Accueil Mondial de l'automobile Mondial Paris 2018 : 3 questions à Michael Lohscheller

Mondial Paris 2018 : 3 questions à Michael Lohscheller

596
1
PARTAGER
Interview Michael Lohscheller - Mondial de l'automobile Paris 2018 - Paris Motorshow 2018

A l’occasion du mondial de l’auto 2018 et même si Opel fait partie des absents de cette édition nous avons rencontré le nouveau patron d’Opel, Michael Lohscheller. il a livré ses réponses aux 3 questions centrales de notre rédaction.

  1. Une partie de l’ingénierie Opel pourrait être confiée à Segula. Quels sont les secteurs qui resteront la spécialité d’Opel au sein de PSA ?

Le pôle de recherche de Rüsselsheim restera au centre de notre marque. Nous y effectuons quatre types d’opérations de première importance:

  • D’abord nous développons et travaillons désormais sur le design de toutes les nouvelles Opel et Vauxhall depuis ce centre; ce qui n’a pas toujours été le cas.
  • Ensuite nous avons rapatrié des pans entiers de la recherche du groupe PSA notamment tout ce qui a trait à la pile à combustible.
  • Rüsselsheim sera également le centre de recherche pour tous les utilitaires légers.
  • Enfin ce sera le centre de recherche pour toute une gamme de nouveaux moteurs.
  1. Avec le rachat par PSA, le plan produit Opel a-t-il été profondément revu, et quelle positionnement la marque va-t-elle prendre par rapport aux autres marques du groupe?

Notre volonté de rejoindre l’architecture PSA est évidente pour bénéficier de toutes les synergies. Il est néanmoins important de préserver l’ADN d’Opel: la fiabilité allemande, le plaisir de conduite, et l’accessibilité…

  1. L’Opel Grandland X est produit en France. Verrons nous bientôt une Peugeot ou une Citroën produite chez Opel en Allemagne ?

En fait nous avons déjà aujourd’hui des sites de production communs à Opel et Citroën par exemple. Je pense notamment à notre usine de Saragosse. Et c’est une tendance qui va se développer. Nous verrons plus de sites produisant pour plusieurs marques du groupe à l’avenir.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Mondial Paris 2018 : 3 questions à Michael Lohscheller"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

C’est rassurant que de l’engineering important restera chez OPEL 😉

J’ai hâte de voir le futur utilitaire Peugeot Boxer mis au point à Rüsselsheim(et plus chez FIAT) 😀

wpDiscuz