Accueil Justice Elon Musk conclut un accord amiable avec la SEC

Elon Musk conclut un accord amiable avec la SEC

985
14
PARTAGER
Elon Musk

Tesla et son PDG, Elon Musk, ont conclu un accord avec le gendarme bousier américain pour mettre fin à la plainte accusant Elon Musk d’avoir délibérément induit les investisseurs en erreur lorsqu’il a tweeté le 7 août dernier avoir « des fonds garantis » pour racheter les actions du constructeur californien.

Dans le cadre de l’accord, Tesla et Musk paieront chacun une amende de 20 millions de dollars, Musk quittera ses fonctions de président du conseil d’administration pour une durée de trois ans, et deux nouveaux administrateurs indépendants rejoindront le conseil de surveillance du constructeur. Elon Musk conserve la direction des opérations du constructeur californien.

L’amende de 40 millions de dollars sera distribuée aux investisseurs par un processus non encore détaillé et approuvé par le tribunal. Selon une source proche du dossier, Elon Musk souhaiterait payer son amende en rachat d’actions .

Dans sa plainte déposée devant un tribunal fédéral de New York, le gendarme boursier américain accusait Elon Musk d’avoir délibérément induit les investisseurs en erreur lorsqu’il avait tweeté avoir « des fonds garantis » pour racheter les actions du constructeur californien.

La SEC expliquait que si Musk avait rencontré des représentants du fonds souverain d’Arabie saoudite à partir de 2017, les tweets du 7 août de Musk étaient sans fondement et faux. Le document de la SEC précisait que Musk avait rencontré des représentants du fonds le 31 juillet et avait discuté de la manière dont l’entreprise pourrait être privatisée, bien qu’aucun engagement n’ait été pris et qu’aucun chiffre n’ait été discuté.

Les allégations détaillées déposées par les régulateurs indiquaient également que Musk avait informé le conseil d’administration de Tesla des offres proposées quelques jours avant son tweet, même s’il n’incluait aucun prix ou projet de privatisation de l’entreprise.

La SEC reprochait également à Elon Musk de ne pas avoir clarifié rapidement son tweet du 7 août tant aux investisseurs, à la presse ou à la SEC. Elon Musk avait attendu en effet 17 jours pour communiquer officiellement sur le fameux tweet.

Elon Musk et la SEC semblent avoir compris que dans l’intérêt de l’entreprise, ses actionnaires, il était préférable de conclure un accord rapidement. Ce dernier réduit l’incertitude quant à l’avenir de Tesla.

L’accord ne met pas fin, cependant, aux poursuites judiciaires engagées par certains investisseurs, qui ont été considérablement renforcées par la plainte de la SEC. Celle-ci a publié dans sa plainte des faits basés sur des emails, des documents et des entretiens auxquels les avocats représentant les investisseurs n’avaient pas encore eu accès, leur donnant une meilleure chance de résister aux tentatives de Tesla et de Musk de rejeter les plaintes.

 

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Elon Musk conclut un accord amiable avec la SEC"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gigi4lm
Invité

Il y a un peu de Preston Tucker dans Elon Musk

greg
Invité

Non, car le produit de Tucker était incroyablement innovant et axé sur la sécurité, les Tesla sont tout sauf innovantes et n’ont eut de protection pour leurs packs de batteries qu’après plusieurs incendies….
De même je ne me rappelle pas que Preston Tucker ait traité publiquement quelqu’un de pédophile ou ait basé le montant du rachat non sécurisé en se basant sur l’avis de sa petite amie et un chiffre symbolisant le cannabis…
Arrêtez de salir la mémoire de Tucker, Jobs et Hughes en les comparant à ce douteux personnage.

Membre

En plus, Musk bride informatiquement les batteries de ses Tesla :
https://siecledigital.fr/2018/09/15/tesla-aide-ouragan-florence/
Ce gars, c’est vraiment arnaque et compagnie.

A défaut d’innover, il préfère troller pour faire parler de lui et satisfaire son égo

miké
Invité

Bisous le tweet a 40 millions. #problemederiche

Thibaut Emme
Admin

Surtout bisous ceux qui disaient que nous étions cassandre en disant qu’il risquait gros.

greg
Invité

Le détail des faits dans la plainte du SEC:
https://qz.com/1405528/watch-the-sec-holds-a-press-conference-after-filing-lawsuit-against-teslas-elon-musk/
En bas de l’article.
C’est assez édifiant.
Je trouve qu’il s’en tire un peu trop bien, une entreprise étrangère aurait pris beaucoup plus cher que 40 millions de dollars pour manipulation boursière, avec en plus une peine de prison de 6 mois avec sursis..

Malco
Invité

Tout-à-fait d’accord: tesla a peut-être le pire traitement de l’industrie automobile US, mais ça reste plutôt complaisant à côté de ce que se ramasserait VW à la même place…

Francois
Invité

Avouons que Musk n’avait pas trop le choix, la SEC dépose plainte jeudi, l’action Tesla perd 13,90% le vendredi, inutile de dire qu’il fallait stopper l’hémorragie, tout de suite. Reste évidemment à savoir si ce deal va satisfaire les investisseurs, réponse dès demain.

Cet accord ne met pas fin aux poursuites judiciaires de certains investisseurs mais surtout, elle ne met pas fin à l’enquête pénale du DoJ, c’est quand même le point le plus chaud de l’affaire. 😉

koko
Invité

« Elon Musk souhaiterait payer son amende en rachat d’actions . »
Ben voyons, si il rachète des actions, ce n’est plus une amende, c’est un rachat d’actions. C’est comme si je payais mes impôts en achetant des tickets de loto à la FDJ !

wpDiscuz