Accueil Actualité Plus de 600.000 RAM/Chrysler rappelés en Amérique du Nord

Plus de 600.000 RAM/Chrysler rappelés en Amérique du Nord

637
10
PARTAGER
chrysler

Le rappel lancé par FCA concerne exactement 686.315 véhicules RAM et Chrysler en Amérique du Nord, lequel se fera à travers deux campagnes distinctes.

Suite à une enquête interne, le constructeur a déclaré vendredi que le faisceau de câbles des Chrysler Pacifica, fabriqués entre 2017 et 2019, pourrait être exposé à un scellant susceptible de perturber son circuit électrique et faire caler le véhicule ou occasionner une perte intermittente de la direction assistée. La FCA n’est au courant d’aucun accident ni blessure à ce jour.

Cela concerne 198 731 véhicules aux États-Unis, plus de 8000 au Canada et plus de 1000 au Mexique. Les propriétaires concernés, subissant un « calage » du véhicule, peuvent immédiatement le redémarrer et seraient toujours en mesure de le diriger mais sans la direction assistée, a déclaré la FCA. Un souci similaire avait d’ailleurs motivé un rappel de plus de 180.000 Ram en début d’année. Aux États-Unis, les ventes de la Pacifica ont baissé de 29% en avril, pour atteindre 23 274 véhicules.

Le second rappel de FCA concerne plus de 410 000 pick-up Ram, à savoir les modèles 1500, 2500 et 3500 produits entre 2015 et début 2018. La raison provient d’un éventuel défaut du mécanisme de verrouillage électrique du hayon. Un petit composant interne du mécanisme peut s’arrêter et le déverrouiller. Le problème ne concerne pas les modèles à ouverture manuelle ni la version remaniée du Ram 1500. FCA a également rappelé 63 753 unités au Canada et 4 020 unités au Mexique.

L’avis de leblogauto.com

A ce jour, l’année s’annonce difficile en Amérique du Nord pour FCA. Si RAM peut se targuer de bonnes ventes, Chrysler est nettement moins en forme. Entre l’amende de 800 millions de janvier, le rappel de un million de véhicules en mars et des ventes en léger recul, la tendance n’est pas des plus positives.

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Plus de 600.000 RAM/Chrysler rappelés en Amérique du Nord"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zeboss
Invité

voilà qui va encore arranger les comptes de FCA….

zeboss
Invité

bon il faut se résoudre à faire des constats : le second degré ne semble pas totalement perçu ici….

Invité

j’avais compris ça depuis un moment 😉

SAM
Invité

Une aubaine pour Renault ou PSA …

zeboss
Invité

Aux EU le repreneur d’une entreprise est souvent solidaire des « soucis » du repris.. Donc la bonne affaire est surtout que le repris ait soldé ses soucis tout en s’affaiblissant financièrement…

SAM
Invité

PSA allié à FCA : c’est un groupe ayant une base forte base en France, en Italie, au RU et en Allemagne de quoi contrebalancer le lobby autocentré de VW et de l’Allemagne et changer la donne niveau réglementation en faveur pour les latins aux dépends des germains.

zeboss
Invité

Tu vas finir par déclencher la 4ieme guerre franco allemande avec ce genre de propos…
lol

greg
Invité

Je ne pensais pas lire ce genre de commentaire xénophobe, idiot et grotesque en 2019. En 1939 c’était excusable.

zeboss
Invité

sinon j’ai oublié un détail : « pouvant provoquer un décrochage du véhicule »
Encore une traduction à la truelle ??
Pour moi un décrochage du véhicule c’est un dérapage en fort appui, au moment où un élément de la suspension, direction dépasse le point d’équilibre qu’il est censé pouvoir supporter…

Thibaut Emme
Admin

Il s’agit évidemment d’un calage du véhicule.
Merci du signalement.

wpDiscuz