Accueil Nouvelles technologies Volvo et Baidu s’associent pour développer des navettes autonomes en Chine

Volvo et Baidu s’associent pour développer des navettes autonomes en Chine

149
0
PARTAGER
Accord Volvo Baidu
Volvo Cars and Baidu join forces to develop and manufacture autonomous driving cars

Volvo et le moteur de recherche chinois Baidu ont signé un partenariat pour concevoir des navettes autonomes destinées à la Chine.

Les deux partenaires ont pour objectif de lancer un taxi autonome de niveau 4 sur le marché chinois après 2020. Pour rappel, le niveau 4 dit « Mind off » se caractérise par la conduite et mise en sécurité automatique, même en l’absence de réaction humaine.

Contre toute attente, Volvo ne fournira pas son système de conduite autonome en cours de développement avec le fournisseur automobile Autoliv dans le cadre de la coentreprise Zenuity. Baidu possède déjà son système de conduite autonome qu’il apportera au projet. Volvo apportera son expertise automobile et sa connaissance des technologies automobiles.

Avec ce partenariat, Volvo fait un premier pas sur le marché chinois des systèmes de conduite autonome. Bien que filiale de Geely, Volvo n’est pas considéré comme un constructeur chinois et doit s’associer à une entreprise chinoise pour accéder à la cartographie HD, vitale pour les futurs véhicules équipés d’un système de conduite autonome. Or, Baidu est détenteur d’une des 14 licences autorisées à produire des données cartographiques en Chine.

Le géant de l’internet chinois a multiplié les annonces de partenariat ces 12 derniers mois. Baidu a signé un certain nombre de partenariats avec les constructeurs chinois, dont BAIC et Red Flag. En juillet, lors de la présentation de la version 3 de sa plateforme de conduite autonome, le moteur de recherche a annoncé 116 partenaires, contre 50 il y a un an. Des minibus équipés d’un système de conduite autonome de niveau 4 sont actuellement testés dans plusieurs villes chinoises.

Baidu a également établi des liens avec le gouvernement chinois. Il a annoncé une collaboration avec la ville chinoise de Changsha, qui compte plus de sept millions d’habitants, pour développer l’utilisation de véhicules autonomes et est en pourparlers avec Beijing et Shanghai pour un accord similaire.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz