Accueil Ecologie Formule e : ePrix de Berlin 2019 : Di Grassi se replace...

Formule e : ePrix de Berlin 2019 : Di Grassi se replace pour le titre

308
0
PARTAGER

Si Buemi a signé la pole du ePrix de Berlin, c’est Di Grassi qui remporte sa 2nde course de la saison et se rapproche de Jean-Eric Vergne.

Dans la partie « groupes » des qualifications, c’est Vandoorne qui signe le meilleur temps devant Buemi, Sims, Paffett, Lynn et Di Grassi. Ces 6 se disputent la super pole et dans cet exercice, c’est Buemi qui fait mieux que Vandoorne, Di Grassi, Paffett, Lynn ou Sims. Vergne, leader du championnat est 9e tandis que son dauphin et coéquipier, André Lotterer s’est totalement raté et partira dernier.

Course

Il y a eu de l’animation en piste. Di Grassi est très bien parti et a pris la tête en quelques minutes. Mais, la course c’est 45 minutes + 1 tour et la question de la batterie se posera forcément. Vandoorne recule dans la hiérarchie et Da Costa entrevoit la tête de la course. Sur la fin, Buemi le repasse et même Vergne.

Au final, Di Grassi l’emporte avec près de 2 secondes sur Buemi qui a réussi à contenir Vergne dans les derniers instants. Au pied du podium, on retrouve Da Costa devant Vandoorne et Abt. Lotterer était remonté dans le classement avant de devoir abandonner. Sims, Rowland, Bird et Wehrlein complètent le Top 10.

Classement pilote

Au classement pilote, Jean-Eric Vergne reste en tête et prend même de l’avance sur son plus proche poursuivant. De 1 point sur Lotterer il en compte désormais 6 (seulement) sur Di Grassi nouveau 2nd. Lotterer glisse en 3e position après un 0 pointé ce weekend en Allemagne.

Derrière, c’est toujours aussi serré avec Da Costa qui se mêle à la lutte entre lotterer et Frinjs. Buemi fait son entrée dans le top 10. Trop tard pour le titre mais au moins pour l’honneur de battre Rowland son coéquipier chez Nissan e.dams (2 petits points d’écart). Il reste 2 weekends et 3 courses (la finale à New York étant doublée). Avec 29 points chaque course (25 de victoire, 3 de pole et 1 de tour le plus rapide en course), autant dire que rien n’est joué pour la succession de Jean-Eric Vergne. Prochain rendez-vous en Suisse.

Pos Pilote Points
1 Jean-Éric VERGNE 102
2 Lucas DI GRASSI 96
3 André LOTTERER 86
4 António Félix DA COSTA 82
5 Robin FRIJNS 81
6 Mitch EVANS 69
7 Daniel ABT 67
8 Jérôme D’AMBROSIO 65
9 Oliver ROWLAND 63
10 Sébastien BUEMI 61

Classement équipe

Avec la victoire de Di Grassi et la 6e place de Abt, Audi Sport Abt Schaeffler grignote l’avance de DS Techeetah qui n’a pu compter malheureusement que sur les points de Vergne à Tempelhof. Mais, l’écurie compte encore 25 points d’avance à gérer d’ici la fin de saison.

Envision Virgin recule d’un cran à la faveur d’Audi et compte 51 points de retard désormais. Nissan dépasse Mahindra bien moins en verve que l’an passé. Derrière, la marche est toujours fermée par NIO avec 6 petits points, derrière Geox Dragon avec 13 unités.

Pos Equipe Points
1 DS TECHEETAH FORMULA E TEAM 188
2 AUDI SPORT ABT SCHAEFFLER 163
3 ENVISION VIRGIN RACING 137
4 NISSAN E.DAMS 124
5 MAHINDRA RACING 117
6 BMW I ANDRETTI MOTORSPORT 106
7 VENTURI FORMULA E TEAM 84
8 PANASONIC JAGUAR RACING 74
9 HWA RACELAB 38
10 GEOX DRAGON 13
11 NIO FORMULA E TEAM 6

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz