Accueil Abarth Abarth va-t-il dévergonder la sage Tipo ?

Abarth va-t-il dévergonder la sage Tipo ?

3550
19
PARTAGER
Abarth Tipo

Depuis son lancement en 2016, la Fiat Tipo rencontre un succès honorable sur le marché des compactes d’entrée de gamme (la version à coffre n’étant pas vraiment prisée dans nos contrées, à l’inverse des marchés émergents). Elle est même le 2e modèle Fiat au niveau mondial, sous d’autres appellations (Egea). Toutefois, les ventes sur le vieux continent en 2018 ont été décevantes avec 89000 exemplaires, contre 123000 en 2017.

Sur un marché très concurrentiel – même si la Tipo se positionne entre le low cost Dacia et les leaders Golf, 308, Megane, etc.- qu’est ce qui pourrait relancer les ventes ?

Une Tipo piquée par le Scorpion ?

Fiat vient de lancer en Italie une version « sport « de la Tipo, mais dont l’appellation est trompeuse. Si l’apparence extérieure se muscle en effet, avec un rendu plutôt sympathique, grâce à un diffuseur arrière, un petit becquet et des jantes 18 pouces, la Tipo Sport ne propose que 120 chevaux essence comme diesel en puissance maximale. Il ne suffit pas d’enfiler un jogging pour taquiner le chrono au 100 mètres. C’est donc bien trop timide pour permettre à la paisible italienne familiale de rouler un peu des mécaniques.

La finition Sport donne une fière allure à la Tipo mais sans le moteur qui va avec

Auto Bild a donc lancé une bouteille à la mer en dévoilant, vidéo à l’appui, un concept de Tipo Abarth. Rappelant la Punto Abarth avec sa livrée blanche flanquée de bandes rouges, elle pourrait être munie du 1.4 Turbo de 180 CV que l’on trouve sur l’Abarth 695 ou encore sur 124 (dégonflé à 170 chevaux).

Héritage

La démarche aurait du sens, car elle permettrait d’élargir l’offre de voitures sportives abordables. Cela s’inscrirait aussi dans la continuité d’une lignée reconnue, incarnée par la 131 Abarth (dont la déclinaison rallye remporta plusieurs titres mondiaux), la Ritmo Abarth 125/130 TC des années 80 et plus récemment la Stilo Abarth (non je blague !).

souvenez-vous

Au passage, une version TCR de la Tipo est en phase de développement. Présentée l’été dernier par l’équipe italienne Tecnodom Sport, elle reprend le moteur utilisé par la Giulietta TCR. Après avoir accumulé du retard dans son développement et donc son homologation, la voiture devrait débuter en cours de saison dans certains championnats régionaux de Tourisme.

TCR Tipo
crédit : TCR

L’avis de leblogauto.com

Il y a sans doute une place pour une Tipo Abarth, bien que le modèle ait à souffrir d’une rude concurrence à l’image plus forte (Focus RS, Megane RS, etc). A côté de la folie hypercar qui nous emmène sur une autre planète, la sportive accessible – dans l’esprit GTI des années 80 – mérite d’exister. Cela pourrait doper la notoriété du modèle Tipo, à condition peut-être qu’un programme sportif vienne appuyer la démarche.

Illustration : T. Emme/Leblogauto.com

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "Abarth va-t-il dévergonder la sage Tipo ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Kubota
Invité

Et si abarth développait une gamme à part ? Leur image est forte et leur permettrait de lutter contre alpine ou bm, rebadger des fiat ne suffira bientôt plus malheureusement..

SGL
Invité

Abarth est plus le Gordini de Fiat que l’Alpine.
Qui dit Abarth, pense une Fiat survitaminée !

