Accueil Eco techno Xing Mobility Miss R : Mega Track électrique

Xing Mobility Miss R : Mega Track électrique

778
3
PARTAGER
Xing Mobility Miss R

Xing Mobility, une société taïwanaise qui développe des chaînes de traction électriques. Ils présentent la MISS R, sportive tout-terrain.

Une sportive capable de faire du tout-terrain, cela rappelle forcément la Mega Track. Mais, ici s’arrête la ressemblance car on a affaire avec la Miss R à une voiture électrique. Son design est pour le moins baroque. C’est un démonstrateur pour mettre en avant le savoir-faire de la société fondée en 2015.

La voiture a été développée « à nu » avant que Xing Mobility ne lui greffe une carrosserie. Les 4 roues sont rejetées aux 4 coins, avec des « garde-boues » qui jouent un rôle aérodynamique. Aérodynamique qui guide aussi le « style ». Ici, le prototype est simplifié. Un grand pare-brise dans le prolongement du court capot permet à la voiture de « fendre l’air ».

Techniquement, la Xing Mobility Miss R dispose de 4 moteurs électriques pour une puissance totale de 1 MW et un couple de 1720 Nm. Ils sont alimentés par une batterie de 52 kWh faite de 4 116 cellules 18850 en 98 modules. Le tout est refroidi par un système maison « Immersion Cooling High Discharge ». En gros, les cellules baignent dans un fluide « 3M™ Novec™ 7200 Engineered ».

1,8 seconde le 0 à 100 km/h

Evidemment le couple de chaque moteur est adapté indépendamment pour éviter le patinage. 4 m de long, 1,80 m de large pour 1,30 m de haut. La Miss R pèse 1500 kg. Résultat ? 0 à 100 km/h en 1,8 seconde, 0 à 200 km/h en 5,1 secondes et une vitesse maximale de 270 km/h. Le 400 m départ arrêté est avalé en 8,81 secondes à peine. L’autonomie annoncée, n’est que de 250 km réels.

Les suspensions sont « magnétorhéologicale ». Le fluide qu’elles contiennent change de viscosité quand on applique un champ magnétique. Cela permet de « piloter » l’amortissement. Ainsi, on rehausse la caisse et « en avant Guingamps », direction les chemins.

Démonstrateur, la Miss R a un pack de batterie changeable en 5 minutes. Tout est à vendre dans cette voiture. Le châssis, les moteurs, le contrôle de couple (torque vectoring) le système de refroidissement des batteries, les batteries elles-mêmes que Xing indique comme parmi les plus denses disponibles.

La voiture est exposée au Autotronics de Taipei du 11 au 14 avril. La Xing Mobility Miss R pourrait être produite à 20 exemplaires en 2019. En revanche, il faudra débourser 1 million de dollars.

Un truck de 3,5 tonnes devrait également être dévoilé. Mr T (son petit nom) reprend la technologie Xing, mais avec 80 kWh de batterie.

Illustration : Xing Mobility

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Xing Mobility Miss R : Mega Track électrique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
fez
Invité

Je reconnais ici le « mother chassis » utilisé en GT300, très bon moyen d’éviter les coûts de développement :

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e8/GTA_Dome_M101_monocoque_and_M101-86_2014_Super_GT_Suzuka.jpg

Lovehornby
Invité

Off road !? Je dirais plutôt bad road. Ils parlent de rallye, mais vu la garde au sol, tout juste les manches asphalte.

wpDiscuz