Accueil Général Abriter son véhicule : le carport, la bonne solution

Abriter son véhicule : le carport, la bonne solution

1172
0
PARTAGER
Carport_UsineOnline

Quand on habite en pavillon mais que l’on n’a pas de garage, il existe différentes solutions pour abriter son véhicule et éviter que les intempéries ne le fassent vieillir prématurément.

En fait, même avec un garage, vous pouvez être confronté à la nécessité de « faire dormir » votre voiture dehors. En effet, le foyer peut avoir deux véhicules comme de plus en plus de Français. Ou bien vous avez besoin « d’une pièce en plus » et votre garage sert plus de stockage que de garage justement. Ou cela peut carrément être un camping-car. Aussi, inévitablement, votre véhicule se retrouve dehors à la merci des éléments.

La solution la plus simple, est sans doute la bâche. Mais, ce système a plusieurs inconvénients, et non des moindres. Tout d’abord, c’est fastidieux à mettre en place. Surtout si vous devez le faire tous les jours. En outre, la bâche doit être solidement arrimée sous peine de servir de voile de kite-surf au moindre coup de vent un peu fort. Enfin, lors d’une averse de grêle par exemple, votre bâche ne protégera pas grand-chose de la carrosserie.

La solution la plus compliquée, est de faire construire un garage en dur. Outre le prix et la place sur le terrain, il faut déposer un permis (ou une déclaration préalable si la surface fait moins de 20m2). Mais surtout, il faut se conformer à un PLU (Plan local d’urbanisme) et là, les ennuis peuvent commencer. Taux maximal d’occupation des sols, distances minimales par rapport aux limites de propriété, hauteur maximale, etc. Sans parler évidemment du coût qui va très vite chiffrer. En revanche, « titine » sera à l’abri de la grêle, des intempéries et des affres des éléments extérieurs.

Le carport direct usine et de fabrication française

Il existe une solution intermédiaire. Facile à mettre en oeuvre, relativement peu onéreuse, le « carport ». Le carport, c’est un préau, une pergola, ou abri léger pour votre voiture, caravane, camping-car, etc. Concrètement, il consiste généralement en 4 piliers avec un toit par-dessus, et pas de mur. Et c’est là l’une des subtilités du carport. Ce n’est pas une surface « de plancher » pour la loi, mais une « emprise au sol ». La différence fiscale est d’importance.

Néanmoins, vous n’échapperez pas à la déclaration préalable ou au permis de construire selon la surface au sol. Et ce, que votre carport soit adossé à la maison (modification substantielle de l’aspect du bâtiment existant) ou autoportant, placé sur le terrain. Les municipalités accordent une place importante à l’aspect du carport pour accepter ou non les dossiers. Ca tombe bien, des carports, on en trouve dans tous les styles. Alors, autant le prendre agréable à l’oeil en plus d’être bien fini non ?

Sur le marché, on peut malheureusement tomber sur du bon, du très bon et du médiocre. Bien entendu les prix s’en ressentent mais attention à ne pas mégoter sur la qualité. Certains proposent même des carports sur mesure à petit prix. Cela va du modèle en bois traité à ceux en aluminium extrudé avec visserie inox. Ce sont des gages de durabilité dans le temps. Pour le toit, vous avez même le choix entre une toile, du polycarbonate transparent, ou plus chic et plus protecteur, du panneau opaque de chez Thermotop.

On compte généralement 500 €/m² pour un garage classique. Avec un carport, comptez de 5 à 10 fois moins selon les modèles. Vous pouvez même l’assembler et l’installer vous-même si vous êtes bricoleur. En plus cela vous fait un véritable préau pour recevoir des amis l’été pour un barbecue. Chic, pratique, et agréable.

Article avec lien sponsorisé