Kubota
Invité

Ta raison. C vrai qu une Clio Gordini diesel ça À qd même de la gueule

SGL
Invité

Je parle, bien évidemment, de références historiques, pas des séries spéciales récentes qui déshonore la mémoire d’Amédée Gordini !
Personnellement, si j’étais un haut responsable de chez Renault, je lancerais une campagne de rachat des Twingo et Clio « Gordini » des années 2010 pour pouvoir les détruire, afin de les faire disparaître du parc automobile.
Ces autos salissent l’image de Gordini.
En attendant avec le temps, Renault pourrait relancer la marque pour en faire une nouvelle génération de vraies sportives dérivées de la prochaine génération des Renault.

Admin

« Abarth est plus le Gordini de Fiat que l’Alpine. »
Ca se discute. Abarth a créé et vendu ses propres autos avant d’être absorbé par Fiat, et a été en charge de l’activité en rallye du constructeur, avant d’être fusionné avec Lancia Corse. Le parallèle avec Alpine ne serait pas déplacé d’autant que les dates correspondent à peu près.

lataupe2B
Invité

Ça serait sympa une Tipo Abarth. Mais une vraie pas un truc qui fait 120ch. Après la Tipo est une bonne voiture. Il faut juste ne pas la prendre avec le Diesel 95 ch. bruyant , creux. Sur autoroute j’ai cherché le 6 eme rapport. Fatiguant. Et en ville j’avançais par à coup . Désagréable. Mais la voiture est franchement pas mal au regard du prix. Ma clio est plus reposante et facile en ville. Cette petite période en Tipo me fait regarder Fiat d’un autre œil

SGL
Invité

Faire une sportive d’une sage berline est souvent bénéfique pour le reste de la gamme et notamment pour vendre des versions au look sportif avec des meilleures marges

SGL
Invité

C’est ce qui a d’ailleurs, terriblement manqué aux Citroën C4 et DS DS 4.

wizz
Membre
oui….et non Il n’y a pas eu de Logan RS ou de Sandero RS. Et pourtant, Dacia est en croissance, (ET avec une marge plus que confortable) Si tu as une seule marque, alors oui Mais si tu es un groupe possédant plusieurs marques, alors il faut faire attention que la sportivité d’une marque ne fasse pas de l’ombre à la marque au-dessus, ou à la marque dite sportive du groupe. Par exemple, une Megane RS, aussi ultime soit elle, aussi performante soit elle (Trophy), pour les gens, ça reste une Renault. Il en est de même chez le groupe… Lire la suite >>
Invité

Je reste sceptique face à cette démarche, car si je me rappelles bien, dans le plan produit de FIAT, la Tipo devrait passer à la trappe, non ? Donc dépenser des millions d’euros pour une série qui sera au final très limitée … ce n’est pas comme si FIAT avait des fonds limités, hein !

Seb
Invité

J’y crois pas non plus …. Déjà que les seuls acheteurs de Tipo en France sont les flottes de location … Ils vont pas pouvoir se contenter de tourner éternellement autour de leur bloc 170/180 cv comme c’est déjà le cas sur les 3 dernières Abarth depuis ….. LA PUNTO !!! Y’a un moment va peut être falloir se bouger

Invité

bizarre, moi, de mon côté, tous ceux ayant une Tipo sont des particuliers, pas des véhicules d’entreprises

wizz
Membre
Phil-FR
Invité

C’est quoi ces chiffres que donne italpassion?? La Tipo 14T est donnée pour 139g CO²… c’est déjà assez élevé. Pour info, ma Giulietta Multiair TCT de 170ch était à 121g en 2012, avec un poids similaire.
Par contre, je rejoins ton analyse plus haut: une Tipo Abarth marcherait sur les plate-bandes de la Giulietta, qui n’a pas besoin de ça.

Phil-FR
Invité

Apparemment, c’est bien les nouvelles valeurs avec le cycle WLTP. Dont acte.

wizz
Membre

si tu avais pris 6 minutes pour faire des recherches avant de poster ta première réponse…

Seb
Invité

Rien d’étonnant la dedans , FCA a ( comme dans beaucoup d’autre domaines dailleur ) facilement 2 voir 3 génération de retard

wpDiscuz