Accueil Divers WRX : 1ères images de la Projekt E

WRX : 1ères images de la Projekt E

424
3
PARTAGER

IMG, promoteur du WRX, a profité de la manche se disputant ce week-end en Lituanie pour dévoiler la Projekt E qui représente l’avenir du rallycross mondial.

Malgré les départs de Peugeot et de Volkswagen qui estimaient que l’électrification annoncée du WRX n’allait ni assez vite ni dans le sens souhaité, les véhicules électriques représentent bien l’avenir de la discipline. Il y a quelques mois, le promoteur IMG avait annoncé une collaboration avec l’autrichien STARD (Stohl Advanced Research and Development) pour le développement d’une Projekt E basée sur une Ford Fiesta. Jusqu’alors présentée sous la forme d’une esquisse, la Projekt E a été dévoilée ce vendredi 13 septembre, à Riga.

Une puissance de 450 kW

C’est une Ford Fiesta à l’allure relativement conventionnelle qui a été dévoilée. STARD a développé un kit qui pourra être adapté sur d’autres bases. Ses principales caractéristiques sont les suivantes : une puissance de 450 kW (613 ch), un couple quasi-instantané de 1 100 Nm, une vitesse maximale pour une WRX estimée à 240 km/h.

En piste dès 2020

La Projekt E doit entrer en action dès la saison prochaine grâce à une série support qui devrait être visible sur certaines des manches européennes.

L’avis de Leblogauto.com

Le WRX a pour le moment du moins choisi le chemin de la standardisation. Quoi qu’il en soit, après la Formule E et avant l’Extreme E ou le ETCR, le WRX participe lui aussi de l’électrification du sport automobile mondial.

 

Photos : WRX

 

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "WRX : 1ères images de la Projekt E"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thibaut Emme
Admin
Je suis partagé sur cette annonce…. Déjà, le fait que ce soit via Stard que IMG présente le premier proto montre que la volonté est d’impliquer les acteurs actuels du WRX. Mais quid des constructeurs qui voulaient passer à l’électrique plus rapidement ? Avaient-ils trop d’ambitions (et donc des budgets impossibles à suivre pour les privés qui sont l’âme du rallycross) ? Sans doute. L’autre point, c’est ok l’électrique est très adaptée au format du WRX…courses très courtes (5 à 7 minutes) puis de l’attente (essais le vendredi, 2 manches qualif le samedi, 2 le dimanche + demi + finale)… Lire la suite >>
frederic Euvrard
Invité
entre une Vmax fixée inutilement à 240 km/h, une puissance pas forcément nécessaire mais annoncées comme un trophée, on a quand même bcp d’interrogation sur ce possible futur e-WRX . Outre l’affaire du bruit des moteurs, on peut se poser la question du poids des autos, de leur résistance aux chocs et sauts ou alors les organisateurs des courses finiront par proposer des circuit plats avec juste ce qu’il faut de terre dans les virages pour que les autos glissent un peu et donnent une impression de spectacle Pas sur que le public adhère à ce greenwashing automobilo-sportif vous par… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin

Les chocs ne seront pas trop un souci. Les batteries ne sont pas sous la voiture mais à l’intérieur de l’arceau cage comme Exagon le fait pour l’Andros.
On a un gros pavé en passager 🙂 Pour l’Exagon, c’est 27 kWh et 240 kg de lest…
https://www.leblogauto.com/2018/01/bienvenue-a-landros-sport-01-toute-electrique.html

Par contre, pour les circuits, le WRX fait l’erreur de la F1 d’Ecclestone….ils virent les circuits historiques pour aller voir ailleurs.
Exemple, passer du Circuit Jules Tacheny à Mettet pour Spa et son parking de l’eau rouge (en flinguant l’un des emplacements les plus sympa des photographes…).

Bref…ça pue 😉

wpDiscuz