Accueil Actualités Entreprise Waymo : forte dévalorisation, doute sur la voiture autonome

Waymo : forte dévalorisation, doute sur la voiture autonome

1732
8
PARTAGER

Signe des temps ? Mauvaise augure pour l’avenir des véhicules autonomes ? La banque américaine Morgan Stanley vient d’abaisser de 40% la valorisation accordée à Waymo, la filiale d’Alphabet qui développe une plate-forme de conduite autonome. Raisons invoquées : l’incertitude qui prévaut actuellement autour de la viabilité de cette technologie. Laquelle tarde à se traduire en de réelles offres opérationnelles.

Dévalorisation de Waymo

Alors que Waymo développe à l’heure actuelle une plateforme de conduite autonome qu’elle compte exploiter commercialement via un service de taxis sans chauffeur, Morgan Stanley s’avère pour le moins dubitative sur le fait que la société puisse rapidement en retirer les fruits d’une activité opérationnelle.

Malgré les nombreux projets de recherche et programmes pilotes en cours, l’essor commercial de la voiture autonome demeure une notion encore lointaine.

Si Alphabet fait certes partie des entreprises les plus avancées dans ce domaine à travers sa filiale Waymo, elle n’a toutefois pas encore lancé à grande échelle le service de taxis autonomes sur lequel elle travaille depuis des années.

Face à l’incertitude qui règne autour de la viabilité commerciale de cette technologie, la banque Morgan Stanley vient de revoir drastiquement à la baisse la valorisation qu’elle accorde à Waymo. La faisant chuter de 175 à 105 milliards de dollars.

« Au cours de la dernière année, il y a eu une série d’obstacles liés à la commercialisation et à l’avancement de la technologie de conduite autonome « , résument ainsi les analystes de Morgan Stanley.

Deux obstacles majeurs au développement de la voiture autonome

Ces derniers mettent en avant deux obstacles majeurs à une vulgarisation de ce qui n’est encore qu’un concept : la contrainte de sécurité actuelle imposant la présence d’un chauffeur à bord des véhicules autonomes, et les pertes financières importantes associées à un développement plus lent que prévu de ce marché.

« Plus particulièrement, nous avons sous-estimé la durée probable de la présence de conducteurs de sécurité dans les voitures et le calendrier de déploiement des services autonomes de covoiturage”, reconnaît Morgan Stanley.

L’avis de Leblogauto.com

La voiture autonome devrait conserver la forme de concept encore durant de nombreux mois. Vu les immenses dépenses en Recherche et Développement nécessitées par le domaine et la complexité technologique de la mise en œuvre de procédés pour le moins novateurs, il faudra s’attendre à voir plus apparaître des services de conduite autonome qu’un réel véhicule autonome.

Sources : AFP, Eureka Presse, Morgan Stanley

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Waymo : forte dévalorisation, doute sur la voiture autonome"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
nouh
Invité

Pour le titre, c’est « dévalorisation ». Simple remarque.
Pour le fond, la voiture autonome « fiable et sure » n’est pas pour demain, il suffit de voir les résultats sur le freinage d’urgence autonome pas très flatteur pour nos constructeurs et plutôt dangereux pour les piétons!!
Alors la voiture entièrement autonome…….

Béret vert
Invité
La voiture autonome a été poussée par les richissimes GAFA en quête de secteurs à investir où ils se voient les maîtres. Leurs moyens de persuasion ne sont pas que financiers: la sécurité routière est un thème plus que porteur auprès du deep state, cette bureaucratie invisible si bien décrite par Trump lors de son récent discours à l’ONU (d’un ton calme et sûr, sans ses habituelles diatribes). La voiture autonome pouvait enfin laisser envisager une nouvelle culture de la mobilité, une socialisation de la pratique automobile, bref, l’opportunité de se débarrasser de la culture de la « bagnole » symbolisée par… Lire la suite >>
Jdg
Invité

Vous êtes ridicule mais alors à un point.
Vous vivez qd il y a cinquante ans?
Ou peut être dans un autre pays.

Béret vert
Invité

Passer pour ridicule aux yeux d’un ignorant c’est comme recevoir une médaille.
La TV française ne diffuse que les colères de Trump. Or il se trouve qu’il est beaucoup plus intelligent que ce que suggère nos medias malveillants. Faites juste l’effort de vous renseigner ailleurs puis réfléchissez par vous -même.

zeboss
Invité

faire référence à un discours de Trump place de suite le niveau du locuteur.
On baisse la tête, non pas par déférence mais juste pour éviter le choc du vol ras des paquerettes..
Béret vert, un pseudo parfait pour un plouc réac ?

Béret vert
Invité

Vous n’êtes pas au courant des manœuvres et scandales de Face-book, Amazon, Google et de la CIA ? et c’est moi qui serait un plouc ??

Alors lieu d’attaques personnelles et en l’absence d’argumentation, je vais me différencier en vous instruisant… au moins l’un d’entre nous n’aura pas perdu son temps:
https://www.youtube.com/watch?v=mrUS6FZSP1o
(Cliquez sur sous-titre).

Bizaro
Invité

difficile d’être un grand dirigeant automobile aujourd’hui, tant les pistes vers la mobilités du futur sont nombreuses.

wpDiscuz