Accueil Michelin Michelin la Roche-sur Yon fermerait plus tôt faute de compétences

Michelin la Roche-sur Yon fermerait plus tôt faute de compétences

1141
29
PARTAGER

La fin d’année s’annonce pleine de stress pour les salariés Michelin de la Roche sur Yon, dont l’emploi s’avère chaque jour  un peu plus précaire.

La direction du groupe français de pneumatiques a en effet annoncé vendredi qu’elle n’excluait pas de fermer le site avant 2020, date initialement prévue. 619 emplois sont impactés.

Une fermeture avancée ?

Faisant un point des négociations syndicats-direction devant la presse, la direction de l’usine Michelin de la Roche sur Yon, a ainsi affirmé qu’il était « difficile » de préciser à quelle date le site fermerait. Celle-ci pourrait être avancée.

Drôle d’argument mis en avant par Sophie Benchetrit-Balmary directrice des relations sociales chez Michelin, chargée de conduire les négociations pour les salariés de La-Roche-sur-Yon et les 74 de Cholet, concernés aussi par la fermeture : rappelant qu’une fermeture à horizon fin 2020 avait été annoncée …. elle a ajouté que le site pourrait fermer plus tôt … en l’absence de compétences clé sur certains domaines.

Décorréler la fermeture de la production selon Michelin

Une fermeture à très brève échéance n’est pas à l’ordre du jour a toutefois déclaré la directrice. « Il y a quand même de la production à faire, c’est leur activité, c’est leur travail » a-t-elle ajouté. Selon elle, « il faut décorréler la fermeture de l’usine et la production ».

Travailler pour éviter des risques psycho-sociaux

D’autant plus qu’elle considère que « travailler,  c’est se préserver des risques psycho-sociaux ». Laissant ainsi entendre que cet aspect du dossier constitue un des éléments clés dont Michelin doit tenir compte … au moins dans son discours …. Enfonçant le clou, Sophie Benchetrit-Balmary a ainsi déclaré que la priorité est donnée à l’accompagnement social. Détaillant les mesures d’accompagnement évoquées lors d’une cinquième réunion de travail jeudi avec les syndicats.

Mesures d’accompagnement

La directrice des relations sociales de Michelin a ainsi confirmé que 120 millions d’euros avaient d’ores et déjà été provisionnés, cette somme recouvrant les coûts prévisionnels de la fermeture, en terme de dépréciation d’actifs et mesures d’accompagnement social.

Le dispositif pour la mobilité interne des salariés souhaitant demeurer au sein de l’entreprise – mais contraints de changer de site – a été détaillé : une indemnité de 33.000 euros brut et une aide aux familles en cas de déménagement.

Les salariés de Michelin qui opteront pour le départ bénéficieront quant à eux de mesures d’accompagnement : jusqu’à 52.000 euros d’indemnité supra-conventionnelle pour un salarié de plus de 30 ans, et 15.000 euros de subvention à la création d’entreprise.

Des mesures de préretraites sont également prévues ainsi que le versement d’indemnités – d’un montant non précisé – pour les salariés ayant vécu plusieurs restructurations. 54 personnes seraient concernées.

Selon la direction, un tiers des salariés de La Roche-sur-Yon souhaite demeurer chez Michelin et la moitié de ce tiers voudrait aller à Cholet, les autres à Bassens (Gironde), Clermont et Vannes ».

La direction a par ailleurs indiqué maintenir son objectif de finaliser les négociations d’ici la mi-décembre.

Notre avis, par leblogauto.com

Drôle d’argumentaire … pour ne pas dire autre chose : Michelin a ainsi poussé son personnel vers la porte … et s’appuie  désormais sur la perte de savoir faire liée aux suppressions de poste pour motiver une fermeture plus rapide.

Pour un peu, l’avancée du planning serait due aux salariés déjà partis … et non aux mesures de la direction les ayant conduit à quitter l’entreprise. Un peu gonflé Michelin, non  ?!  Pas sûre que cette méthode proche  du « diviser pour mieux régner » soit du goût de tout  le monde  …

Poster un Commentaire

29 Commentaires sur "Michelin la Roche-sur Yon fermerait plus tôt faute de compétences"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fabi35
Invité

Tout ça n’augure rien de bon pour les salariés des autres sites lors des (très) prochaines fermetures…
Michelin va dire que ce sont les salariés reclassés qui coûtent trop cher et du coup il faut fermer

AVENUE
Invité
Tout le monde semble s’étonner du recul de Michelin ? La raison ? Tout simplement parce que les pneumatiques Chinois sont passsé en moins de 10 ans de 5% à 25% de part de marché mondial. Et ce n’est pas moi qui le dit mais SENARD dans une récente audition qu’il a eu au Sénat. Les Chinois avancent lentement mais surement leur prochaine avancée sera dans la V.E grâce au monopole qu’ils ont acquis sur le marché de la batterie. A nous de ne pas tomber dans ce piège. La solution bannir la V.E. D’ailleurs dans certains Etats aux USA… Lire la suite >>
Gustave
Invité

aujourd’hui Michelin, demain les grands groupes de concessionnaires…il ne fait pas bon de bosser dans le milieu de l’auto pour les années a venir avec ce malus…

Thibaut Emme
Admin

La Roche sur Yon fabrique des pneus camion…pas voiture.

AVENUE
Invité

Parce que les Chinois pour faire plaisir à Michelin se sont retiré du pneumatique pour camion?

Thibaut Emme
Admin

C’est quoi cette réflexion qui n’a RIEN à voir avec le propos de début qui parle de l’industrie AUTO ? Et donc ma réponse qui précise que l’usine ne fait pas des pneus auto mais camions ?

pat d pau
Invité

tu parles de qui ? Pirelli.. pas aidé par les industries Europeenne et revendu a Chem ?

nouh
Invité

Camion, surement, mais toutes les voitures non vendues à cause de la diminution des ventes et de la poussée chinoise vont dans le sens ue l’industrie automobile va dans une période très difficile…
Le nier ne sert à rien.

Gustave
Invité

Merci nouh, c’est tout à fait ça ! En 2020 ca va pleurer dans les concessions ! et comme d’hab, je parle pour les particuliers ! c’est la que l’on voit la santé du marché, et non les ventes aux entreprises qui représentent moins la santé d’un marché

pat d pau
Invité

oh mon dieu tu debarques… avec 5 ans de retards…

Ca ne t’interessait pas avant ? tu l’as vu a la télé donc tu reagis ? donc toi tu bouffes de la pub pour decouvrir le monde..
encore un con-sommateur

https://www.challenges.fr/finance-et-marche/le-chinois-chemchina-va-racheter-les-pneus-italiens-pirelli_105224

pat d pau
Invité

oui mais t’as 10 ans de retard Nouh.. donc découvrir l’eau chaude apres tout le monde.. T’es le mec qui nie depuis… 10 ans et qui vient donner des lecons de compréhennsion de ce qu’il se passe ? ahahahaha

Gustave
Invité

certes, mais on commence par le camion et ensuite ce sera une usine de pneus « auto »…et surtout, c’est MICHELIIN….une entreprise qui parle à tout le monde en france !

Thibaut Emme
Admin

Ah mais cela a déjà été fait. Joué-lès-Tours en 2013 a supprimé 700 postes.
Certains employés sont parti à La Roche-sur-Yon…malheureusement pour eux.
A Joué, certains ont été formés et placés dans d’autres usines à proximité, ou de nouveaux postes créés par Michelin…

On peut tenter de tout figer, mais cela semble utopique.
Peut-être est-il plus « intelligent » de créer de nouveaux emplois, de nouveaux débouchés, etc.

pat d pau
Invité

heu donc t’as rien suivi de Pirelli ? tu decouvres la vie mec ?

