l’on ose mettre comme taxe sur une voiture comme sur aucun autre produit, comme sur aucune autre taxe de bien : 12 500€ ! Combien de mois de SMIC ou même de salaire médian pour pouvoir acquérir une voiture qui par définition du montant doit être terriblement dangereuse pour la Terre ? Tu paies, alors ça va… Si c’était l’environnement qui était visé, on s’occuperait d’isoler les maisons, de supprimer les bouteilles d’eau, de contraindre à des emballages réduits, d’interdire de nouvelles habitations 4 façades, de megataxer les piscines, d’hypertaxer… Lire la suite >>
beniot9888
Invité

Il est plus propre qu’avant ! Formidable !

Mais est-il propre tout court ?

panama
Invité

A bon, parce que la pollution automobile n’existe donc plus !
Petit conseil : allez faire un tour à Paris pour respirer le bon air pur de la circulation automobile !

Mwouais
Invité

On y sent l’adBlue dans les petites rues mais autant la ‘pisse’.

Je suis pour la voiture électrique en ville (hybride) ou pour ne solution de mobilité avec parkings périphériques gratuits et transports intra-muros performants, propres (le métro euh….il sent la rose ?) et peu honereux (gratuits comme mission de transport collectif).

Force est de constater qu’on n’y est pas. La,voiture thermique n’est alors pas la pire ou plus la pire si elle n’abime plus les pierres.

Si le malus favorisait le transport propre collectif et non le sponsoring de constructeurs de voitures électriques, j’aurais un autre avis sur cette arnaque.

versdemain
Invité
A mon sens il faut voir autrement. – Un constructeur qui n’a pas investi dans les nouvelles techno hybride, alors tu paie la voiture pas chère, mais elle a un gros malus. – Et si tu achètes un produit avec des techno modernes et moins polluante hybride, alors la voiture est vendu plus chère mais n’a pas de malus ! (même prix) Mais et en cadeau … .quand tu l’a revendra d’occasion tu récupères une partie du surcoût à l’achat .le moteur électrique additionnel permet une forte augmentation de la puissance globale de la voiture . tu fait des économies… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

@versdemainoujamais : je ne doute pas que c’est l’objet de la réflexion du législateur (sic)

wpDiscuz