Accueil Livre BD : Michel Vaillant revient en F1 dans « 13 jours »

BD : Michel Vaillant revient en F1 dans « 13 jours »

655
7
PARTAGER
Stéphane Clair, directeur du circuit Paul Ricard et Philippe Graton, lors de la présentation de la couverture en mars dernier

Michel Vaillant revient en Formule 1 dans le 8e épisode de la « nouvelle saison », la série d’albums qui renouvellent la célèbre saga créée par Jean Graton en 1957.

La BD était aussi mise à l’honneur lors du dernier grand prix de France, puisqu’une partie du stand Renault implanté dans la fanzone était dédiée à Michel Vaillant, avec des séances de dédicaces de Philippe Graton, qui a repris le flambeau de son père.
Leur présence dans le stand du losange n’était pas anodine puisqu’elle est liée à l’intrigue du dernier opus. Nous avions laissé Michel Vaillant dans « Macao », occupé à la fois à prouver son innocence dans la tragique disparition de son frère Jean-Pierre Vaillant et à relancer la marque Vaillante, passée tout près de la disparition.
Dans « 13 jours », Michel Vaillant se voit offrir l’opportunité de conduire pour le Renault F1 Team lors du grand prix de France au Castellet. Un pari difficile puisque le champion n’aura que 13 jours seulement pour se préparer. Et de ses performances dépendra évidemment le futur de Vaillante, qui ambitionne de revenir au sommet du sport automobile. Pour l’anecdote, ce n’est pas la première fois que Vaillant conduit une Renault, puisque c’était le cas dans l’album « Rififi en F1 ». Le scénario revenait à l’époque sur la guerre FISA-FOCA.
La BD sortira officiellement le 6 septembre.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "BD : Michel Vaillant revient en F1 dans « 13 jours »"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
DiZeL
Invité

Donc on sait où aller pour voir une Renault gagner…

Rowhider
Invité

Réalisme en berne du côté de la famille Graton: rouler sous la pluie en F1 est devenu quasi impossible.

Mehdi
Invité

Il a encore des gens qui lisent des BD en 2019 ?

The Stig
Invité

Un peu de culture ne fait pas de mal, n’en déplaise à la génération dévolue au dieu smartphone. Quand je vois des commentaires comme le vôtre, je désespère pour la génération actuelle et celles à venir.

DiZeL
Invité

C’est plus lire Michel Vaillant qui me semble étrange. J’aime les premiers albums pour leur coté suranné. Mais quand j’ai essayé d’en lire un moderne (« Opération Mirage »), sans la nostalgie, c’est dur…

The Stig
Invité

Là c’est encore autre chose, en effet, ça se discute 😉

double-d
Invité

Déjà il était présent au salon de l’auto 2018 sur le stand Renault ou il était invité a signer des lithographies avec Nico Hülkenberg , je pense qu’il y avait un accord pour ce nouveau numéro ,vu que sur la couverture la Renault F1 a le chiffre 27 de Hülkenberg

wpDiscuz