Accueil Tesla Tesla lève 2,7 Mds de dollars, dont 25 M via Musk

Tesla lève 2,7 Mds de dollars, dont 25 M via Musk

2330
17
PARTAGER

Tesla a annoncé vendredi une nouvelle levée de capital d’un montant record de 2,7 milliards de dollars. Les investisseurs ont été appelés à acquérir une combinaison d’actions et de titres convertibles en vue de renforcer le bilan de la société, mis à la peine par ses besoins en trésorerie.

Offre de 3,1 millions de titres Tesla

Tesla a annoncé via communiqué vendredi avoir porté son offre d’actions nouvelles à 3,1 millions de titres contre 2,7 millions initialement prévu, au prix de 243 dollars par action.

Musk double son engagement initial

Musk, dont la fortune est issue d’une participation de 20% dans la société valorisée à 42 milliards de dollars, a également doublé son engagement initial d’achat d’actions. Tesla a ainsi précisé que le dirigeant doublerait son engagement initial pour acquérir des titres d’une valeur maximale de 25 millions de dollars, au lieu de 10 millions initialement prévus.

Dette convertible en actions

Tesla a également indiqué que 1,6 milliard de dollars seraient placés en dette convertible, contre 1,35 milliard de dollars initialement prévu.

Les investisseurs répondent présents

Cette annonce démontre l’intérêt soutenu des marchés pour investir dans Tesla et ses actions. Le cours du titre aura progressé de 1,5% vendredi durant les échanges avant cloture, pour achever la journée de vendredi en hausse de 4,48 %. L’action aura tout de même perdu 23,37 % depuis janvier ….

La société a toutefois fixé le coupon de l’offre d’émission à 2,0% – le haut de sa fourchette indiquée -, ce qui montre qu’elle a dû toutefois céder du terrain aux investisseurs. Précisons en effet que le coupon est une somme d’argent versée à intervalles réguliers au porteur d’une obligation en guise de rémunération de sa créance.

Wall Street soulagé

Le lancement par Tesla d’un nouveau cycle de financement a été accueilli avec soulagement par Wall Street jeudi, après une année tumultueuse au cours de laquelle analystes et investisseurs ont mis en doute la capacité du constructeur à produire, vendre et livrer suffisamment de véhicules pour atteindre une rentabilité durable.

Des défis onéreux

Tesla doit faire face à de coûteux défis à l’heure actuelle, tels que la construction d’une usine à Shanghai, la refonte de ses activités de vente au détail et de services aux États-Unis et le développement de nouveaux modèles, notamment le Model Y.

De nombreux analystes avaient calculé que sans de nouvelles liquidités, Tesla, qui a dépensé 1,5 milliard de dollars au premier trimestre et a vu la demande de voitures s’essouffler, ne serait pas en mesure de mener à bien ses projets.

Pertes de 700 millions de dollars au premier trimestre pour Tesla

La semaine dernière, Elon Musk avait laissé entendre qu’une augmentation de capital de Tesla était imminente après la perte de 700 millions de dollars subie par le groupe au premier trimestre.

L’entreprise a ainsi enregistré une perte de 2,90 dollars (2,60 euros) par action (les analystes tablant sur une perte de 1,30 dollar par action, soit 1,17 euro par action) pour un chiffre d’affaire de 4,54 milliards de dollars (environ 4 milliards d’euros), les experts tablant sur 4,84 milliards de dollars (4,3 milliards d’euros).

Jusqu’à 2,7 milliards de capitaux supplémentaires

Tesla a déclaré qu’après avoir déduit tous les coûts, elle pourrait désormais bénéficier de près de 2,7 milliards de dollars de nouveaux capitaux grâce à cette offre. A comparer aux 2,2 milliards de dollars de réserves de trésorerie détenues par la société à la fin du mois de mars.

Au final, Tesla lèvera environ 860 millions de dollars via une émission d’actions nouvelles, le recours d’une dette convertible en actions lui permettant en parallèle d’obtenir un financement de 1,84 milliard de dollars.

Jeudi, le constructeur avait annoncé qu’il mobiliserait jusqu’à 2,3 milliards de dollars de nouveau capital par le biais d’actions et de dettes. Cela comprenait une offre de 2,7 milliards d’actions d’une valeur d’environ 650 millions de dollars et une dette de 1,35 milliard de dollars, avant l’émission aux souscripteurs.

L’avis de Leblogauto.com

Elon Musk aura tout de même au final mis grandement la main au portefeuille pour cette nouvelle levée de fonds. Si, certes, cela lui permet de maintenir son poids financier au sein de l’entreprise alors que ses méthodes sont quelque peu critiquées, on ne peut toutefois que s’interroger : comment la société aurait elle pu faire sans cet apport  du dirigeant ? Lequel est basé sur une fortune basée en actions dont le prix est directement lié à la valorisation de l’entreprise … Une situation risquée qui doit beaucoup (trop ? ) au virtuel … ?

Sources : Automotive News, Reuters, Boursorama, Bloomberg

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Tesla lève 2,7 Mds de dollars, dont 25 M via Musk"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

2,7 milliards? Sachant que le label n’est pas rentable et que les groupes traditionnels arrivent … Je crois que là on peut dire que nombreux ce sont fait pigeonner … Alors Tesla a l’aura d’un Apple mais Apple gagne de l’argent.
Sur 300 000 commandée, combien de model 3 immatriculées?

