Accueil F1 F1 2019 Debrief Hongrie: Fallait-il arrêter de nouveau Max?

F1 2019 Debrief Hongrie: Fallait-il arrêter de nouveau Max?

1542
6
PARTAGER

La dernière course avant les vacances, quoi de mieux qu’un petit tour sous le soleil et les chaleurs hongroises pour nous emmener vers une coupure bien méritée. Mais nous avons une course à débriefer, une semaine après un weekend noir pour les argentés, le ciel bleu hongrois aura proposé une course assez « traditionnelle ». Mais revenons sur la question centrale de cette course: Red Bull aurait-il dû faire rentrer Verstappen une seconde fois?

La course: c’était bieng

Certes, ce n’était pas plein de retournements de situation comme en Allemagne ou les dépassements dans tous les sens comme en Grande Bretagne, mais nous avons eu une course sympa, de l’incertitude jusqu’au bout (c’est d’ailleurs la question première de ce debrief). Le remontée de Ricciardo en début de course, les escarmouches de Bottas en tête ou dans le peloton.

Il faudra revenir évidemment sur le duel du jour Hamilton / Verstappen.

Alors ce second arrêt, on en parle?

On y arrive cher lecteur impatient puisque cet évènement est le point de bascule de cette course. Il est important de mentionner la performance d’Hamilton qui a toujours mis une pression max sur Max et ce malgré des difficultés au niveau des freins (une Mercedes qui évacue de la poussière de carbone, cela en fait-il de la poussière d’étoile?) Mettons à l’écart cette allusion « spatiale » de côté, mais il est important de mentionner à quel point Mercedes a su prendre l’initiative pour chercher la victoire et ce malgré une avance considérable au championnat. Reconnaissons ce mérite aux argents. L’ingénieur de course de Max avait beau le soutenir avec le discours de Maître Yoda, ça n’a pas suffi.

A la place de Red Bull j’aurai tenté le second arrêt quitte à ressortir derrière la Mercedes. J’aurai misé sur la capacité de Max à se sublimer. A pneus égaux qui aurait misé sur Lewis? On l’a bien vu, c’était impossible avec ces pneus mediums. Plus de chance d’attaquer avec des pneus neufs?

La bataille pour le plaisir des yeux.

Ferrari, sommes-nous vraiment à une humiliation près?

Une minute de retard sur le vainqueur. Cela fait P3, P4, un résultat qui semblerait correct sur le papier, mais la réalité est toute autre.

Quel retard dans le dernier secteur! Les maux de la Ferrari ne sont décidément pas terminés, que de difficultés dans les virages!

Pour le spectateur, on a eu le droit à une escarmouche entre les deux pilotes. Vettel passant autoritairement Leclerc à la faveur de la stratégie.

La géante rouge devient naine avec de telles performances. Les vacances sont bienvenues. La rentrée devraient leur convenir avec la Belgique et surtout l’italie qui semble sur le papier mieux convenir aux caractéristiques de la monoplace

Bottas, une résistance à Hamilton qui coute cher

La résistance farouche d’un Bottas face à son illustre équipier est symptomatique de la situation de doute qui l’habite. La pression sur son baquet se fait plus pressante. Le virage 3 ou Bottas fut gentiment tassé, après avoir lui-même tassé au virage précédent. Un contact avec Leclerc plus tard et le voilà à remonter dans le peloton. La trêve risque de lui faire du bien, il n’a pas réussi à tenir son niveau sur la longueur. Il n’a sauvé que 4 points.

Vivement les vacances pour Gasly!

Un nouveau départ raté et l’impossibilité pour lui de passer Sainz sur l’entièreté du second relai. Encore une course à un tour de son équipier. Combien de temps avant que Marko n’explose en une supernova et vire sans ménagement le français? Le break ne lui fera pas de mal

Mclaren et Sainz définitivement les meilleurs des autres

Toujours là pour prendre les dix points de la cinquième place. Mclaren ne sera pas facilement délogé de sa quatrième place. Tourner dans les points telle une lune autour de sa planète.

