Accueil Alpine La nouvelle Alpine A110 dépasse l’ancienne berlinette

La nouvelle Alpine A110 dépasse l’ancienne berlinette

3002
44
PARTAGER

7 176. Un chiffre pas rond du tout, mais ô combien symbolique pour Alpine. C’est le nombre d’Alpine A110 première du nom produite en 15 ans. La nouvelle A110 vient de le dépasser.

7 176 en moins de 2 années, cela peut sembler peu après tout pour une voiture moderne. Cependant, pour une marque qui se relance, avec un modèle de niche et un « atelier » aux capacités de production limitées (même si Dieppe a vu sa production monter en cadence), ce n’est pas si mal.

Le cap des 5 000 exemplaires avait été franchi en avril dernier. Ce qui montre que l’usine de Dieppe fournit désormais son plein potentiel. A noter que l’Alpine A110 se vend un peu partout dans le monde, mais demeure pour le moment très axée sur la France. Un peu plus de 1700 exemplaires ont été livrés en France au 1er semestre 2019 sur 2900 livraisons d’A110.

L’arrivée de l’Alpine A110 S (292 ch) devrait développer un peu plus les ventes à l’étranger (UK, Allemagne, Japon principalement). Une réussite qu’il convient de ne pas laisser faner.

Illustration : Alpine Cars

Poster un Commentaire

44 Commentaires sur "La nouvelle Alpine A110 dépasse l’ancienne berlinette"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Cela me fait énormément plaisir !
Déjà parce que, comme tout le monde le sait, je suis patriote, mais l’auto est vraiment réussie intrinsèquement.
De ma fenêtre, à Paris, j’ai l’habitude de voir le soir beaucoup de super-car défiler de gars qui rentre chez eux le soir (golden boy ?)
Mais voir une Alpine dans l’avenue me frissonner plus qu’une Ferrari ou Aston Martin.
Bien sûr, je n’ai pas un discours objectif…. Pardon.

SGL
Invité

Malheureusement (ou heureusement) pour la pérennité de la marque, le passage par la case SUV sera obligatoire.

SGL
Invité

D’ailleurs y a-t-il des news, du projet SUV ?
Cela fait bien 2-3 ans que les rumeurs persistent. (sans démentis)

Peter Wheeler
Invité

Alpine n’a pas vraiment besoin d’être pérenne tant qu’elle bénéficie des synergies du groupe Renault-Nissan. Mieux vaut se concentrer sur un nombre réduit de modèles et avoir des produits bien conçus et bien nés que de prendre la folie des grandeurs à vouloir concurrencer les plus gros (à la Lotus), au risque d’exploser en vol. Alpine ne sera jamais Porsche (de la même manière que Lotus ne sera jamais Ferrari ou Aston Martin), et c’est justement ce qui fait son succès et sa cote d’amour.

SGL
Invité

Je ne pourrais rien affirmer.
Mais le groupe Renault-Nissan n’a pas de marque premium qui marche vraiment bien !
La tentation de transformer Alpine comme un Porsche doit être dans les têtes.
Surtout quand l’on pense que Porsche ne faisait que des coupés avant 2002.
Combien représente en % de volume les Macan, Cayenne, Panamera ?
Pourtant quel scandale en 2002 ! …5 ans après presque plus personne ne bronchait (sauf les puristes purs et durs)
Je crois qui ne faut jamais dire jamais.

Stabak
Invité

Récemment le patron d’Alpine disait que les prochains modèles resteraient axés sur la philosophie de la marque. Comment comprendre ça? Car un SUV c’est finalement tout l’inverse.

Même si effectivement un SUV marcherait bien d’un point de vue recettes financières pour la marque, perso j’attendrais plus de voir une sportive de segment supérieur type 911. La mécanique, l’alliance l’a. Un 6 cylindres suffirait, ou bien un gros 4 cylindres.
Une A310 ou A610 par exemple? 🙂

wizz
Membre
Avec un tel volume, Renault perd de l’argent, je pense. Certains couts sont proportionnels au volume, mais d’autres sont forfaitaires. Par exemple pour le cout de développement, le cout de ces ingénieurs, qu’ensuite la voiture soit produite à 10000 exemplaires ou 1 million, c’est inchangé Où encore, le cout de l’homologation. Par exemple, Honda, ou Toyota, ou Ford, ou GM…ont des véhicules commercialisés aux USA. Camry, Accord, pick up, muscle car….Des véhicules vendus en grand volume aux USA, des véhicules « presque amortis avec le marché US ». Il ne reste presque rien à faire pour les vendre en Europe: quelques petites… Lire la suite >>
Will
Invité

Ouais, puis le mec qui vient de Maybach avec sa mèche je le trouve pas trop dans l’esprit Alpine non plus. Blague à part, c’est clair que Alpine et SUV c’est antinomique. Ou alors un SUV « utile » ? Electrique ? (parait qu’un mulet camouflé en Duster est en test) Avec vraies capacités de franchissement ? Dans le style Defender par ex’ ? Mais un Defender c’est plus vraiment un SUV. Je suis d’accord qu’il vaut mieux laisser Alpine dans une niche que de faire n’imp’ pour faire du volume.

Kaizer Sauzée
Invité

Tes ancêtres tenaient le même discours quand BMW et Porsche sont passées au diesel…
On connait la suite.

Peter Wheeler
Invité

Autre époque, autre contexte, et autres implications. La comparaison est hasardeuse.