Fabrice
Invité

je ne sais pas si c’est la dernière salve de confiance des investisseurs, mais les voitures, surtout la model3 sont en avance en terme de conception de la chaîne de traction.
Certes les généralistes arrivent, mais je doute qu’ils arrivent au niveau de tesla avant la 2eme generation de leurs véhicules.
Laissons un peu de temps à Tesla que beaucoup voient comme Apple, à la différence que la voiture est fabriquée sur le sol américain et que le hardware est réellement spécifique et pas juste un assemblage de composants samsung…

greg
Invité

« Laissons un peu de temps à Tesla »
Bah ça fait quand même 11 ans que la marque existe hein…Faut lui laisser combien de temps?
 » la model3 sont en avance en terme de conception de la chaîne de traction. » Nope, par contre elle est indéniablement en avance niveau coûts de production (c’est pas ironique…enfin quoique, certains choix techniques me paraissent discutables niveau fiabilité, surtout eut égard le prix du véhicule).

wizz
Membre

du hardware spécifique?

Tesla développerait et produirait ses propres composants? Les « piles rondes » au lithium ainsi que leur technologie, les moteurs, les onduleurs, les capteurs (ceux qui détectent l’environnement autour de la voiture, comme par exemple le passage d’un piéton ou d’un cycliste…)???

Malco
Invité

@Wizz, c’est justement une spécificité de Tesla: une intégration très poussée. Ils ont leur propre chimie de batterie, leurs propres processeurs pour les ‘aides à la conduite’, leur propre software, ils font mêmes leurs sièges eux-mêmes. C’est assez différent des ‘assembleurs’ traditionnels dont les composants sont largement externalisés.

wizz
Membre

bien sur malco….
bien sur voyons

les batteries, les « piles rondes » chez Tesla, c’est Panasonic, pour le moment. Parce qu’en Chine, ce sera d’autres fournisseurs
https://www.breezcar.com/actualites/article/tesla-et-panasonic-du-rififi-dans-la-production-de-batteries-aux-usa-et-en-chine-0419

la conduite autonome, il faut des capteurs, comme celui ci
https://www.generation-nt.com/tesla-motors-autopilote-mobileye-capteur-actualite-1933261.html

et plus généralement
http://www.lefigaro.fr/societes/2018/08/22/20005-20180822ARTFIG00276-les-fournisseurs-de-tesla-s-inquietent-de-ne-plus-etre-payes.php

demain, il y aura en série un distributeur de capotes dans leur voitures. Des capotes fabriquées personnellement par Elon Musk…

KifKif
Invité

Leurs propres processeurs ???
Fais tourner la Beuh !!!

zeboss
Invité
A priori 30000 M 3 par mois, Tesla a trop minoré les pb de logistiques et s’est fait piégé par le succès, et comme le diable se cache dans les détails, la logistique de livraison des VN a été plombée entrainant comme toujours un vaste discours pagaille. Sans doute que quelques acteurs concurrents n’ont pas hésité en rajouté une couche, mais des Audi par exemple avec un modèle aussi onéreux qu’une X n’en a pas les perfs de conso, entre autre, et doit donc ravitailler très très souvent… Pour Tesla, la concurrence des généralistes haut de gamme pourrait être une… Lire la suite >>
Jdg
Invité

Je suis curieux de savoir à quoi va vraiment servir ce nouveau financement ? Une usine et le model y ???? Ça vaut autant vraiment.
Je pense qu’il y a autre chose, mais quoi….

wizz
Membre

pour finir l’année pour commencer, pour pouvoir attendre la montée en production du modèle 3 qui rapportera (rapporterait) du cash…

…parce qu’actuellement, au 1er trimestre, ils viennent de cramer 700 millions d’euros de cash, et ce sans un nouveau investissement majeur

(mais heureusement pour Tesla, ils ont un « généreux mécène »)
https://www.usinenouvelle.com/article/fiat-chrysler-achete-a-tesla-un-droit-a-polluer-en-europe.N827855

Alek
Invité

Ce château de carte s’écroulera un jour…

greg
Invité

Je commence à avoir des doutes à ce sujet. A force de se faire financer les pertes par d’autres, le temps viendra où ils seront rentables.
Maintenant sans cette part totalement irrationnelle, ils auraient fait faillite depuis longtemps.

zeboss
Invité

le Pb de Tesla est la vitesse de croissance… Chez tous les autres constructeurs la hausse des ventes financent l’augmentation de la production. Là pour des raisons spécifiques au personnage d’Elon Musk, la hausse brutale demandée par la montée en flèche de la model 3 a bouleversée le paysage industriel de Tesla.
Là où les autres auraient en effet coulé, tesla est passé because of E M ..

Philippe
Invité

Plus y’a d’investisseurs, plus y’a de monde qui a intérêt à ce que la boîte ne s’écroule pas.

zozo
Invité

critiquer pour critiquer merci le blog auto pour cette analyse d une finesse rare
comment aurait bien pu faire tesla sans les 25 millions du dirigeant sur les 2,7 milliards qu elle a leve
on se le demande

Invité

« Elon Musk aura tout de même au final mis grandement la main au portefeuille pour cette nouvelle levée de fonds »

25 millions de dollars … quand Elon Musk touche 56 milliards de la part de tesla … ouai, pas si énorme que ça, quand même !
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/03/21/97002-20180321FILWWW00356-tesla-le-salaire-a-56-milliards-de-dollars-d-elon-musk-valide.php

wpDiscuz