Accueil Alternatives Belle-île intelligente, Renault impliqué

Belle-île intelligente, Renault impliqué

1106
10
PARTAGER
2018 - île intelligente de France à Belle-Île-en-Mer

Associer la marque Renault à l’île de Belle-Île-en-mer peut faire penser à la Renault 5 éponyme proposée par Car System Design avant d’être reprise par Gruau. Ici, c’est d’une toute autre association dont il est question.

Le Groupe Renault mais aussi la Communauté de Communes de Belle-Île-en-Mer, Morbihan Energies, Les Cars Bleus et Enedis ont dévoilé un projet commun dénommé FlexMob’ïle. Il s’agit d’un écosystème électrique intelligent qui a pour objectif d’accompagner la transition énergétique de Belle-Île-en-Mer. Ce projet s’inscrit dans la continuité du programme Smart Fossil Free Island en cours de développement depuis février 2018 sur l’île de Porto Santo (archipel de Madère, Portugal).

Cinq partenaires

L’ensemble des partenaires publics et privés se donne 24 mois pour développer un tel écosystème afin de réduire l’empreinte carbone et favoriser l’indépendance énergétique de l’île. Renault contribuera notamment au projet dès 2019 en faisant profiter les résidents mais aussi les visiteurs de l’île d’une flotte de voitures électriques mises à leur disposition sous la forme d’une location en libre-service.

Au Portugal, le projet est mené sur une période plus courte, de 18 mois. Quoi qu’il en soit, il semble évident que les îles constituent un terrain de prédiclection pour mener à bien de telles expériences. Il suffit de s’imaginer dy avoir vécu pour en être persuadé.

Source et photo : Renault

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Belle-île intelligente, Renault impliqué"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

Les éoliennes, ils n’en veulent pas
Les hydroliennes non plus
Les toitures photo-voltaiques, surement pas (ça dénature le cachet des maisons)
Une installation de méthanisation. 5000 habitants permanents et 40.000 touristes en été, ça en fait de déchet. Mais peu chance de voir cela se concrétiser

bref, bonne chance pour une régulation électrique (il n’y a rien à réguler, puisque tout provient du continent)
https://www.ouest-france.fr/bretagne/deux-mini-centrales-electriques-pour-securiser-belle-ile-1526469

mko
Invité

Arrêtez d’utiliser le mot intelligent à toutes les sauces c’est vraiment rabaisser l’humain !!!
La ville n’a rien d’intelligente elle fait juste ce qu’on lui dit de faire

SGL
Invité

L’île d’El Hierro dans l’archipel des Canaries, est 100 % autonome en énergies renouvelables.
Marie-Galante projette de devenir en 2020 la première île française autonome en énergie grâce à un mix électrique totalement renouvelable et le développement de la mobilité électrique.
L’île Ta’u située dans les Samoa américaines a délaissé le fioul et privilégie désormais l’énergie solaire pour produire son électricité. – SolarCity.
L’île, au Danemark, de Samsø couvre ses besoins en électricité et trois quarts de ses besoins en chauffage grâce à l’éolien et la biomasse et au soleil.
Etc.
Il est grand temps que l’on arrête les énergies fossiles pour nos iles !

wizz
Membre

El Hierro a été autonome que pendant quelques dizaines heures, et les infos ont circulé dans le monde que l’ile est autonome…

wizz
Membre
SGL
Invité

Ce n’est que donc 70 % au mieux…
Bah les 100 % sont plausibles avec un peu d’effort et d’optimisations.
L’Île de la Réunion pourrait devenir autonome et devenir une zone teste.

wizz
Membre

100%, c’est possible avec beaucoup d’effort financier, des sacrifices (ps: renoncement, genre pas d’éolienne près de chez moi), et aussi surement un gaspillage (d’électricité)

Il y a plein de raisons pour cela, à commencer par la fluctuation de la population de ces iles. Exemple, Belle ile en mer
5000 en hiver
40.000 en été
On fait comment pour être autonome avec une telle variation de la demande?
http://www.belle-ile.com/decouvrir/belle-ile/belle-ile-en-chiffres

amiral_sub
Invité

heu… L’ile de la réunion est autonome. Trop loin pour être raccordée à quoi que ce soit, et vu les voisins… hormis l’ile Maurice, y aurait rien à raccorder. Par contre il y a encore du charbon et du fioul, pour 43% de la production
source : https://reunion.edf.fr/edf-a-la-reunion/les-engagements-d-edf-a-la-reunion/nos-energies/les-activites-d-edf-a-la-reunion
et ce n’est pas une mince affaire de remplacer 43% de la production électrique par du renouvelable.
Sur une ile, ils pourraient facilement basculer à 100% du parc en voitures électriques. Encore faut-il le vouloir.

wizz
Membre

https://reporterre.net/L-ile-danoise-de-Samso-apprend-a-vivre-sans-petrole

l’élect (prix brut) à 80cts, ce serait quand pour la France?

et question subsidiaire: qui est pour?

belleile en vélo
Invité

Beau projet, ça fait un paquet d’années que lîle dispose de l’un des parcs de VE les plus importants que l’on puisse trouver à la loc.
Mais je ne comprends toujours pas pourquoi elle ne se dote pas avant tout d’un réseau de pistes cyclables en propre comme à Ré. Cette île étant la plus grande de Bretagne, les routes étant étroites et les gens roulant comme des cons, c’est totalement incompréhensible.

wpDiscuz