Accueil Alpine Alpine : l’inévitable électrification

Alpine : l’inévitable électrification

3387
14
PARTAGER

Alpine a réussi son retour même si les ventes à l’étranger ont besoin de se développer. Peut-être l’électrification le permettra-t-elle ?

Hybride par-ci, électrique par-là… Porsche, avec sa toute nouvelle Taycan, montre le chemin de l’électrification pour les constructeurs automobiles de sportives. Alpine n’en est pas encore à ce stade même si celle-là est inévitable comme l’a expliqué Olivier Murguet, directeur commerce et régions du groupe français aux journalistes de Auto Express.

100 % électrique ou hybride

Pour ses prochains modèles, Alpine devra ainsi en passer par l’électrification (hybride ou 100 % électrique) malgré une volonté de produire des sportives légères et « basiques » qui devrait demeurer inchangée. Si l’introduction d’un SUV a été évoquée à plusieurs reprises pour développer la gamme (et ses ventes), il semble que même l’A110 pourrait à moyen terme céder à l’électrique. Quant au SUV, il se prêterait plus particulièrement à une motorisation hybride.

L’avis de Leblogauto.com

Au-delà de cette électrification inévitable, on pourrait se demander si celle-ci ne pourrait pas être promue par un engagement en compétition. Alpine, avant d’introduire sa nouvelle génération de A110, avait en effet effectué un retour en course, via l’endurance. Les compétitions acceptant hybrides ou électriques ayant tendance à se multiplier, le constructeur pourrait tout à fait trouver son bonheur.

Photo : Alpine

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Alpine : l’inévitable électrification"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
seb
Invité

Au contraire, un SUV c’est gros et lourd, ça irait très bien en électrique, une A110 doit être légère, une hybridation type KERS irait mieux dessus.

AQW
Invité

Un SUV, ça sert aussi pour partir en weekend ou en vacances, bref ça fait potentiellement bien plus couramment des kilomètres. Le PHEV semble approprié.
Un coupé sportif, souvent moins. L’électrique se prête mieux.

Papagaiou
Invité

A110 arrive avec +10 De retard. Il y a qu’a voir sa technologie. Il y’a quoi dans cette voiture qui n’aurait pas permis sa commercialisation y’a 10 ans? Sans doute l’indécision ou un processus industriel rigide et daté? J’imagine que rien n’a été prévu pour une version électrique. Alors rêvez pas. A110 est un dinosaure qui n’aura pas de descendant.

Visiteur
Invité

Tiens un rageux anti-français, ça manquait. C’est vrai qu’elle est tellement en retard sur son époque que la presse étrangère et des types comme Gordon Murray en louent les qualités. Mais bon c’est vrai que la McLaren F1 c’était au siècle dernier alors le type qui l’a conçu, ces avis de vieux grincheux ne valent pas les vôtres.

Philippe
Invité

Processus décisionnel tellement long qu’aucun autre constructeur n’a osé une auto aussi atypique et avec une personnalité aussi marquée.

Invité
Il a surtout fallu 4 ans pour la sortir, cette new Alpine, Philippe. Donc processus rigide et daté, ça me fait rire, surtout quand on considère tous les rebondissements qu’il y a eu dans le dossier (départ de Caterham en cours de route qui a obligé Renault de revoir sa copie …). Mais bon, je présume que c’est le même genre de personne qui ne veut pas rouler en électrique car « je ne veut pas rouler dans une voiture équipée d’un moteur d’aspirateur ». Alors qu’il y a 20 ans, ce même gars jurait qu’il ne roulerait jamais avec une voiture… Lire la suite >>
SGL
Invité

C’est du « bêtement méchant » @Papagaiou
L’A110 est une voiture effectivement conçue « à l’ancienne » mais cela n’empêche pas qu’elle soit au top en 2019 (et pour plus de 10 ans avec évolution)
Elle répond à une demande… C’est d’ailleurs un succès historique même si cela reste une niche commerciale, d’où la discussion précédemment d’en faire d’autres modèle SUV style Macan pour élargir la clientèle potentielle.

Invité

Et puis bon, 4 ans pour la sortir quand même, cette auto au processus industriel « rigide et daté » !?!

panama
Invité

Du parfait green washing pour faire du buzz. Ca fait des années qu’on parle d’une 911 électrique et qu’on ne la voit toujours pas arriver.
Et pourquoi donc ? C’est bien simple : le concept même de ces voitures : légèreté, moteur central ou arrière, plaisir, sensations de conduite (bruit du moteur) est incompatible avec une électrification.
L’hybridation c’est kif kif.

SGL
Invité

Une auto 100 % nouvelle réclame environ 5 ans de gestation… il est certain que si l’on se projette vers 2025, une sportive électrique ou hybride à forcément du sens. (peut-être pas encore en 2019)

Invité

Et pourtant, Tesla y arrives bien ! En fait, si Porsche n’y arrive pas,c ‘est juste parce que si chez VAG, le greenwashing (justement) tourne à plein régime pour faire oublier le dieselgate, la technique derrière ne suit pas. Voilà la différence entre ceux qui vont à l’électrification par conviction (Tesla, Renault …) et ceux qui le font par opportunisme (VAG et BAM)

Invité

Quand je pense qu’au tout début des rumeurs sur le retour d’Alpine, certains médias parlaient d’une électrification, les « puristes » disaient « pourquoi pas en diesel pendant qu’on y est », tellement ils étaient persuadés qu’à l’époque, une sportive ne pouvait pas être électrique. Depuis, cela a bien changé, les avis aussi 😉

SGL
Invité

Oui
Quand l’on parle du futur, il faut toujours penser ce qui se vendra dans 5 à 12 ans et ce qui se vendra en 2029 n’est pas forcément ce qui se vend le mieux en 2019.
Bref, ce qui peut paraître loufoque le sera logique vers 2025.

Invité

faut aussi penser à ce qui ne se vendra plus dans le futur … car il n’y en n’aura plus. Comme le pétrole

wpDiscuz