Accueil VW Normes WLTP : VW avertit de risques majeurs

Normes WLTP : VW avertit de risques majeurs

3811
47
PARTAGER

Décidément pas de « chance » Volkswagen avec les normes !…. Toujours empêtré dans le scandale du dieselgate, le constructeur éprouverait désormais quelques difficultés à s’adapter – et à se conformer – aux nouvelles normes WLTP par manques de personnes compétentes dans le domaine. On ne sait plus s’il faut rire ou pleurer …. Mais au final, les deux sujets sont bel et bien liés. Voire l’un n’est que la conséquence de l’autre.

Des ingénieurs moteurs ont quitté le navire VW

Volkswagen vient ainsi d’avertir qu’une pénurie d’ingénieurs entravait ses efforts visant au respect par ses véhicules des nouvelles règles antipollution.

Dégât collatéral du scandale des moteurs truqués  : la tricherie des émissions révélée en septembre 2015 a incité des experts moteurs à quitter l’entreprise. Laissant le constructeur à court d’ingénieurs dotés d’une expérience désormais nécessaire pour pouvoir travailler sur des modèles conformes à des tests d’émissions plus strictes. Un constat que le PDG Herbert Diess a été contraint d’afficher au grand jour mercredi.

« L’expertise dans le domaine de développement de moteurs a été perdue « , a ainsi déploré le patron de VW. Ajoutant qu’il était désormais beaucoup plus difficile d’obtenir des moteurs certifiés pour la route suite à la mise en œuvre de la nouvelle procédure de tests WLTP, qui entrera en vigueur dans l’Union européenne à partir de septembre prochain.

Retards de livraison à prévoir

La semaine dernière, Volkswagen a demandé à Markus Duesmann, expert en développement de moteurs chez  BMW, de  rejoindre VW en vue de résoudre le problème, avertissant d’ores et déjà que les retards dans l’obtention de la certification routière entraîneraient des goulets d’étranglement entre août et octobre.

« Cela a un impact sur l’utilisation de la capacité dans nos usines, il y aura donc des jours de fermeture sur nos sites pendant cette période », a ainsi déclaré M. Diess. Prévenant d’ores et déjà que le respect des objectifs de livraison sera difficile à atteindre, même si le constructeur est très proche de la cible. Reste l’étape incontournable des tests d’émissions …

Des risques majeurs

Pour le patron de VW, une chose est claire : le constructeur sera confronté à une « tache titanesque » durant la seconde moitié de l’année 2018. Il lui sera particulièrement difficile d’atteindre ses objectifs de marge opérationnelle.

Dans une conférence de presse organisée mercredi pour commenter les résultats du deuxième trimestre, Diess a déclaré que le passage à la procédure d’essai WLTP engendrait les risques les plus importants en terme de volume et de profits  pour Volkswagen.

Reste que l’introduction des règles WLTP a été accélérée à la suite de la tricherie de Volkswagen sur se véhicules diesel. Herbert Diess a tenu à préciser que les régulateurs examinaient désormais de manière beaucoup plus détaillée les véhicules et testaient les niveaux de pollution des voitures de manière beaucoup plus complète. Examinant notamment le type de pneus équipant le véhicule, ainsi que la mise en marche de la climatisation.

En juin dernier, VW a d’ores et déjà prévenu que la production de 250 000 véhicules serait retardée  suite à la mise en œuvre du WLTP. Le mois dernier, le constructeur a déclaré qu’il louerait des places de stationnement pour stocker des véhicules ne pouvant être vendus en l’absence d’homologation.

La résolution des goulets d’étranglement causés par les règles WLTP pourrait coûter plus de 1 milliard d’euros à Volkswagen, a déclaré mercredi le directeur financier Frank Witter.

Sources ; Reuters, VW, Automotive News

Poster un Commentaire

47 Commentaires sur "Normes WLTP : VW avertit de risques majeurs"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

c’est la conséquence lorsqu’on a privilégié les informaticiens au détriment des ingénieurs motoristes…

wizz
Membre

grand constructeur allemand cherche 2 ou 3 ingénieurs motoristes, de préférence aimant « porter le chapeau » pour travailler dans leur coin, à l’insu (du plein gré) de leur chefs (qui ne seront pas au courant de leur travaux)…

Invité

prévoir des heures sups .. non rémunérée, bien sur

zeboss
Invité

un hacker qui fausserait les résultats des services de test serait peut être plus facile ?

wizz
Membre

ah non
les Allemands sont très rigoureux là dessus. Les heures sup sont payées (lorsque ça dépasse les limites de flexibilité bégociée)

en revanche, ce qui n’est pas payé, ce sont les heures prochainement passées en prison pour fraude, pour avoir fraudé « à l’insu du plein gré » des chefs

Hayden
Invité

Ahaha on appel BMW à la rescousse, c’est-ce qu’on appelle se faire battre à son propre jeu.

