Accueil Renault Renault aurait demandé à Nissan de convoquer ses actionnaires

Renault aurait demandé à Nissan de convoquer ses actionnaires

804
1
PARTAGER

Renault aurait demandé à Nissan de convoquer le plus tôt possible une assemblée des actionnaires en vue de discuter de la mise en accusation du constructeur japonais, de sujets relatifs à la gouvernance ainsi que de la nomination des membres de la société française au sein du conseil d’administration de Nissan. C’est ce qu’ont en effet indiqué à l’agence de presse Bloomberg des personnes proches du dossier.

L’inculpation de Nissan, risque important pour Renault et l’Alliance

L’inculpation de Nissan par le parquet japonais la semaine dernière crée « des risques importants » pour le principal actionnaire de Renault  et pour la stabilité de l’Alliance entre  les deux sociétés, a déclaré vendredi Thierry Bolloré, directeur général  délégué à titre provisoire de Renault  – au PDG de Nissan, Hirox Saikawa.

Un courrier adressé à Nissan, Daimler et au gouvernement français

Selon les mêmes sources, le courrier aurait été envoyé au conseil d’administration de Nissan, au PDG de Daimler – le constructeur allemand détenant quelques participations croisées avec Nissan et Renault – et à des responsables du gouvernement français. Un porte-parole de Renault a refusé de commenter.

Alors que le conseil d’administration de Nissan doit se réunir lundi, Renault lui aurait demandé d’envisager de convoquer le plus rapidement possible une assemblée générale extraordinaire des actionnaires. Le constructeur français aurait également tenu à souligner qu’une discussion sur les personnes nommées par Renault au sein du conseil d’administration de Nissan et au sein de la direction générale serait conforme aux accords existants entre les entreprises.

Tensions accrues entre les deux partenaires

De nouvelles tensions ont fait surface au sein du partenariat franco-japonais depuis l’arrestation de Carlos Ghosn le 19 novembre dernier, la détention du dirigeant privant l’Alliance de l’homme qui a maintenu soudé les deux partenaires pendant des décennies.

La demande de Renault pour une réunion des actionnaires envoie un nouveau signal sur le fossé grandissant entre les deux parties.

Sources : Bloomberg

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Renault aurait demandé à Nissan de convoquer ses actionnaires"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Mais comme Nissan ne le veut pas, car ils ont une autre idée en tête …

wpDiscuz