pat d pau
Invité

aucun rapport mon loulou

labradaauto
Invité
De toutes façons les carottes sont cuites ! – la concurrence asiatique à qui on a même toléré le plaggia – les tarifs INEXPLICABLES même en Europe ultra bas par des « tours de passe/passe » – des montes de pneus très imposantes font que nombres remplacent l’auto avant les pneus. – l’impossibilité sur la route de pouvoir USER ses pneus si on a pas de licence course – j’ai des témoignages : hier ma voisine a remplacé ses plaquettes de frein à 185 000 km sur sa logan – Ah pour les pneus elle a tout de même acheté des pneus… Lire la suite >>
zeboss
Invité
le commentaire signé le blog est pondu par un à priori et digne d’une brève de café du commerce.. Le reclassement interne et les départs volontaires peuvent provoquer des déséquilibres de compétences. mais pour savoir ça faut aller sur le terrain, d’autant que d’autres usines sont en tension d’embauche, Bourges, Clermont entre autre sur certains postes. Donc si certains opérateurs se sauvent durant l’année, soit par mutation interne soit par départ volontaire, les groupes de productions seront déséquilibrés. Pour qui sait comment se fabrique les pneus un opérateur manquant et c’est un poste complet qui n’est pas assuré… Après la… Lire la suite >>
zeboss
Invité

tiens les khmers (rouges) sont de sortie… avec leur gilet jaune…

ema
Invité

encore un commentaire d’Elisabeth diabolisant les dirigeants d’entreprise, qui ne trouvent jamais grâce à ses yeux ! J’imagine que son expérience personnelle dans l’industrie lui autorise ces conclusions aussi tranchées. – parce que la mienne m’inciterait à plus de prudence, en particulier sur la difficulté à recruter des profils clefs dans certains secteur (par exemple des soudeurs dans le domaine de la fonderie) qui peut mettre en difficulté toute une entreprise.

labradaauto
Invité
…il faudra ema seulement retenir qu’à ne plus vouloir payer à VRAIE VALEUR le travail de personnels qualifiés, ceux-ci s’en sont allés, bon gré, malgré , souvent conduits à la porte, vers autres infortunes. C’est l’époque que nous vivons. Il existe encore des gens passionnés et investis, car connaisseurs de A à Z de la filière industrielle qu’ils dirigent. Mais ils sont une poignée. Très peu. Eux ont reconnaissance pour le Personnel QUALIFIé COMPéTENT à TOUS les POSTES. La majorité des dirigeants qui sont en compétition dans cette conflagration NE SONT QUE DES GESTIONNAIRES qui veulent de la M.O à… Lire la suite >>
zeboss
Invité

@labradaauto :
c’est la luuutte finaaanle … ?
faudrait arrêter le misérabilisme et le sens unique de la pensée..
Tu ne dois pas :
être du milieu industriel
avoir eu besoin d’embaucher des techniciens spécialisés…
sinon tu saurais que beaucoup de salariés n’ont pas toujours envie de se former à des techniques spécialisées et pointues mais préfères le « fait tout seul »….

labradaauto
Invité
…alors TOI zeboss: tu n’as pas que l’invective venue de ta pensée unique . ça s’arrête là, parce que ton jugement sur tout est aussi obtu que ta personnalité imbue de son miroir. Mais t’es qui toi pour te croire au dessus du monde ouvrier, des syndicats. Tu n’aimes pas que le petit patron ait crédit pour ses BONS ouvriers. « ON » est pas tous pareil. T’as beaucoup pris à l’action semaine passée ? Une once de tolérance si l’autre ne pense pas tout comme toi. OUI le pays est entrain de crever de perdre des valeurs , des connaissances. On… Lire la suite >>
zeboss
Invité

@ema ! s’il n’y avait qu’Elizabeth qui diabolisait les « patrons » ça ne serait qu’un moindre mal, mais l’enthousiasme de certains sur le sujet en déballant leur ignorance totale des sujets est déplorable.

pat d pau
Invité

oui des soudeurs… va en espagne il paie bien. En france on deteste l’industrie.

labradaauto
Invité

Ce que vous dites est malheureux ! Et c’est la vérité ! Comme une impression que le mépris succède à la non reconnaissance des gens qui savent . Et Il n’y a pas que les soudeurs . Je ne suis ni syndicaliste ni politiquement engagé. je vois ce qui se passe.

AVENUE
Invité

@ labradaauto
Après on va pas généraliser il y a des ouvriers exceptionnels aussi bien que d’excellents patron.
Ca coince dès que la finance et les commissaires aux comptes s’en mêlent.

labradaauto
Invité

oui parce que tout ce qu’on fait ICI est plus cher qu’ailleurs !
Cette foutue mondialisation déshabille surtout les classes petites et moyennes

wpDiscuz