Accueil Ferrari Genève 2019 : Ferrari F8 Tributo

Genève 2019 : Ferrari F8 Tributo

1882
37
PARTAGER
Ferrari F8 Tributo 2019 front

Ferrari présentera au Salon de Genève, son V8 le plus puissant jamais produit en série. Autour du moteur, un écrin au nom de Ferrari F8 Tributo.

Le moteur de cette « nouvelle » berlinette 2 places est en position centrale-arrière. C’est le V8 turbo de 3902 cm3 qui développe ici 720 chevaux. C’est le V8 le plus puissant pour un véhicule de série (ie. « non spécial ») frappé du Cavalino. 185 chevaux par litre ! Plutôt impressionnant.

Evidemment, chez Ferrari on ne s’embarrasse pas avec la modestie. Cette F8 Tributo est « l’une des plus rapides, des plus excitantes et des plus communicatives des supercars ». La F8 Tributo remplace la Ferrari 488 GTB avec ses pauvres 670 petits poneys. Par rapport à son prédécesseur, la Ferrari F8 Tributo est donc plus puissante, mais aussi plus légère (40 kg !) et offre 10% d’efficience aérodynamique en plus.

La réponse du turbo (lag) a été encore améliorée ce qui permet une puissance plus immédiate. La direction a été elle aussi revue et la voiture bénéficie des dernières versions du Ferrari Dynamic Enhancer (FDE+). Le FDE+ et le « Side Slip Control » sont grosso-modo des super contrôles de traction et de stabilité. Là où certains ESC vont être en veille puis tout couper passer un certain seuil prédéfini, ces aides vont être toujours actives et faire que la voiture est toujours dans un mode optimal. Un moniteur virtuel qui vous corrige en temps réel en quelque sorte (mais ne vous empêchera pas de vous sortir).

De nouveaux modes apparaissent sur le « manettino » (la molette sur le volant) dont un mode course avec de FDE+. Ferrari copie Peugeot (boutade) en mettant un volant légèrement plus petit par rapport à la 488 GTB.

Esthétiquement, la Ferrari F8 Tributo ressemble à la 488 GTB mais est entièrement nouvelle. On soulignera par exemple le « S-Duct », ce conduit aérodynamique qui prend l’air de l’avant pour l’envoyer, comme dans les Formule 1, vers le haut de la voiture. Il a été redessiné et envahit moins le capot que précédemment. Les feux avant sont aussi retouchés et moins grand qu’avant. La partie haute est remplacée par une prise d’air supplémentaire pour les freins.

L’arrière est la partie qui évolue le plus visuellement avec des feux redessinés et désormais au nombre de 4 (contre 2 sur la 488 GTB), un bouclier arrière totalement repensée et une lunette arrière en Lexan avec des persiennes façon Ferrari F40. Surtout l’arrière abandonne les entourages de feux noirs, creusés, qui ne faisaient pas l’unanimité.

L’intérieur fait sa mue lui aussi avec des aérateurs ronds, métallisés, plus sportifs. Globalement l’intérieur fait moins « plastique » que celui de la 488. La partie « multi-média » est toujours rejetée côté passager avec un écran tactile un peu plus grand (7 pouces). Avec son look très carbone, on louche plutôt sur la Pista que sur la GTB. La Ferrari F8 Turbo sera dévoilée en première mondiale au Salon de Genève 2019 à partir du 5 mars.

Spécification techniques

Moteur
Type : V8 turbo à 90 degrés
Cylindrée : 3902 cc
Puissance maximale : 720 ch à 8 000 trs/min (SP98)
Puissance spécifique : 185 ch/l
Couple maximum : 770 Nm à 3 250 trs/min

Dimension et poids
Longueur : 4 611 mm
Largeur : 1 979 mm
Hauteur : 1 206 mm
Poids à sec : 1 330 kg (avec option allègement)

Performances
0-100 km/h : 2.9 s
0-200 km/h : 7.8 s
Vitesse maximale : 340 km/h

Pour la consommation et les émissions polluantes, Ferrari précise que c’est en cours d’homologation.

Poster un Commentaire

37 Commentaires sur "Genève 2019 : Ferrari F8 Tributo"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Kaizer Sauzée
Invité

Une telle auto mérite un intérieur digne d’elle, pas cette horreur en plastique sans âme hérissée de boutons et d’aérateurs hideux.

sylvain11
Invité

En plus fiabilité très moyenne comme toutes les italiennes.

Kaizer Sauzée
Invité

Justement non, niveau mécanique les italiennes ne sont pas pire que les autres. Et les Ferrari encore moins, cela depuis de nombreuses années.
Cette mauvaise date de 20 ans mais les choses ont changé.

Alphasyrius
Invité

J’ai entendu la meme chose Kaiser.
Mais niveau finition, j’ai pu monter dans une 488 l’annee derniere, le liner au plafond se decollait au bout de 3 mois :/ Ca arrive les defauts de jeunesse, mais c’est tout de meme malheureux…

Seb
Invité
Alphasyrius ce sont loin d’être des défauts de jeunesse … C’est la pure enfilade à l’Italienne , le problème que tu racontes , je l’ai déjà vu sur 456 , Quattroporte 5 , Gran Turismo et F430 mais sur la parti cuir …. Les cuirs bullent et font d’énorme cloques sur les parties trop en contact avec le soleil ( plage arrière , casquette de tableau de bord , contre porte ) Tout ça parce que ces grandes enseignes n’ont pas l’air décidé à changer de fournisseur et emploient depuis de très longues années des colles néoprène de mauvaise qualité… Lire la suite >>
robert
Invité

Pauvre con !!!!!!

CDA
Membre

Hé Robert, c’est pas en insultant les autres que tu vas t’élever.

robert
Invité

90 % du temps je lis les avis, éclairés. Si c’est pour dire des conneries, je n’écris rien. En Belgique les voitures françaises étaient synonymes de poubelles. Pourtant mon père a toujours rouler Peugeot et moi Renault ; sans problèmes. Tu vois les préjugés !!!! je suis hard avec les imbéciles.

zafira500
Invité

Il faut reconnaitre qu’il n’a pas tort sur ce coup là, l’ami robert.

muttley
Invité

Une bien belle auto, mais à des années lumière de la relative simplicité stylistique des 308, 355, 360…

Il manque un modèle juste « plaisir » dans la gamme, plus abordable et peut-être moins aboutei techniquement, mais je suis convaincu qu’il y aurait une vraie clientèle pour ça..

Peut-être une nouvelle Dino, un jour ? Car la portofino joue dans un registre différent

Seb
Invité

Je trouve aussi. Un beau design c est pas rajouter des lignes et des angles partout. Bien trop compliqué et plus très italienne. Elle se trouve à mi-chemin d une corvette

domi
Invité

Superbe! quel design! sous tous les angles (intérieur comme extérieur) elle est superbe, après on aime ou on n’aime pas chacun ses gouts.
De l’objectivité à la subjectivité il n’y a qu’un pas…qu’il faudrait éviter de franchir.

4aplat
Invité

Je prefere cette version a la 488… plus dans la ligne de la f12 tdf .

AXSPORT
Invité

Sympatoche !!

wpDiscuz