Accueil Actualités Entreprise Renault : Assemblée Générale 2019 sur fond de fusion manquée

Renault : Assemblée Générale 2019 sur fond de fusion manquée

1064
31
PARTAGER

L’Assemblée Générale 2019 de Renault s’est tenue mercredi 12 juin 2019 au Palais des Congrès de Paris. Jean-Dominique Senard s’est attaché à rassurer les actionnaires dans la période troublée que vit Renault avec son partenaire Nissan.

Une première assemblée générale sous tension

C’était la première AG pour le nouvel homme fort de Renault, JD Senard qui succède à Carlos Ghosn. Ce dernier était évidemment dans tous les esprits et a même été mentionné – entre autres – pour le vote de sa rémunération fixe et variable au titre de 2018. Sauf qu’il y a une condition de présence qui n’est évidemment pas remplie vu que Monsieur Ghosn est retenu au Japon. Comme la détention n’est pas un motif prévu pour dispenser de présence Carlos Ghosn, le voilà privé de sa rémunération au titre de 2018 (plus de 1,2 millions d’euros).

Le nouveau patron, venu de chez Michelin, a aussi fait voter sa rémunération. Elle ne sera « que » de 450 000 €, sans part variable. Le DG, Thierry Bolloré, pour sa part aura 900 000 euros de fixe, plus une part variable sur objectifs qui peut atteindre 125% du fixe. Ce variable dépend de la marge, des bénéfices, ou du fameux « free cashflow » du groupe.

Beaucoup de questions ont été posées par écrit par des actionnaires. Toutes ou presque tournaient autours de l’affaire Ghosn et des révélations qu’elle a suscitées. Exemple sur RNVB (le holding Renault Nissan de droit néerlandais), ou sur le fait que Renault fasse intervenir des avocats externes alors qu’il y a 400 salariés dans le service juridique. A la question « a-t-il existé, ou existe-t-il, une « Réserve du président » (chez Renault) ? » la réponse est non. Ouf.

FCA dans toutes les pensées

L’autre sujet, c’était évidemment FCA et la proposition de fusion ratée. « D’un côté une alliance avec Nissan qui patine, de l’autre des discussions pour une éventuelle fusion
avec Fiat, comment se dessine l’avenir de Renault ? »

Les discussions avec Fiat ont été interrompues. La priorité du Groupe Renault est plus que jamais de garantir la pérennité de l’Alliance et de continuer à améliorer ses performances (simplicité, efficacité, rapidité), mais aussi de répondre aux attentes des clients et aux enjeux de la mobilité de demain.

La fusion avec FCA reste une opportunité manquée selon le patron de Renault. « Tous ceux qui étaient présents au salon automobile de Shanghai sont revenus avec une impression très forte. Cette éclosion des constructeurs chinois va se traduire probablement par un tsunami sur l’industrie automobile. J’ai été président de Michelin et, entre 2012 et 2018, la part des pneus chinois en Europe est passée de 5 à 30%. Ce qui va arriver à l’automobile dans les prochaines années est, à mon sens, de même nature. J’ai un devoir d’anticipation » déclare Monsieur Senard. Le rapprochement avec FCA pouvait selon lui une possibilité de résister à cette « invasion » venue de Chine.

Il s’est surtout attelé à rassurer les actionnaires inquiets de l’avenir du groupe Renault, et de l’Alliance. Il faut espérer pour l’Alliance que les deux partenaires vont vivre un deuxième semestre 2019 plus serein. Les actionnaires ont approuvé environ à 90% chaque résolution. « Merci beaucoup pour ces votes très positifs. C’est très encourageant ».

On notera que sur scène, trois modèles phares de Renault étaient présentés. La Renault Clio pour l’Europe, l’Arkana pour la Russie, la Corée du sud, etc. et le City K-ZE pour la Chine.

Poster un Commentaire

31 Commentaires sur "Renault : Assemblée Générale 2019 sur fond de fusion manquée"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
miké
Invité

450k pour lke patron, quasi 2millions pur le DG, comment est ce qu’on explique ça ?
Il à beau etre cousin lointain, le nom de famille ne trahis pas.

