Accueil F1 F1 Hockenheim : Mick Schumacher dans la F2004 de Michaël Schumacher

F1 Hockenheim : Mick Schumacher dans la F2004 de Michaël Schumacher

725
5
PARTAGER

A Hockenheim, le jeune Mick Schumacher a pu rendre hommage à son septuple champion du monde de Formule 1 de père, Michaël Schumacher. Il a piloté la Ferrari F2004.

Il a déjà fait 2 tours hier, sur piste sèche, mais il a remis cela aujourd’hui sur piste humide. Tous les spectateurs n’avaient évidemment d’yeux (et d’oreilles) que pour cette monoplace rouge, son V10 hurlant dans le stadium, ainsi que le pilote au casque si particulier.

Revoir cette Ferrari qui a dominé la F1 il y a 15 ans est un pincement au coeur. Pour l’occasion, Mick portait un casque avec ses couleurs d’un côté et celles de son père de l’autre. Evidemment, Jean Todt, Président de la FIA, ancien patron de la Scuderia et ami de la famille Schumacher.

L’arme absolue en Formule 1

La Ferrari F2004 est la monoplace de la Scuderia pour la saison 2004 et le début de 2005. Conçue par Rory Byrne et Ross Brawn, elle a permis aux Rouges de Maranello de dominer la saison 2004 avec 15 victoires sur 18 grands-prix, et 8 doublés.

605 kg (poids minimum à l’époque) à vide, V10 90° de 3 litres de cylindrées et plus de 900 chevaux, la F2004 est une bête qui rugit toujours autant 15 ans après.

illustration : Michaël Dautremont

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "F1 Hockenheim : Mick Schumacher dans la F2004 de Michaël Schumacher"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Motörhead
Invité

C’était autre chose que la F1 d’aujourd’hui

zafira500
Invité

Non, c’était pareil qu’aujourd’hui, tu avais un équipe et un pilote dominateur. Et c’était pareil les décennies précédentes.

zafira500
Invité

@Thibaut Emme.
Je préférais les V12. 😉

Rowhider
Invité

C’était pire tu veux dire: Ferrari sans concurrence avaient même forcé le trait avec des consignes d’équipes absolument honteuses. Pour couronner le tout, des ravitaillements en carburant qui tuaient toute stratégie et des pneus Bridgestone largement devant les autres avaient terminé d’achever le spectacle qui se limitait alors au V10…

C’était une époque où Christophe Malbranque officiait sur TF1 et sortait des énormités sans nom entre deux coupures pubs qui faisaient rater les ravitaillements.

wpDiscuz