Peter Wheeler
Invité
En effet il ne faut jamais dire jamais, mais il y a pas mal de paramètres que l’on ne peux ignorer. Déjà ce qui était possible il y a 17 ans n’est plus forcément aussi évident aujourd’hui. C’était un pari risqué lorsque Porsche a sorti le Cayenne, c’est vrai. Mais ce dernier s’appuyait quand même sur des synergies avec VW (et le Touareg) sur le plan technique, et surtout sur une base de clientèle Porsche beaucoup plus grande que celle dont bénéficie Alpine de nos jours, tant en masse qu’en étendue géographique. Clientèle qui a aussi une mentalité bien spécifique… Lire la suite >>
Allegra
Invité

Pas vraiment non… Le passage par la case SUV n’est nécessaire que si on veut faire du volume. Dans l’absolu, l’A110 se vend et je ne suis pas certain que Renault perde de l’argent à la produire. Pourquoi ne pas tout simplement continuer ainsi au lieu de vouloir déjà commencer à brouiller les cartes ?

SGL
Invité

Ça se défend aussi @Allegra, mais cela condamne Alpine a rester dans une niche commerciale.
C’est mieux, effectivement, que de se casser la gueule en voulant devenir gros.

Allegra
Invité

Cela ne serait pas forcément mauvais concernant Alpine. Ceux qui veulent à tout prix un grimpe trottoir sportif pourraient toujours se tourner avec une Renault Sport…

Jdg
Invité

Suv ou pas suv je sais pas mais électrique/hydrogene sûrement.
Rien de prévu à aujourd’hui mais faudra y passer car après tout c’est l’avenir pour tout type de véhicule

SGL
Invité

Pourquoi pas les deux @Jdg ? 😉
Faire à Alpine tout ce qui est a valeur rajoutée et high-tech !?
À petite diffusion et avec un surcoût bien plus acceptable que si cela venait de la marque Renault trop dénigré à la base.

seb
Invité

@SGL
Le surcoût n’est pas forcément acceptable pour tout le monde. Aujourd’hui l’A110 coûte en gros le prix du Cayman. L’A610 a fait un flop (en partie?) à cause de son prix trop proche de la 911. Si le surcout implique de rester dans les tarifs du Cayman ça peut passer, si ça passe dans la gamme du dessus ça sera plus compliqué.

SGL
Invité

Oui, mais pas dans une situation comme jadis ou q un seul modèle phare remplaçait un autre modèle phare.
Là maintenant ça serait pour lancer tout une gamme de modèle avec certain qui ne seront que des modèles de niche à très faible volume, bon pour l’expérience et l’image de marque.

Tof
Invité

Une Alpine Duster 1.5dci… C’est sûr, c’est dans l’ADN de la marque… Ou une Alpine Twingo 0.9tce, là c’est au moins une propulsion

Chobulbeps
Invité

Bonne nouvelle, pourvu que ça dure 😁

Peter Wheeler
Invité

Bravo à Alpine et à tous les gens qui font revivre la marque pour cette belle réussite. J’espère sincèrement que son avenir sera du même tonneau.

SGL
Invité

Moi, je trouve qu’une Alpine électrique aurait du sens pour les années 2020.
Le créneau, l’expérience, la demande, les réseaux de recharge…
Il devrait avoir un alignement des planètes pour un futur proche pour lancer un tel projet !
La demande est trop faible !? (presque) tant mieux, Dieppe ne peut trop fournir.
Une Alpine électrique à la façon : DS E-Tense de 2016
https://www.largus.fr/images/images/ds-e-tense-concept-roulant-05.jpg?width=900&quality=80

CDA
Membre

Juste un ennemi : le poids, des batteries.

SGL
Invité

Oui, mais justement, ça sera un challenge… le carbone se justifiera certainement.
Après ça sera très bon pour l’expérience et l’image de marque.
Et produit dérivé comme une Alpine Zoe à 300 ch … Attention de ne refaire le coup de la honteuse Twingo 2 diesel Gordini de 85 ch.

CDA
Membre

« Alpine Zoe » : Alpine Z.E. tu veux dire 😉

SGL
Invité

Imaginons des modèles de chez Alpine concurrencer les modèles Tesla.
Tesla, a une image haut de gamme et sportif qui ne jure pas à un Alpine en croissance, surtout quand l’on parle des évolutions du futur.
Le modèle d’avant les années 2000 est bien fini !

SGL
Invité

@Thibaut, ce que vous dites est juste à l’instant t, c’est exactement ce que l’on pouvait de Porsche dans les années 90 😉

wizz
Membre
Si l’Alpine doit passer par la case hybride, alors ça sera davantage un KERS, beaucoup plus adapté à son style Je rappelle le principe J’ai une batterie (ou condensateur) de capacité 1kWh -si tout dépenser en 1h, alors la puissance produite est de 1kW -si en 6 minutes, alors 10kW -si en 1 minute, alors 60kW (ou 80ch) -si en 30 secondes, etc… bref, juste des impulsions de 2-3 secondes suffisent pour faire réaccélérer fortement la voiture à la sortie du virage (et masquer le lag du turbo), puis le moteur thermique prend la suite et puis pour la vie… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

à moins qu’elle ne soit électrique alimentée par PAC.

SGL
Invité

Très juste @ gigi4lm, la PAC est peut-être une solution d’avenir pour Alpine.
Une solution plus légère qu’une batterie lourde comme une enclume !

Nithael70
Invité

Electrique mais avec une boite type la ZF 2 rapports, à la taycan…

wpDiscuz