Accueil Rallycross WRX Suède 2019 : l’inattendu Sebastian Eriksson gagne

WRX Suède 2019 : l’inattendu Sebastian Eriksson gagne

267
0
PARTAGER

Depuis le départ des constructeurs, le FIA World Rallycross retrouve sa dimension passée. Les Hansen, parents et enfants confirment qu’ils sont ceux à battre cette année.

Höljes est l’un des hauts lieu du rallycross en Europe. Pour l’occasion, le plateau comptait 25 pilotes dont un invité (wildcard), Sebastian Eriksson. Le Suédois, sur une Fiesta du Olsbergs MSE a fait mieux qu’attendu pour sa 4e apparition en mondial. Il a carrément remporté l’épreuve offrant des dépassements aux spectateurs.

Il a pourtant mis du temps à trouver ses marques. Auteur de 3 premières qualifications « anonymes », il remporte la Q4 et cela lui permet de pointer à la 2nde place après les qualifications derrière Bakkerud. Kevin Hansen est juste derrière, et son frère derrière Nitiss.

On notera que Jonathan et Fabien Pailler (patronyme bien connu dans le rallycross !) ne se qualifient pas pour les demi-finales. Pas plus que Chicherit ou Cyril Raymond.

Demi-finales

Dans la première demi-finale, Bakkerud par en pole sous la menace de Kevin Hansen. Timmy Hansen file de suite dans le tour joker pour ne pas subir la poussière de Bakkerud et de son frère. Il est imité par Marklund et Kevin Eriksson.

Pour Bakkerud, la course se termine très tôt avec une crevaison. Cela laisse les frères Hansen en bagarre. Le plus jeune, Kevin, ressort devant son frère Timmy mais les coups de portières ne manquent pas. Au final, Kevin l’emporte devant Timmy et Keving Abbring.

Dans la seconde demi-finale, le wildcard Sebastian Eriksson est donc en pole, devant Nitiss et Niclas Grönholm. Eriksson a chaussé 4 pneus neufs ce qui lui permet de ne pas se rater pour son envol et de passer le premier virage en tête. Derrière, Grönholm a décidé de prendre son joker d’entrée. C’est logique.

Nitiss tarde trop à réagir et quand il passe dans le joker à son tour c’est trop tard. Grönholm a fait son retard et Nitiss ressort derrière. Il conserve sa 3e place de peu. Eriksson l’emporte devant Grönholm et Nittis.

Finale

En finale, Eriksson ne rate pas son départ, contrairement à Kevin Hansen qui se retrouve enfermé. Timmy donne un petit coup de main à son frère en prenant le joker d’entrée et en emmenant gentiment Grönholm avec lui. On a donc Eriksson devant Kevin Hansen et son frère Timmy.

Pour les leaders, la course est limpide. Il faut pousser et prendre le joker au bon moment pour rester en tête. Pour Timmy, 3e, il faut pousser et espérer passer à la faveur du joker des leaders.

Kevin file dans le joker au 3e tour sur 6. Cela permet à Timmy de passer 2nd. On a inversé les frères Hansen. Devant, Eriksson semble totalement à l’aise. A la réception du saut, la roue avant droite de Timmy Hansen explose. Avec une crevaison et la moitié de la course à faire, c’est perdu pour le plus vieux des deux frères.

Eriksson en profite pour prendre son tour joker au 4e tour et ressortir devant Kevin. Nitiss passe facilement Timmy Hansen. Kevin Hansen est vraiment rapide et refait son retard. Kevin tente de passer dans le dernier virage mais Sebastian Eriksson résiste et remporte sa première victoire en WRX. Pour Nitiss c’est un podium inespéré quand on sait qu’il a fait un tonneau impressionnant en Q1 qui a laissé la voiture sur le carreau.

Classement pilote

Kevin Hansen profite du coup de bambou de Bakkerud (pas de finale) et de la crevaison de son frère en finale pour se porter en tête du championnat. Désormais, il compte 6 points d’avance sur Timmy, autant dire rien. En revanche, il met Bakkerud à 22 points.

Position Equipe Points
1 KEVIN HANSEN – PEUGEOT 208 131
2 TIMMY HANSEN – PEUGEOT 208 125
3 ANDREAS BAKKERUD – AUDI S1 109
4 NICLAS GRÖNHOLM – HYUNDAI I20 96
5 JANIS BAUMANIS – FORD FIESTA 89
6 TIMUR TIMERZYANOV – HYUNDAI I20 78
7 LIAM DORAN – AUDI S1 76
8 TIMO SCHEIDER – SEAT IBIZA 64
9 ANTON MARKLUND – RENAULT MEGANE RS 63
10 KRISZTIÁN SZABÓ – AUDI S1 55

Classement par équipe

Sans surprise, le Team Hansen MJP est en tête du championnat, avec 43 points sur le GRX Taneco de Grönholm et Timerzyanov. Ce weekend, c’est le 3e pilote, Nitiss, qui a apporté les points.

Position Equipe Points
1. TEAM HANSEN MJP 256
2. GRX TANECO 213
3. MONSTER ENERGY RX CARTEL 185
4. GC KOMPETITION 112
5. GCK ACADEMY 58
6. STARD 51

Prochaine épreuve en août, au Canada.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz