Accueil F1 F1 : Nicholas Latifi remplace Kubica chez Williams

F1 : Nicholas Latifi remplace Kubica chez Williams

467
3
PARTAGER
latifi

Ce n’est sans doute pas le scoop de l’année, car l’annonce était plutôt attendue. Le canadien Nicholas Latifi, vice-champion de F2 cette saison avec Dams, succède à Robert Kubica, dont le retour en F1 n’a pas donné les résultats escomptés.

A 24 ans, et après 6 années passées en GP2/F2 (dont 4 saisons complètes), Nicholas Latifi arrive en F1. Il comble ainsi le dernier baquet encore vacant pour 2020, depuis que Williams avait annoncé la fin du contrat du polonais Robert Kubica (à moins que ce ne soit l’inverse). L’ancien pilote Renault a réussi le tour de force de revenir en F1, 8 ans après son terrible accident de rallye et les séquelles qui en ont découlé, mais la délicate saison 2019, où il fut souvent loin de George Russell, a mis en évidence les limites de ses capacités.

Nicholas Latifi arrive tardivement en F1. Si débuter à 24 ans était normal dans les années 80/90, voire même précoce, c’est aujourd’hui un âge « canonique » face à la vague de jeunisme qui a soufflé sur la F1 depuis l’arrivée de Max Verstappen. Néanmoins, Latifi peut compter sur son expérience, puisqu’il a déjà roulé sa bosse en F1, ayant été successivement pilote d’essais pour Renault F1 Team (2016-17) Racing Point Force India ( 2018) et pilote de réserve Williams (2019). Le canadien a participé fréquemment à des essais privés et même à quelques séances d’essais libres, notamment cette saison où Williams l’a convié à six reprises sur les EL1. Une progression de carrière qui récompense ses résultats, mais s’explique aussi par l’appui financier de son père, le milliardaire Michael Latifi, qui fait partie des investisseurs de McLaren Group. Latifi ne vient pas les mains vides, et ce n’est pas de trop pour Williams, qui recevra certes un appui financier accru de son sponsor-titre, Rookit, mais doit composer avec le départ du sponsor de Kubica, Orlen, et les faibles recettes que rapportera la campagne 2019 catastrophique de l’écurie de Grove.

«Je suis ravi de devenir pilote de course pour 2020», a déclaré le principal intéressé. «J’ai beaucoup aimé travailler avec l’équipe cette année, en l’aidant dans le développement de la voiture et en l’assistant partout où je pouvais me rendre sur la piste et à l’usine. J’attends avec impatience le voyage à venir avec l’équipe et je suis ravi de faire mes débuts en Formule 1 au Grand Prix d’Australie en 2020. »

La directrice adjointe de l’équipe, Claire Williams, a ajouté: «Je suis ravi d’annoncer que Nicholas assumera le rôle de pilote de course pour le partenaire George en 2020. Chez Williams, nous avons tous été extrêmement impressionnés par ce qu’il a réalisé cette année en FIA Formule 2, ainsi que par son engagement envers l’équipe et par le travail qu’il a réalisé en coulisses (…) Nicholas est devenu un membre établi et respecté de Williams, et nous sommes impatients de le voir assumer ce nouveau rôle, alors que nous cherchons à nous frayer un chemin vers le milieu de terrain. »

Notre avis, par leblogauto.com

Nicholas Latifi aura l’avantage de débuter sans avoir l’énorme pression d’une grosse structure imposant des gros résultats, et puis Williams peut difficilement faire pire qu’en 2019. Mais il faudra faire ses preuves face au très bon Russell.

La « canadian connection » se renforce, avec deux pilotes (Latifi et Lance Stroll, Ndlr) au profil assez semblable, qui doivent faire leurs preuves pour effacer l’étiquette de « fils à papa » qui leur colle à la peau. Les baquets sont rares et chers, d’où le retour en force de pilotes dits « payants », qui sont néanmoins mieux préparés que les « aventuriers » que l’on pouvait voir débarquer dans les années 80/90 avec leur valise de billets. Et ça pourrait continuer, car le destin incertain de Renault F1 ne laisse pas insensible Dmitry Mazepin, un oligarque russe un temps pressenti pour reprendre Williams, et qui cherche aussi à caser son rejeton, Nikita, avec des poches bien remplies. Et pendant ce temps là, un certain Nico Hülkenberg sort par la petite porte. Peut-être du DTM avec Kubica justement ?

Source et image : F1, Williams

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "F1 : Nicholas Latifi remplace Kubica chez Williams"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
4aplat
Invité

C’etait prevu depuis un moment, Latifi a roulé pas mal en EL1 cette année.
Avec George ca va etre une paire de pilotes assez jeune 😊

Thibaut Emme
Admin

jeune jeune…il commence à avoir de la bouteille le Nicholas (merci papa #2) 😛

Il est surtout une grosse pipe…Stroll avait au-moins pour lui d’avoir remporté 3 championnats dont 2 monoplaces (F4 Italie et F3 Europe).
Latifi ? Rien…en F2, il s’est fait plier par Leclerc en 2017, Russel, Albon (qui avait la même DAMS), Norris en 2018…cette année est sans doute la plus « réussie » mais De Vries le bat largement….et De Vries est en….Formule E, Latifi en F1.

Enfin bon, cela donnera un nouvel os à ronger à Jacques aigri Villeneuve. 😉

VR6
Invité

Maintenant 24 ans c’est limite tard pour débuter en F1. Alonzo était double champion du monde à 25 ans et depuis depuis la tendance est plutôt au très jeunes pilote comme Russell. Evidement les écuries de fond de grille mise plus souvent sur l’expérience pour épauler les jeunes justement. Ce qui m’amène à déplorer que cette écurie à l’histoire si riche aligne désormais 2 chicanes mobiles en course.

wpDiscuz