Accueil Nissan Voiture autonome : accord Waymo / Renault-Nissan-Mitsubishi ?

Voiture autonome : accord Waymo / Renault-Nissan-Mitsubishi ?

622
14
PARTAGER

L’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi serait sur le point de signer un partenariat avec la start-up américaine Waymo (Google), dans le développement de véhicules autonomes. C’est en tout cas ce qu’affirme le quotidien économique Nikkei. La jeune pousse est considérée comme l’une des sociétés les plus avancées dans le domaine.

Développement en commun ?

Parmi les projets de coopération possibles, le journal nippon évoque « le développement en commun de taxis autonomes qui utiliseraient des véhicules de Nissan » et « d‘un système de réservation et paiement ».

L’envergure mondiale de l’Alliance : un atout de taille

Via ce partenariat, Waymo, filiale de conduite autonome d’Alphabet, maison mère de Google, pourrait trouver intérêt à s’associer avec un trio de constructeurs doté d’une forte expertise dans les voitures électriques, et présent partout dans le monde. Rappelons que 10,76 millions de véhicules ont été vendus par l’Alliance en 2018.

Les trois constructeurs pourraient voir en cet accord potentiel l’opportunité de travailler avec un des groupes les plus en pointe dans le domaine de la conduite autonome.

Cette rumeur voit le jour alors que Waymo a annoncé en janvier 2019 son projet d’ouvrir sa propre usine de production pour ses futures véhicules autonomes à proximité de Detroit (Michigan), pour une mise en service en 2021. Les véhicules de Waymo ont déjà sillonné déjà les routes américaines sur des millions de kilomètres.
A la fin de l’année dernière, la filiale d’Alphabet a débuté la commercialisation d’un service de taxis autonomes dans la région de Phoenix (Arizona).

Partenariat Waymo et d’autres constructeurs

Waymo a d’ores et déjà conclu avec des constructeurs automobiles des partenariats de même type que celui qui pourrait être conclu avec l’Alliance.
La société a ainsi engagé une collaboration avec FCA  (Fiat Chrysler Automobile) et JLR (Jaguar Land Rover).
Fin 2018, la filiale de Google a acquis 62 000 mini-vans Chrysler Pacifica hybrides à Fiat Chrysler Automobiles en vue de lancer le développement national de sa flotte de véhicules sans chauffeur destinée au grand public.

Waymo s’est en effet engagée à faire circuler – dès 2018 à Phoenix – des flottes de véhicules autonomes de niveau 4 avec des personnes lambdas et non pas des ingénieurs ou des pilotes de secours. La société a d’ores et déjà débuté des tests fin 2017.

En 2016, la filiale de Google avait d’ores et déjà acquis 100 Chrysler Pacifica et 500 unités en 2017. Il s’agit de monospaces fabriqués au Canada – dotés de volant et pédales, contrairement aux tests réalisés avec General Motors – sur lesquels Waymo installe ses capteurs et logiciels de conduite.

L’Alliance déjà partenaire de Google

L’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a d’ores et déjà prévu de travailler avec Google. En septembre 2018, elle a en effet annoncé la signature d’un accord mondial en vue d’équiper ses véhicules de nouveaux services à bord , à compter de 2021. Services qui seront basés sur Android, le système d’exploitation pour les terminaux mobiles développé par le géant américain.

Sources : Nikkei, AFP, Automotive News, Reuters

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Voiture autonome : accord Waymo / Renault-Nissan-Mitsubishi ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Opiomorph
Invité

Sinon, Renault menace les grévistes en Corée du Sud. Je me demande ce que Jean-Dominique « fibre sociale » Senard en pense.