Jeff
Invité
Senard est le responsable d’un double échec : Nissan et FCA Nissan : se targuant pourtant d’être un diplomate, il n’a pas saissi une chose fondamentale avec Nissan, comment vouloir pousser la fusion du groupe alors que son ex pdg Ghosn croupit dans une cellule pour malversations répétées et constituées ? Le temps était franchement mal choisi car le choc au Japon a été énorme et Ghosn y était vu comme une icône. FCA : s’emballer autant pour un constructeur avec une dette colossale de 15 milliards et en perte de vitesse, sans compter son vide technologique qui l’amènera à… Lire la suite >>
AVENUE
Invité

3 Patrons chez Renault dont un en prison avec Senard et Le Maire.
Ca ressemble a une histoire de pieds nickelés !

AVENUE
Invité

@ Jeff FCA est totalement désendettée….depuis 2018.

miké
Invité

Grace a 0 investissement depuis 2013 et la vente de tout les bijoux de familles… Trop bien !

AVENUE
Invité

@ miké c’est une plaisanterie ?
O endettement et très beaux investissement en Amerique du Sud
l’usine flambant neuve de Pernambuco au Bresil et au USA !
Maintenant les investissements se font la ou il y a un retour.

wizz
Membre

à force d’abandonner modèle après modèle, des modèles à succès en plus, alors forcement, il y reste de moins en moins d’investissement à faire. Et s’il faut en plus un retour d’investissement dans l’immédiat, alors il y aura encore moins d’investissement. Ça tombe bien, c’est tout ce que demandent leur actionnaires : distribuer un maximum de dividende tout de suite…

Jeep Ram Automobiles
Invité
Effectivement 0 investissement au niveau technologique. Vente de l’équipementier Magneti Marelli pour 6 milliards d’euros pour remplir les caisses et encore c’est vite dit sur les 6 milliards 2 ont été dans les poches des actionnaire et 2 autres dans Tesla pour les quotas d’émissions donc il ne reste déjà plus grand chose. Et hormis le duo Jeep/Ram très peu d’investissement dans la majorité des marques du groupe qui sont pour la plupart morte ou en voie de l’être dans les années qui viennent si ça bouge pas. D’ailleurs on devrait renommer ce groupe Jeep Ram Automobiles si on devait… Lire la suite >>
AVENUE
Invité

Jeep Ram Automobiles on dirait Wizz

Jeff
Invité
La dette de FCA existe bel et bien en barbe aux faits d’annonce de l’ex-patron Marchionne. Pas aisé à prouver car une certaine opacité est entretenue du coté italien d’où cette histoire de la dette zéro. Pas pareil du coté américain où on ne badine pas avec la communication financière aux marchés. Voici donc les chiffres telles quelles en anglais: Q1 March 31, 2019 (€ billion) Group Gross debt : 15.4 Industrial activities debt : 12.9 (excluding Magneti Marelli) Financial services debt : 2.5 Pourquoi tant de hâte pour conclure un accord avec Renault ? Simple, Q2 approche et les… Lire la suite >>
AVENUE
Invité

@ Jeff
Tu te sens mieux avec cette fake news?

Jeep Ram Automobiles
Invité
Aucune fake news : https://www.fcagroup.com/it-IT/investors/financial_regulatory/key_financial_data/by_activity_and_debt/by_activity_debt/FCA_NV_2019_03_31_Additional_Information_Debt.pdf Par contre il faut différencier gross debt (dette brute) et net debt (dette nette) La dette nette d’une entreprise c’est la dette brute moins la trésorerie et effectivement en la prenant en compte FCA est quasiment désendetté avec « seulement » 2,6 milliards de dette nette. Mais comme je l’ai dit plus haut le désendettement de FCA s’est fait en sacrifiant des investissement au niveau des technologies, en vendant un équipementier auto et en sacrifiant les gammes de plusieurs marques du groupe. Donc ça fait joli sur les bilans comptables du groupe et les poches des Agnelli… Lire la suite >>
wizz
Membre
AVENUE
Invité

Tiens Wizz n’est pas loin j’ai parlé de FCA pour voir il est vite sorti.

wizz
Membre

« blablabla, non, je ne suis pas anti renault… »
« blablabla, non, le sujet, l’importance, c’est la fragilité de renault… »
« blablabla, non, je ne suis pas pro fca… »

avenue
pour quelqu’un ayant dit tout ça, je trouve que tu es très pro fca, très aveuglé par fca, malgré tous les bilans que l’on peut trouver, y compris les infos communiquées par fca lui même…

