Accueil Mercedes Paris 2018 : Mercedes GLE

Paris 2018 : Mercedes GLE

1056
7
PARTAGER
Mercedes GLE

Mercedes a levé le voile sur la quatrième génération de son SUV fétiche, né Classe M et aujourd’hui baptisé GLE. Avec ce nouvel opus, le Mercedes GLE devient plus grand et toujours plus technologique.

Commercialisé depuis plus de vingt ans, ce SUV familial conserve dans cette nouvelle itération la silhouette familière qui a fait son succès. Les lignes sont adoucies et les modifications les plus visibles concernent les boucliers avant et arrière. Malgré son gabarit toujours aussi imposant, le nouveau GLE abaisse son CX de 3 points en passant de 0,32 à 0,29.

C’est à l’intérieur que les changements sont les plus visibles. Le GLE intègre en effet l’écran « Widescreen »** composé de deux écrans de 12,3 pouces. Le Mercedes GLE inaugure cependant une nouvelle intégration avec la disparition de la casquette au profit d’une intégration totale dans la planche de bord et la présence d’aérateurs latéraux. À noter que **celui de droite est factice** et n’est présent que maintenir la symétrie du design. Cette nouvelle disposition avait été annoncée par le concept Maybach Ultimate Luxury.

Autre nouveauté, les aérateurs centraux rompent ceux des autres modèles de la marque par l’adoption d’un nouveau dessin rectangulaire. Au niveau du tunnel de transmission, la console centrale reçoit des poignées de maintien surdimensionnées comme un certain Porsche Cayenne et accueille les commandes du dernier système d’infodivertissement MBUX avec commande vocale et gestuelle. Il ajoute un soupçon d’intelligence avec la possibilité d’apprendre à connaître son conducteur et lui proposer des réglages spécifiques.

Mercedes profite de cette nouvelle génération pour offrir au GLE ce qui lui manquait pour continuer à exister sur le marché américain, deux places supplémentaires. Pour pouvoir accueillir ses deux passagers supplémentaires, il allonge son empattement de 80 mm. La configuration 40/20/40 de la banquette arrière permet à Mercedes d’offrir un réglage électrique des sièges latéraux en option, une première mondiale sur un SUV. Cette opulence s’accompagne d’une fonction « Easy Entry » qui fait coulisser le siège de 10 cm pour faciliter l’accès au troisième rang.

Le volume de coffre gagne 135 litres en passant de 690 à 825 litres en configuration 5 places. Une fois la banquette rabattue, le volume total atteint 2 055 litres.

Comme sur toute nouveauté, Mercedes propose ses dernières assistances à la conduite comme l’assistant d’encombrements actif qui permet de détecter précocement des embouteillages, d’assister le conducteur dans un trafic en accordéon jusqu’à une vitesse de 60 km/h et même d’aider à libérer un couloir de passage pour les secours. Le GLE reçoit inaugure une fonction d’assistance au changement de direction lors d’un freinage d’urgence.

Sous le capot, la grande nouveauté est l’arrivée du 6 cylindres en ligne de 367 ch et 500 Nm, équipé du système à hybridation légère, EQ Boost, qui sur un alterno-démarreur et sur un électromoteur. Le GLE étrennera, par la suite, des versions à quatre cylindres, en essence comme en diesel, et d’une déclinaison hybride rechargeable.

Tous les moteurs sont associés à une boîte automatique à 9 rapports 9G-Tronic. La puissance est envoyée aux roues arrière motrices et aux quatre roues avec la transmission intégrale 4Matic. Sur les modèles autres que les quatre cylindres, cell-ci peut choisir d’envoyer 100 % du couple sur l’essieu avant ou arrière en fonction des besoins.

Enfin, le constructeur allemand propose l’E-Active Body Control, une suspension active 48 V, interconnectée et associée pour la première fois à une suspension pneumatique. Chaque ressort et d’amortissement peuvent être contrôlées individuellement permettant de contrôler non seulement le roulis et le tangage de cet imposant SUV.

Le nouveau Mercedes GLE prendra son premier bain de foule au Mondial de l’Automobile du 4 au 14 octobre prochain avant de rejoindre les concessions début 2019.

 

 

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Paris 2018 : Mercedes GLE"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Une petite parenthèse… 😉
« …son CX de 3 points en passant de 0,32 à 0,29. » c’est bien… bien que le SCx est plus important, surtout quand l’on parle de gros SUV.
La performance est belle mais il ne faut pas se laisser abuser, un Classe C avec un CX de 0,29 sera plus aérodynamique et donc plus économique et donc moins polluant… etc.

panama
Invité

Oui SGL mais l’usage n’est absolument pas le même.
Depuis que j’ai eu un SUV en location pour un mois (un RAV4), j’ai compris ce que les gens leur trouvaient : plus de place, plus de coffre, plus facile d’accès, plus sécurisant.
Mais carrément moins bien dès que la route n’est plus droite.
Comme c’est ici du Mercedes, ce problème sera fortement gommé.

Nico
Invité
Je crois que le gain de place est trompeur. Je roule en Touareg, je suis certain qu il y a plus de place à l arrière d une passat sw sans parler du coffre plus vaste aussi. La comparaison est encore plus difficile avec un break Superb pour le même encombrement extérieur. Je retiendrai plus la position surélevée et la sensation de sécurité comme motivation d achat d un suv. Concernant ce nouveau Gle, je trouve que le design extérieur très acéré au niveau des feux lui va mieux qu une Classe À où la dernière CLS. À l intérieur… Lire la suite >>
wizz
Membre

pourquoi donc?
c’est parce que c’est une Mercedes que le SUV sera insensible aux routes sinueuses???

SGL
Invité

Bon, l’ensemble est une belle réussite techniquement. (normal, c’est une Merco !)
Bien que la 3e rangée semble être la punition, un modeste 5008 fait bien mieux.
L’esthétique est un aspect subjectif… mais personnellement c’est un peu le style“ Kartoffel“ 😉 Enfin, c’est du costaud et ça rassure.

Nicolas
Invité

Je ne raffole pas du style, le GLC me parait plus réussi.
Et pénible cette imitation des feux d’audi à l’arrière.

SAM
Invité

Classe!

wpDiscuz