Accueil Daimler Daimler : division en 3 entités indépendantes

Daimler : division en 3 entités indépendantes

1023
5
PARTAGER

Daimler  a dévoilé jeudi une nouvelle structure d’entreprise destinée à donner à ses camions, à ses services de mobilité et à la division automobile de Mercedes-Benz une plus grande marge de progression à une époque où les constructeurs se préparent à lancer des flottes de véhicules autonomes.

3 entités juridiques indépendantes

La société a déclaré qu’elle créerait trois entités juridiquement indépendantes : il s’agira de Mercedes-Benz AG, Daimler Truck AG et Daimler Mobility AG, le tout sous l’égide de Daimler AG.

Accord avec les représentants salariés

Dans le cadre de cette réorganisation, le constructeur a conclu un accord avec les représentants des salariés. Ce dernier comprend notamment un engagement à garantir des emplois et à investir dans des sites allemands.

Daimler voit son bénéfice s’éroder

A noter que cette restructuration intervient alors que Daimler vient d’annoncer parallèlement une baisse de 30% de son bénéfice au deuxième trimestre. Raisons avancées  : le contentieux commercial qui oppose la Chine et les Etats-Unis. Nous allons y revenir dans un sujet dédié. Le constructeur estime par ailleurs que son bénéfice devrait continuer à s’éroder suite à l’entrée en vigueur de nouvelles normes de test d’émissions.

Vers une cession d’actifs ?

En juillet 2017, Daimler  avait d’ores et déjà indiqué qu’il pourrait scinder une partie de ses activités dans des entités juridiques séparées dans le cadre d’une restructuration, excluant toutefois à cette date des cessions majeurs d’actifs à court terme.

L’annonce de cette revue stratégique avait alimenté les spéculations sur un possible démembrement du groupe, maison-mère de la marque Mercedes-Benz qui produit également bus, camions et camionnettes ….  qui doit actuellement  financer des milliards d’investissements dans la voiture électrique et les véhicules autonomes.

Certains analystes financiers avaient alors recommandé de prendre cette annonce très au sérieux. Mettant en avant le fait qu’une scission des différentes divisions de Daimler pourrait permettre de dégager de la valeur, ils avaient alors estimé que les entités conjointes bus et camions pouvaient valoir 31 milliards d’euros. Séparer les divisions pourrait faciliter leur valorisation, voire l’augmenter par rapport à celle d’une entité unique. Pour mémoire, la capitalisation boursière de Daimler était évaluée  à cette date à 65,25 milliards d’euros.

Si le directeur financier du groupe, Bodo Übber, avait certes indiqué que Daimler n’envisageait pas de céder de divisions, il avait toutefois laissé la question ouverte quant à une mise en Bourse partielle de certaines d’entre elles.

« Nous n’avons pas décidé de mettre en place une nouvelle structure juridique au sein de notre groupe. Nous avons décidé d’examiner cette possibilité. Il y un petit groupe au sein de notre entreprise qui a caressé cette idée », avait alors déclaré le président du directoire, Dieter Zetsche, lors d’une téléconférence sur les résultats du deuxième trimestre. Ajoutant que les discussions internes avaient atteint un point tel que les marchés devaient être informés.

Deux entités prévues en 2017

En octobre 2017, Daimler avait annoncé  avoir lancé la procédure de création d’une nouvelle structure composée de deux entités englobant d’un côté Mercedes-Benz et de l’autre Daimler Trucks, précisant avoir engagé plus de 100 millions d’euros dans les préparatifs de cette réorganisation.

Il avait  alors tenu à préciser  n’avoir  aucun objectif d’économie, de rentabilité ou de compression des effectifs lié à cette réorganisation.  Indiquant avoir passé un accord avec les représentants du personnel prévoyant une garantie de l’emploi jusqu’à la fin de 2029, une contribution de trois milliards d’euros aux retraites et une prolongation de l’intéressement.

“Les divisions Mercedes-Benz Cars & Vans ainsi que Daimler Trucks & Buses peuvent être transférées dans deux entités juridiquement indépendantes pour assumer une plus grande responsabilité entrepreneuriale”,  justifiait alors Daimler dans un communiqué.

Sources : Reuters, AFP, Daimler, Evercore ISI

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Daimler : division en 3 entités indépendantes"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zafira500
Invité

Daimler-Benz aurait-il attrapé le syndrome FCA ? 🤔

wpDiscuz