Accueil Dépêches La Chine propose à Elon Musk un permis de résidence permanente

La Chine propose à Elon Musk un permis de résidence permanente

922
20
PARTAGER
Tesla Gigafactory 3 à Shanghai - Début des travaux - Elon Musk (01/2019)

Le Premier ministre chinois a proposé au patron du constructeur américain d’automobiles électriques Tesla, Elon Musk, un permis de résidence permanente, quelques jours après le lancement de la construction d’une usine du groupe à Shanghai.

Si l’intéressé accepte et si la procédure va à son terme, l’Américain rejoindrait un club très fermé d’étrangers triés sur le volet ayant obtenu la « carte verte » chinoise, aux côtés de prix Nobel ou encore d’un ex-basketteur de NBA. La barre des 10.000 détenteurs seulement avait été franchie en 2016, selon le journal officiel China Daily, pour lequel l’obtention du sésame est « l’une des plus difficiles tâches au monde ». A titre de comparaison, plus d’un million de personnes sont devenues résidentes permanentes aux États-Unis sur la seule année 2017.

Elon Musk a rencontré mercredi le Premier ministre chinois Li Keqiang à Pékin, un entretien au cours duquel ils ont discuté des ambitions du constructeur automobile en Chine, selon un communiqué publié sur le site internet du gouvernement chinois. « J’espère faire de l’usine Tesla de Shanghai un modèle pour le monde », a déclaré M. Musk selon un compte-rendu de ses propos traduits en chinois. « J’adore la Chine, et j’espère venir ici plus souvent. »

« Si c’est vraiment ce que vous voulez, alors nous pouvons vous accorder une +carte verte+ », lui a répondu M. Li. Tesla a refusé de commenter l’offre chinoise faite à son patron. Durant leur entretien, le Premier ministre a par ailleurs félicité Elon Musk pour l’ouverture de l’usine de Shanghai, dont le coût est chiffré par le gouvernement chinois à 50 milliards de yuans (6,4 milliards d’euros). Située en périphérie de Shanghai, c’est la première de Tesla hors des États-Unis. Elle devrait avoir une capacité annuelle de production de 500.000 voitures.

Par AFP

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "La Chine propose à Elon Musk un permis de résidence permanente"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bizaro
Invité

Et même pour les étrangers né de parents chinois mais à l’étranger, cela devient compliqué d’obtenir la nationalité chinoise.

wizz
Membre

La Chine propose à Elon Musk un permis de résidence permanente….pendant que le Japon va imposer à Carlos Ghosn une résidence permanente

amiral_sub
Invité

la dictature vs une démocratie. Le monde à l’envers !

Thomas
Invité

Sauf que Musk n’est pas soupçonné de fraudes et de malversations 🙄

Invité

quelle dictature ? quelle démocratie ?

Invité

Dans l’objectif de lui voler ses technologies, je suppose ?

wizz
Membre

il suffit d’acheter une voiture, de la faire démonter ainsi qu’une équipe de hackers pour la partie software…

Gautier Bottet
Editor

Même si Elon Musk obtient la nationalité chinoise, cela ne changera rien au fait que Tesla est un constructeur américain… Et Elon Musk n’a pas créé les technologies derrière Tesla tout seul…

SGL
Invité
Je crois que les Chinois, comme à leurs habitudes, ne négligent aucune piste dans tous les domaines… Dans le nucléaire, ils ont commandé chez les Japonais, les Américains, les Français, les Russes, les Canadiens. Dans les hélicoptères, des modèles sont « d’inspiration » Française ou Américaine. Dans les éoliennes, les modèles sont « d’inspiration » copie ou sous licence Allemand Américaine, etc. Dans les sous-marins, sont « d’inspiration » Russe ou Française. Dans les trains, ils sont « d’inspiration » Français, Allemand, japonais. Dans les avions, principalement Russes, mais des technologies occidentales. etc. etc. Une piste ne fonctionne pas !?….… Lire la suite >>
greg
Invité

Ouais, c’est bien joli, sauf que tu oublies que les chinois sont leaders avec le coréens et les Japonais dans les technologies liées aux VE.

SGL
Invité

Dans tous les domaines ? J’en doute encore.
Dans certains domaines, ils sont obligés de faire de la rétro-ingénierie dans les poubelles technologiques des Occidentaux (certes de moins en moins) car, ils ne sont pas encore au top dans 100 % des domaines.
Savent-ils faire une très bonne VE (car c’est cela leur objectif) avec 100 % de technologies sortie à 100 % des BE Chinois… je pense que c’est encore un poil trop tôt !

greg
Invité

Encore faudrait-il qu’il y ait des technologies à voler….
C’est plus profitable de voler une Tesla pour la revendre que d’essayer de voler une technologie innovante qui n’existe pas.

greg
Invité
Sinon pour moi, toute cette affaire est très simple : c’est purement politique. Il faut rappeler que la Chine et les USA sont en conflit commercial. Or Musk était un peu un symbole de la fermeture du marché chinois, puisqu’il refusait catégoriquement une JV. Un cas unique dans l’industrie auto. C’est donc un geste qui se veut fort et qui est censé symboliser une nouvelle politique d’ouverture aux étrangers que de lui accorder un permis permanent. En tout cas cela me paraît être une hypothèse bien plus crédible que toutes les SGLries. Parce que bon, en matière de techno électriques,… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

aucun VE Chinois n’arrive à la cheville de tesla

SGL
Invité
Les Chinois savent tout faire en théorie en 2019…mais rarement bien dès le début ! Dans l’aviation, en 1960 les Chinois étaient à deux doigts d’avoir la licence du MiG-21F-13 (déjà dépassé en URSS, puisque c’était un modèle de 1958). Avec les plans d’entretien et avec l’expérience de la sous-licence du MiG-19, ils entreprennent de faire de la rétro-ingénierie, mais ils ne réussirent qu’à le mettre opérationnel qu’après 1967 quand l’appareil était foncièrement dépassé. Plus récemment le Shenyang J-11 licence officielle du Su-27SK Russe suivie du J-11A copie non-officiel Chinoise démontrai encore une fois que la Chine ne maîtrise rarement… Lire la suite >>
SGL
Invité

Un constructeur Chinois sort du lot !
NIO, le nouveau constructeur d’électriques, a réussi son pari
https://www.moteurnature.com/29685-nio-nouveau-constructeur-electrique-a-reussi-son-pari

SGL
Invité
@greg, l’affaire est plus compliqué que cela. La Chine et les USA sont en conflit commercial, mais ils se tiennent mutuellement par les coui…. l’un possède la dette de l’autre, l’autre le marché de l’un, l’un n’a pas toutes les technologies de l’autre pour être entièrement indépendant (mais cela évolue régulièrement tous les ans en faveur de la Chine). Les Chinois commencent (seulement) à être très bon en VE, mais ils n’ont pas encore l’expérience qui s’acquit avec les années. Sinon, cela ferait longtemps qu’ils posséderaient des marques qui surclasseraient la gamme Mercedes (par exemple). Mais avec leurs moyens… Rien… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

excellente nouvelle ! La Chine déroule un tapis rouge à Tesla

wpDiscuz