AVENUE
Invité

@ Wizz tu me fais vraiment exploser de rire.
J’agite le chiffon rouge (FCA) et à chaque fois tu tombes dans le panneau.
On le sait que tu as une dent contre Fiat.
Prends un peu de recul et une bonne tisane ça ira mieux.
Oui je roule en Renault ne t’en déplaise.

wizz
Membre

de ce que tu dis être dans la vie, ce n’est pas vérifiable. Et puis, on s’en fout

en revanche, de ce que tu écris ici, on peut tous constater ton niveau. Et c’est lamentable, vraiment lamentable…

AVENUE
Invité

Tu fais vite l’histoire à l’envers toi …Chrysler c’est Obama qui est allé chercher Marchionne…Renault Idem on apprend ces derniers jours que c’est Le Maire qui a suggéré la piste FCA à Senard.
Mais bon ça si tu penses que FCA c’est le diable et que Renault est la petite fille innocente grand bien te fasse.

wizz
Membre

Le Maire aurait tellement suggéré qu’il avait fini par demandé un délai supplémentaire!!!
Ouais….

tu as d’autres affirmations comme ça?

AVENUE
Invité

@ wizz tu as du mal à l’avouer mais tu sais très bien au fond de toi que depuis le début de cette histoire Le Maire s’est comporté comme un pitre.
Sans parler de sa prestation au Japon pendant le G20 il a été nul et archi nul.

Jeff
Invité
Il faut s’informer avant de parler. Ca fait des années que les Agnelli cherchent un prétendant pour leur vieille fille, sans dents et sans dote la pauvre. Ils ont tapé à toutes les portes sans résultat. Et ce sont encore eux qui ont cherché Renault et pas à l’inverse Déboutés, ils s’accrochent au moindre signe pour revenir à la charge. C’est aujourd’hui le tour de Mike Manley, le boss de Détroit, celui même qui a profité du cours de l’action Renault pour se faire du pécule et qui lorgne sur les mots de Senard et de Le Maire pour reprendre… Lire la suite >>
SGL
Invité

Ici, on peut poser la question : que propose FCA comme concurrence aux Clio l’Arkana , le City K-Z ? 😉

Pendant ce temps-là au premier trimestre en Europe : le Jeepp Grand Cherokee fait -19%, Maserati Levante -31%, Maserati Quattroporte -55%, Alfa Romeo Stelvio -15%, Maserati Ghibli -35%, Alfa Romeo Giulia -45%, Alfa Romeo Giulietta -41%, Jeep Compass +9% (enfin du positif !), Jeep Wrangler +133%, Fiat 500X -15%, Jeep Renegade +2%, Fiat Tipo -29%, Fiat 500L -33%, Fiat Punto -96%, Fiat Panda +12%, Fiat 500 -17%

AVENUE
Invité

@ SGL ça t’avance a quoi de citer ces chiffres?

On va de suite te répondre:
Les ventes de Renault ont chuté de 5,6% et le chiffre d’affaires de 4,8% au niveau mondial, selon les résultats présentés par le groupe. Sans parler de Nissan en chute.

On est pas plus avancé de toute façon sois rassuré FCA ne veut pas revenir autour de la table malgré la danse du ventre de Le Maire.
Le Maire comme patron de Renault c’est un génie !

SGL
Invité

« ça t’avance a quoi de citer ces chiffres? »
Comme ça, juste pour information d’un groupe qui voulait fusionner à 50-50 %
Avant de se marier, c’est bien de connaître si sa partenaire n’a pas de MST.
Tu es content de dire que Renault chute en 2019 ?
Tu aimes le Renault bashing ?
Tu as oublié où c’est volontaire de dire que l’année 2017 a été un record puis encore mieux en 2018 !
Les chiffres renseignent et peuvent éviter une catastrophe industrielle historique !
Je suis pour une fusion, mais pas un n’importe quel prix.

AVENUE
Invité

@ SGL
On est pas dans une cours d’école tu ne sais pas retourner les arguments.

wizz
Membre

ah
parce que tu sais peut-être, avenue???

Thomas
Invité

La première chose que l’on va retenir de Sénart comme première action chez Renault: échec de l’alliance avec FCA, qu’il le veuille ou non 😮

wpDiscuz