Accueil PSA PSA / Punch Powertrain : boîte à double embrayage e-DCT

PSA / Punch Powertrain : boîte à double embrayage e-DCT

3168
11
PARTAGER

A partir de 2022, le groupe PSA utilisera une boîte double embrayage intégrant un moteur électrique fournie par l’équipementier Punch Powertrain.

Une manière pour PSA d’accélérer sa transition vers les véhicules électrifiés (hybrides et électriques) avec l’objectif de développer une offre électrifiée pour 100% de ses gammes d’ici à 2025. Une alliance qualifiée de ce fait de « choix stratégique majeur » par le constructeur.
Si d’ici 2025, toutes les voitures produits par PSA ne devraient pas être 100 % électrique, le constructeur pourra ainsi proposer à côté de quelques modèles zéro émission, une gamme utilisant un moteur thermique embarquant au minimum un petit moteur électrique.

Contrat majeur pour Punch Powertrain

Dans le cadre du plan d’électrification de Groupe PSA, Punch Powertrain a ainsi été sélectionné pour fournir la toute dernière génération de e-DCT brevetée d’ici à 2022.
Cette boîte à double embrayage électrifiée – hybrid DT2 – avec moteur 48V équipera les modèles de type MHEV (Mild Hybrid Electric Vehicles). Les deux entreprises sont en discussion pour implanter la production sur l’un des sites du Groupe PSA et étendre leur partenariat.

Ce contrat avec le Groupe PSA constitue une étape majeure dans la stratégie de Punch Powertrain dont l’ambition est de devenir le fournisseur mondial de l’industrie automobile.
La société sino-belge, filiale du groupe chinois Yiniy , est un fournisseur indépendant de systèmes de transmission voulus innovants et économiques. L’entreprise développe actuellement des boîtes à double embrayage et des systèmes de propulsion hybrides (48V et plug-in) et électriques. Punch Powertrain vise un chiffre d’affaires annuel de 2,5 milliards d’euros en 2022, soit au moins le triple de celui réalisé en 2017.

Après avoir appartenu à Daf jusqu’en 1975, à Volvo jusqu’en 1997, à ZF de 1997 à 2005, puis au groupe industriel Punch International pendant 10 ans, l’entreprise a été acquise par le groupe Yinyi début 2016 pour un milliard d’euros. Punch Powertrain est donc loin d’être une petite PME. Il s’agit au contraire d’un important spécialiste des boites de vitesses CVT et à double embrayage dédiées aux véhicules hybrides et électriques.
Depuis fin 2015, sa capacité de production est passée de 300.000 à plus d’un million d’unités par an grâce à son site belge et un autre installé en Chine.

Une conception révolutionnaire

L’atout de Punch Powertrain réside selon PSA dans la conception révolutionnaire de sa boîte à double embrayage qui permet de réduire le nombre de composants et donc le poids et le volume de l’ensemble. « Cette boîte offre, en outre, un excellent niveau de performance et une consommation de carburant réduite pour un coût compétitif », détaille par ailleurs le constructeur.

Pour pouvoir répondre aux exigences d’un projet d’une telle ampleur, Punch Powertrain a réalisé d’importants investissements, via notamment l’acquisition d’Apojee, expert en électronique de puissance.

Offrant la possibilité de récupérer la plus grande partie de l’énergie cinétique de la voiture en décélération pour réduire la consommation, cette boîte électrique devrait également permettre de soutenir le moteur thermique à l’accélération pour de meilleures reprises. Des manœuvres zéro émission à basse vitesse sont également possibles, le système pouvant entraîner les roues sans avoir à faire tourner le moteur thermique, lequel peut alors être débrayé.

Une boîte destinée à devenir une référence

La boîte de prochaine génération, en configuration 48V, équipera les futurs modèles du Groupe PSA. Compte-tenu de ses caractéristiques exceptionnelles, cette boîte est destinée à devenir «  une référence dans les boîtes à double embrayage sur le segment des véhicules utilitaires légers et véhicules de tourisme », affirme le constructeur.

La Peugeot 508, dont le lancement est prévu à la rentrée 2018 devrait pouvoir bénéficier de cette technologie moins coûteuse pour la deuxième partie de sa carrière commerciale. Une version hybride rechargeable étant attendue pour 2020.

Cette boîte de vitesses produite en partenariat avec une entreprise chinoise sera – comme il se doit – proposée sur les futurs modèles destinés à la Chine. Elle devrait aider PSA à repartir à l’assaut du vaste marché de l’Empire du Milieu avec des arguments adaptés à la demande locale.

Sources : AFP, PSA, Punch Powertrain

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "PSA / Punch Powertrain : boîte à double embrayage e-DCT"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
klm
Invité

bien

SGL
Invité

Mieux que bien ! 😉

SGL
Invité
Thomas
Invité

Attendons les premiers fruits de ces recherches 😉

Anonyme
Invité

Révolutionnaire ? N’est-ce pas le même procédé qu’avait utilisé Renault sur son Eolab concept de 2014 et qui devrait avoir une version industrialisée avec la Clio 5 lancée dans moins d’un an ?

Anonyme
Invité

rien à voir

Bananas
Invité

Alors quand c’est VAG c’est pas fiable (à juste titre) et quand c’est PSA c’est une bonne nouvelle.

ALors que BMW annonce l’abandon des doubles embrayages, PSA entre dedans.

J’espère que la fiabilité sera là au long terme. Les EAT me plaisent par leur robustesse et le peu d’entretien.

Anonyme
Invité

« BMW annonce l’abandon des doubles embrayages » –> sur les M
Ils viennent de lancer la DCT sur les tractions

wpDiscuz