Accueil Divers Milan va limiter la circulation des véhicules diesel

Milan va limiter la circulation des véhicules diesel

549
16
PARTAGER

La ville de Milan va franchir au 1er janvier prochain un premier palier dans l’interdiction faite à des véhicules équipés de motorisations diesel de circuler dans ses rues.

L’interdiction de circuler de véhicules roulant au diesel fait son chemin. Une importante ville européenne, Milan (Italie), interdira dès le 1er janvier 2019 son territoire à une partie des véhicules diesel. En début d’année prochaine seules les voitures répondant aux normes Euro 0, 1, 2 et 3 seront interdites. Il s’agit évidemment là d’une première étape qui ne touchera qu’une partie minoritaire du parc roulant (à l’échelle de l’Italie, ces véhicules représentent 35,8 % du parc roulant).

Deux étapes en 2019

La deuxième étape interviendra au mois d’octobre 2019. Le cercle des véhicules interdits s’élargira aux Euro 4. Interviendra ensuite une pause dans cette politique. Les véhicules Euro 5 ne seront en effet affectés qu’à partir de 2024.

Soulignons que la ville de Milan mène depuis plusieurs années une politique environnementale qui s’est notamment traduite par la mise en place d’un secteur spécifique en centre-ville dénommé Area C.

 

Source :

Photo : Comune di Milano

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Milan va limiter la circulation des véhicules diesel"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
sandycov
Invité

Très peu de diesel en Italie car les gens ont adopté le GPL en masse, le groupe fiat fournissant d’ailleurs son modèle fétiche Panda directement avec ce carburant GNV

SGL
Invité

Ouais enfin le diesel fait de la résistance en Italie !
https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/l-italie-devient-le-premier-acheteur-europeen-de-voitures-diesel-1406505.html
C’est le moins qu’on puisse dire ! 😯

SGL
Invité

Pourquoi -3 … ils ne savent pas lire !!!? 😯

wizz
Membre

https://www.anfia.it/it/component/jdownloads/send/2-mercato-autovetture/67-122017-italia-focus-mercato-auto

comme quoi, les images stéréotypées ont la vie dure
en 2017, source ANFIA (notre équivalent CCFA), dit que les Italiens ont acheté:
56.4% en diesel
31.9% en essence
11.7% dit « alternatif », c’est à dire autre que pure thermique essence ou diesel

ces 11.7% sont composés par
6.5% en GPL
1.7% en GNV
0.1% en électrique
3.4% en hybride

grosso modo, « massivement en GPL », ça signifie que les Italiens ont acheté 9 voitures diesel pour 1 voiture GPL…

SGL
Invité

S’il y a beaucoup (plus) de GPL en Italie.
Cela ne vient pas, historiquement, des très bonnes relations de l’Italie de Berlusconi et de la Libye de Kadhafi ?

SGL
Invité

En 2008, la Libye, fournissait 25% du pétrole et 33% du gaz consommé en Italie.
http://www1.rfi.fr/actufr/articles/104/article_71783.asp
J’aimerais connaître les arguments des « totos » qui mettent des -1 par réflexes !!! 😯

SGL
Invité

La vérité dérangerait ?

wizz
Membre
Le pétrole brut est composé de plusieurs molécules d’hydrocarbure que l’on sépare lors du raffinage. Il y a du liquide léger (essence), du liquide un peu plus lourd (kérosène), encore un peu plus lourd (gasoil), encore plus lourd (fuel)….du très très lourd (bitume). Il y a aussi de l’hydrocarbure très léger sous forme de gaz: propane et butane. Selon le type de pétrole brut acheté, léger ou lourd, il y aura ces molécules dans diverses proportions. Ensuite, il faut savoir quoi en faire avec ces composants, qui sinon seront des déchets à s’en débarrasser. C’est comme le poulet pour les… Lire la suite >>
Olcls
Invité

Très intéressant Wizz !

Juste un point, en 2018, à part le nombre réduit de stations, quels sont les inconvénients pour un propriétaire de véhicule GPL ?

wizz
Membre
achat un peu plus cher que la voiture essence, mais bien moins cher que la version diesel mais le principal inconvénient, c’est la taille du réservoir GPL, et donc autonomie réduite en mode GPL. Cela emmerde certaines personnes de devoir aller faire le plein (de GPL) 2 fois par semaine. C’est exactement le même principe pour les véhicules premium ou gros SUV en version diesel. Rouler à l’huile lourde se justifie en France et dans de nombreux pays européens grâce à une fiscalité avantageuse MAIS ce n’est pas le cas dans d’autres pays (Grande Bretagne, Suisse, USA….) où le gasoil… Lire la suite >>
SGL
Invité

Quand c’est progressif comme cela… c’est une bonne chose !

amiral_sub
Invité

oui, excellente nouvelle. Vivement de telles mesures chez nous

SGL
Invité

Oui, je pense qu’il ne faut pas taper trop fort d’emblée, cela risque d’en faire une mesure « anti-pauvre »
Maintenant cela donne un signal aux gens modeste de ne pas acheter trop vite dans l’avenir un diesel ancien sous prétexte qu’elles ont un bon rapport qualité-prix.
Les voitures de demain dans la ville, seront électriques ou thermique, mais aux dernières normes (surtout pour le diesel) le message doit être clair !

Gérald
Invité

En ville l’idéal serait surtout des transports en commun souterrain digne de ce nom…

Twin Spark
Invité

Encore un coup de Hidalgo. Trop autoritaire.

aimelauto
Invité

Paris a montré la voie,
aujourd’hui l’angleterre, l’allemagne et l’italie se pressent pour changer la philosophie automobile,
…..il etait temps !

wpDiscuz