Sainz, meilleur des autres?  Sans aucun doute. Il ne faut pas blâmer Norris, il aurait pu faire bien mieux sans un problème aux stand.

Nul! Zéro!

Rien de mieux pour définir le weekend de Haas et de Renault, incapables de finir dans les points. Il va falloir se ressaisir avant d’être emporté pour l’éternité dans le trou noir de la nullité. Un commentaire Guethenoc?

C'est Nul ! Zéro !! GIF - Nul Kaamelott GIFs

Un petit mot pour l’idylle entre Magnussen et Ricciardo pour une place super importante, la 14ème, non vous ne rêvez pas!

Les problèmes restent les mêmes que ceux identifiés précédemment.

Kimi toujours solide, Albon une image pour les vacances

Kimi, c’est l’iridium des pilotes, il ne baisse pas en force avec l’âge, aucune corrosion et ne se brise pas lorsqu’il faut ramener des points.

Albon s’est bien battu pour gagner une image équivalant au point qu’il rapporte. Belle bataille avec son équipier. Il en faut combien d’images pour garder son baquet chez Toro Rosso ?

Giovinazzi, Stroll même combat?

Deux pilotes inexpérimentés face à deux équipiers avec bien plus de bouteille. Les deux sont en difficultés face à leurs équipiers respectifs. Pour autant leurs destins ont de forte chance de ne pas être identiques, l’un possédant son écurie. D’ailleurs ils ont été devancés par Russell en course sans rencontrer le moindre pépin. C’est dur.

Russell impressionne mais ça ne fait pas de point

Sur le papier son meilleur weekend, presque en Q2, P13 après le premier tour, que demander de plus. Il a fait briller sa monoplace (de l’huile de coude et du polish marche aussi). Bravo!

Conclusion

VACANCES !!

Ah non, on me signale devoir en faire une plus appropriée. Hamilton en tête comme jamais, profitant du fait que ses adversaires ne soient pas aussi constant. Verstappen est l’homme de juillet, de plus en plus impressionnant. On en veut plus.

N’enterrons pas Ferrari définitivement, les prochaines pistes devraient leur convenir. Cela ne suffira pas pour le championnat qui est plus proche d’être plié et rangé proprement dans l’armoire de Lewis. Mais il leur faut limiter la catastrophe avec une victoire. J’ai du mal à imaginer Vettel et Leclerc sans victoire d’ici la fin de saison.

Quelques semaines avant de reprendre en Belgique! D’ici là profitons des vacances!

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "F1 2019 Debrief Hongrie: Fallait-il arrêter de nouveau Max?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Manu
Invité

Sétais vraimant une bonne course sa sait sure vous en penset quoi ?

mko
Invité

Bescherelle

katik
Invité

pas vraiment, c’est plus fort que le Bescherelle….un nouveau monde….comment utlisé le même nombre de lettre, mais ce chiez…

gigi4lm
Invité
C’est pas si simple. Nous faisons tous des fautes, enfin moi j’en fais. C’est souvent des fautes d’inattention, d’une règle de grammaire oubliée ou d’un correcteur orthographique mal contrôlé. Tout ça n’est pas très grave et à part les ayatollahs de l’orthographe tout le monde s’accommode de ses fautes relevées ça et là. Mais ici le cas est différent, le Bescherelle n’y pourra rien. – Soit nous avons affaire à un étranger et il est tout à fait pardonnable. Il écrit certainement moins mal dans notre langue que moi dans la sienne. – Soit c’est une jeune personne qui, pour… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

Qu’est ce que je disais :
Nous avons à faire ….

Twin Spark
Invité

Facile à dire après coup : il fallait arrêter Max.
Mais au moment de décider rien ne permettait de le dire.
Hamilton l’a fait car il n’avait rien à perdre : c’est le jeu à qui perd gagne.

wpDiscuz