Accueil Breaks Peugeot 508 SW, un break très dynamique

Peugeot 508 SW, un break très dynamique

2614
48
PARTAGER
Peugeot 508 SW (2018)

Peugeot a dévoilé les premières photos et informations de la très attendue variante break de la nouvelle 508, le Peugeot 508 SW.

Baptisé SW pour SportsWagon, rarement un break Peugeot aura paru aussi dynamique, surtout dans cette finition GT. Avec la nouvelle 508, Peugeot a marqué sa volonté de rompre avec les précédentes générations de berlines familiales.

Le break continue sur la lancée avec des lignes tendues et fluides, surmontée d’une ligne de pavillon basse et étirée. La troisième vitre latérale est réduite rapport à la précédente 508 sans toutefois être trop minuscule comme sur la 407 SW. En somme, le juste milieu pour concilier loisir et sportivité. Certains y verront un hommage à l’Audi A4 Avant, d’autres une référence à la feue Lexus IS break des années 2000 et les mauvaises langues une réinterprétation de la Renault Megane Estate.

À l’arrière, les trois groupes de quatre griffures joints par un bandeau noir sont de mise tout comme les sorties d’échappements rondes et proéminentes.

Autrement, la 508 SW est identique à la berline. On retrouve la face avant face avant toujours aussi impressionnante avec ses optiques « froncées » mettant en avant la calandre, les « canines » en guide de feux de jour et le bouclier avant très sculpté. Le Peugeot 508 SW est également le seul modèle du marché à avoir des portes sans cadre, qui, outre leur élégance, font toujours leur petit effet.

Peugeot 508 SW (2018)

À cheval entre les premiums et les généralistes

Avec 6 cm de moins que la génération précédente, le nouveau Peugeot 508 SW est très bas avec ses 1,42 m et prend la couronne du break familial le moins haut du marché juste devant l’Audi A4 Avant (1,43 m). Par rapport à la berline, il s’allonge de 3 cm pour atteindre 4,78 m, soit 5 cm de moins que la génération précédente.

Lors de la présentation statique à laquelle LeBlogAuto était convié, notre envoyé spécial l’a trouvé visuellement beaucoup plus longue et plus haute que la berline malgré des dimensions similaires.

Ces dimensions légèrement amoindries se font au détriment du volume du coffre qui perd 30 litres d’une génération à l’autre pour atteindre 530 litres, une valeur plus proche des breaks premiums que des généralistes.

Une fois les deux parties de la banquette rabattues par l’action de deux commandes accessibles sur les côtés du coffre, le Peugeot 508 SW redevient en revanche un poids lourd du segment et fait jeu égal avec les 1 780 litres de la Passat SW.

Peugeot 508 SW (2018)

i-cockpit et garde au toit augmentée de 4 cm

Dans l’habitacle, les photos prises par notre envoyé spécial révèlent un espace arrière à la garde au toit qui semblerait limitée malgré une garde au toit augmentée de 2 cm par rapport à la berline. Cette impression pourrait être due à la présence de vrais appuie-têtes, car les 1,86 m de notre envoyé spécial étaient à leur aise sur cette banquette tendue de cuir.

On retrouve le concept i-cockpit avec avec son bloc d’instrumentation numérique de 12,3 pouces, son petit volant plus très rond ainsi que son écran central de navigation et d’infodivertissement d’une diagonale de 10 pouces.

Peugeot 508 SW (2018)

Côté motorisations, le Peugeot 508 SW devrait reprendre l’offre de la berline. En essence, le client aura le choix entre le 1,6 litre Puretech de 180 ch et le 1,6 litre Puretech 225 ch, tous les deux associés à une boîte automatique EAT8.

Chez les diesels, on retrouvera en entrée de gamme le 1,5 litre BlueHDI de 130 ch, seule motorisation à offrir le choix entre une boîte manuelle à 6 rapports ou une boîte automatique à 8 rapports EAT8. Au-dessus, Peugeot propose le 2 litres BlueHDI en version 160ch et 180 ch uniquement accouplé à une boîte automatique à 8 rapports EAT8.

Le Peugeot 508 SW prendra son premier bain de foule lors du Mondial de Paris, en octobre prochain. Sa commercialisation débutera au mois de janvier 2019 pour l’Europe et dans le courant du 1er semestre pour les autres marchés.

 

 

 

 

Poster un Commentaire

48 Commentaires sur "Peugeot 508 SW, un break très dynamique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
beniot9888
Invité

C’est peut être à cause de ces photos sépia, mais j’aime beaucoup moins que la berline.

pcur
Invité

Je trouve notamment que le « Peugeot » sur le hayon est assez mal intégré.

pcur
Invité

Malgré tout les photos sépias sont tellement catastrophiques que ça altère forcément l’impression visuelle https://www.turbo.fr/photos/diaporama-peugeot-508-sw-une-allure-de-break-de-chasse-d_5406/photo-p_131154

Hotil
Invité

J’attendais avec impatience le break vu que les préfèrent souvent à la berline
Je suis un peu déçu, j’attendais un profil s’approchant bien plus d’un break de chasse
L’aspect feux éteints est très étrange, mais la couleur de la voiture aussi
À voir en vrai et surtout avec les autres couleurs

killa06
Invité

Le filtre sur les photos…🤮🤮

SAM
Invité

Ben le profil de la 308 break ne lui réussit pas…. les formes sans aspérités aussi …. ça ne souligne rien sur les flancs donc cela donne une ligne générale « pauvre ».

miké
Invité

On connait ton objectivité vis a vis de peugeot..
Les photos sans se filtre bizarre dévoilent toutes les formes, et c’est très reussi.

SGL
Invité

L’auto est très belle avec un coffre parfaitement équilibré avec peu de porte-à-faux… Rien à voir avec la 308 SW.

SAM
Invité

J’adore la 406. La 206. La 406 Coupé et toutes les Pigeot. Je n’aime pas la 3008 et la 5008 … et ce break n’est pas une réussite… sachant que c’est la variante break qui se vend généralement mieux que la berline. Elle manque d’assise sur son profil… ils ont voulu joué les ligne fluides et latin en ne lui marquant pas le bas de caisse… cela fait au final pauvre… et l’integration de la malle est mal.

Pedro5
Invité

oula… Le choix des couleurs, de l’eclairage, les prises de vu, le filtrage… non le photographe doit trouver un autre job et vite… Et en plus c’est en studio… c’est pas genre le truc fait a l’arrache et assumé… Elle a l’air bien mais les clichés sont… ben juste degueu quoi….

Lee O Neil
Invité

Ceux qui lisent ce message depuis que les horribles photos ont été retirés risquent de ne pas le comprendre.
Et pourtant ce message était pleinement justifié !

wpDiscuz