Accueil Chery Chery reporte à 2020 son arrivée en Europe

Chery reporte à 2020 son arrivée en Europe

470
7
PARTAGER
Chery Exeed TX Concept (2017)

L’arrivée de constructeurs chinois en Europe reste un sujet délicat. Maintes fois annoncée, aussi souvent reportée. En jouant la prudence, Chery continue à donner corps à cette image. Son arrivée en Europe serait désormais planifiée à 2020.

Présent au salon de Francfort l’année dernière, Chery évoquait alors sa possible entrée sur le marché européen. Une entrée prévue avec la nouvelle marque Exeed, et planifiée pour fin 2018, ou début 2019. Finalement, ce sera donc… pour 2020.

La gamme prévue pour entrer sur le marché n’est pas encore prête. Car le constructeur chinois compte soigner son entrée, en ne proposant au client européen que des véhicules électrifiés : hybridation plus ou moins lourde, hybride rechargeable ou 100% électrique. Le premier modèle, le SUV compact annoncé par le concept Exeed TX, devrait d’ailleurs proposer plusieurs versions, dont une électrique.

En attendant, Chery s’apprête à installer un bureau d’études dans la région de Francfort. Une tête de pont qui aidera à mettre les modèles en conformité pour le marché, et qui comporterait « plusieurs centaines » d’employés.

L’électrique comme porte d’entrée

La ruée des constructeurs chinois sur l’Europe fut annoncée au début des années 2000, avec les plans de Brilliance ou de Landwind. Mais les mésaventures lors de crash-tests ont sérieusement échaudé les ambitions, même si le sujet de la sécurité semble désormais acquis. Les constructeurs chinois ont en revanche commencé à s’implanter dans divers marchés en développement, contournant Europe, ou Etats-Unis.

Mais depuis quelques temps, plusieurs constructeurs nourrissent à nouveau des ambitions pour l’Europe. SAIC avec sa marque MG, Chery donc, mais aussi Greatwall, qui voit la Russie comme tête de pont et ouvrira son usine début 2019, ou encore GAC qui sera au salon de Paris dans quelques semaines. Tous ont un point commun : la prudence. Éviter tout faux pas qui pourrait annuler des années d’efforts.

Le développement du marché du véhicule électrique pourrait aussi être une belle porte d’entrée sur notre marché pour les constructeurs chinois. Les plus développés comme ceux évoqués ci-dessus, mais aussi toute cette flopée de start-up (Nio, Weltmeister, Byton…). Surtout ces dernières d’ailleurs, qui vont mettre en avant le côté technologique de leurs véhicules pour s’implanter.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Chery reporte à 2020 son arrivée en Europe"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
panama
Invité

Il y a au moins un constructeur de trop en Europe, énorme marché mais le plus concurrentiel au monde.
Personne n’attend la venue d’un constructeur chinois. Avec la réputation qui va avec.
Tous ceux qui ont eu un Dax Skyteam me comprendront.

r.burns
Invité

La réputation est un critère d’achat pour toi mais pour de moins en moins de clients

panama
Invité

Je me répète : celui qui a eu un Dax Skyteam (= made in China) me comprendra.

John
Invité

Tu parles d’un machin qui a été conçu il y a dix ans. Tu crois pas que les chinois ont progressé depuis ?

Tu crachais aussi sur les coréens dans les années 90 ?

« nn me c pa premiome xd tro dark »

DS3
Invité

panama crache encore sur sur les coréennes en 2018 c’est juste un troll de mauvaise fois

panama
Invité

Euh… Chery n’est pas coréen mais chinois.
C’est ballot hein !

panama
Invité

Les Dax ont été conçus il y a 10 ans ?
… je reste sans voix. Je préfère en rester là.

wpDiscuz