Francois
Invité
J’imagine l’offre d’emploi 😀 « Cherche ingénieurs motoristes Entreprise allemande de renommée internationale cherche ingénieurs motoristes allemands (il ne faut pas rigoler, VW n’embauche rien d’autre). Le profil idéal : jeune diplômé d’une grande université avec au minimum 20 ans d’expérience (oui, oui, un jeune avec 20 ans d’expérience, il n’y a aucun bug). Les futurs salariés évolueront dans un environnement agréable mais devrons atteindre les objectifs inatteignables décidés par la direction sous peine de se retrouver très vite à la rue. Nous vous offrons une rémunération attractive (job à 400 euros par mois + commissions + intérêts qui peuvent porter… Lire la suite >>
beniot9888
Invité
Chez d’autres constructeurs -je ne citerai pas celui dont je parle-, le problème est le même. Et le passage à l’Euro 6 Dtemp va être l’occasion de voir fondre l’offre moteur. Des normes qui se sont durcies au dernier moment (grâce à l’affaire VW) ont entrainé une hausse du boulot à prévoir pour l’adaptation des motorisations. Résultat, c’est la panique, ne serait-ce que pour assurer que les motorisations les plus courantes perdurent. A côté de ça, on voit les motorisations moins demandées tomber comme des mouches. Les versions sportives qui se vendent moins que le cœur de gamme sont sacrifiées… Lire la suite >>
Christophe
Invité
@beniot9888 Sauf qu’un constructeur qui avait implémenté le SCR sur ses diesel et n’avait pas passé tous ses modèles essence en id, connaît nettement moins de problème. Celui qui en plus avait anticipé en installant des FAP sur ses id, s’en sort plutôt bien. Le wltp impacte la production de NOx sur les diesel (exit le NOx trap) et de particules sur les essence id (FAP). On voit ceux qui avaient anticipé et les autres qui se dépêchent d’adapter leurs moteurs diesel en installant du SCR et leurs moteurs essence id en installant un FAP. Une fois cela fait l’EURO6dtemp… Lire la suite >>
r.burns
Invité

Quand VW sera obligé de licencier et que des dizaines de fournisseurs français seront contraints au redressement voire liquidation, peut-être que certains rigoleront moins

wizz
Membre

aujourd’hui, le groupe VW vend 10 millions de véhicules par an

demain, le groupe VW vend 0 véhicules.
question: est ce que ces 10 millions d’automobilistes ex-VW sont devenus des piétons?

La réponse est surement NON. Ils iront acheter ailleurs.
Les concurrents de VW vendront alors 10 millions de véhicules supplémentaires.
Les composants que les équipementiers ne vendront plus à VW, ils les vendront à PSA, à Fiat, à Toyota, à Hyundai, à Ford, à Renault, à Mercedes, à BMW…

ah, ce r.burns
quelle réflexion!!!

Invité

r.burns, une petite lecon d’economie a bien comprendre: la stabilite d’un marcher et la stabilite concurrentielle sont deux choses differentes (mais si le premier peu influencer le second, l’inverse n’existe quasiment pas)
Au pire des cas, la perte d’un constructeur veut dire un environnement concurrentiel moins tenance veut dire des prix qui vont etre tires vers le haut, ce qui a de bonnes chances de plaires aux fournisseurs plus qu’autre chose.

le lorrain
Invité

Quelle dommage que lorsque VW a triché sans scrupule pour prendre des parts de marché en Europe et accélérer en Chine, il ne se soit trouvé de gens comme vous pour dénoncer la perte des emplois en France où les constructeurs locaux subissaient la distorsion de concurrence induite par la fraude/escroquerie de VW. Vous saluerez pour moi les licenciés de PSA Aulnay!

Bcbg
Invité

Et pendant ce temp Gérard Michu achète une golf…

panama
Invité

Au moins sa Golf ne fera pas l’objet d’un rappel pour remise aux normes dans trois mois…

Invité

normal, VW lui propose une prime de 30.000 euros pour l’achat de ladite Golf !

wpDiscuz