http://english.chosun.com/site/data/html_dir/2019/02/08/2019020801192.html

Irma kubota
Invité
Arrêtons avec ce mythe de la voiture autonome qui ne verra jamais le jour sauf sur autoroute et nationale. Le siècle prochain pourquoi pas , et encore …C tant mieux comme ça, je m imagine dans mon break Dacia autonome, !!! Maman qui change les couches de bébé et papa qui brosse medor dans le coffre , quelle blague !! Progrès inéluctable ? Peut être, fainéantise et ridicule sûrement, Amateur de conduite réjouissez vous l asservissement de l homme par la machine n est pas pour tout de suite, pour les autres n oubliez pas de faire votre prière avant… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
Toujours ce trollage stupide envers une marque. C’est dommage, cela décrédibilise le reste du propos. Des véhicules autonomes, il y en a déjà dans des trajets non circonscrits. Le siècle prochain c’est dans 80 ans ! Les voitures autonomes seront dans la rue bien avant 😉 ne vous déplaise. Et si vous aviez lu Asimov, vous sauriez que les robots n’asservissent pas l’Homme mais le rendent libre. Ce sont les profiteurs de tout bord qui asservissent l’Home. Le jour où nous n’aurons plus besoin de trimer à l’usine, de faire des tâches (regardez les tâcherons) et que nous pourrons nous… Lire la suite >>
Tof
Invité

C’est beau de rêver… Asimov, écrivain, a peut être souhaité cela; ce que je constate c’est que les robots ont effectivement libéré les hommes de leurs travails et par conséquent de leurs salaires. Il faudrait poser la question aux principaux intéressés: Je ne suis pas sûr qu’ils aient gagné au change.

nithael70
Invité

Par ce que les mentalités et les règles qui nous régissent n’avancent pas aussi vite que la technologie. Pendant la presidentielle, hamon a presenté le revenu universel (deja propose par jlm), interview de retraité: » Ha non, nous on a dû travaillé et en bavé, hors de question de payer des gens à rien faire… »; Taxation annuelle des robots des entreprises (normal, equivalent aux charges salariales des postes qu’ils occupent), bronca des economistes: « cela vas tué la competivité des entreprises ». Est ce que cela ne remettrai pas, justement, en valeur le vrai cout du travail humain?

Thibaut Emme
Admin

@Tof : c’est exactement ce que je dis. Ce ne sont pas les robots les coupables de cet état de fait. Ce sont nos sociétés capitalisto-consuméristes.
Le jour où tous les emplois seront robotisés ou presque, il faudra bien réinventer nos sociétés.
Vous savez ce que certains tentent de proposer comme le salaire minimum. Après on peut parler de rêves. Heureusement qu’il reste les rêves 😉

Bzep
Invité

Dans ma région le charbon a donné du boulot à des centaines de milliers de travailleurs et puis plus rien. On peut le regretter pleurer mais c’est un fait. Il a fallu reconstruire et développer d’autres filières et surtout s’adapter, c’est le propre de l’Homme. Les emplois évoluent, on n’y peut rien. Beaucoup de reconversion de formation seront nécessaires.

Michel
Invité

Thibaut, il n’y a pas de trollage envers une marque, c’est une remarque plus que judicieuse, je vois mal une voiture autonome sur nos routes départementales, avec l’absence de signalisation au sol (lignes centrale et latérale).
Si vous voulez faire Paris Marseille en regardant un film, prenez un transport en commun (avion – train – autobus)!

Thibaut Emme
Admin

@Michel : « en espérant qu elle soit aussi autonome pour les rdv chez le garagiste !! » > Vous appelez cela comment ? 😉

Irma kubota
Invité

Juste pour détendre un peu l atmosphère, rien de grave !!

mko
Invité

Je rêve des robots taxis.
Plus de problème d’assurance de révision de place de parkings
Réservable à l’avance
Et même partageable pour aller au boulot avec une ristourne si petit détour.

The futur.
Je doute que je vois cela de mon vivant par contre
Dommage

Jo.
Invité

La photo, diantre, mais c’est la nouvelle version des Ghostbusters,
en tout cas, cette voiture autonome, son secret est certainement que c’est un fantôme qui la conduira…

quid34
Invité

La précision au cm des gps et les réseaux neuronaux rendent la conduite autonome de plus en plus crédible .
Cela permettra aussi à chaque propriétaire d’inclure sa voiture dans un réseau d’auto partage en dehors des créneaux qu’il se sera alloué…

wpDiscuz