Accueil GAC Pékin 2018 : GS4, le SUV à tout faire de GAC

Pékin 2018 : GS4, le SUV à tout faire de GAC

316
0
PARTAGER
GAC-Toyota ix4 (2018)

Le Trumpchi GS4 est un succès pour GAC. Car en plus d’être sa meilleure vente il est aussi un cheval de Troie dans les gamme de ses partenaires Mitsubishi et Toyota grâce à ses déclinaisons électrique ou hybride rechargeable…

L’année dernière, GAC et Mitsubishi ont présenté le Qizhi. Un SUV hybride rechargeable, vendu dans le réseau GAC-Mitsubishi aux côtés des Outlander ou ASX, mais qui porte le logo… GAC. C’est en effet un Trumpchi GS4 PHEV rapidement modifié.

GAC-Mitsubishi Qizhi (2018)
GAC-Mitsubishi Qizhi PHEV

Et l’histoire continue cette année au salon de Pékin, Mitsubishi a ainsi présenté le concept E-More. Malgré ses modifications pour en faire un « concept », il s’agit d’une version électrique du Qizhi, et donc du GS4…

GAC-Mitsubishi e-More (2018)
GAC-Mitsubishi e-More / Source : Autohome – www.autohome.com.cn

Surprise, à quelque pas de là (enfin, à l’échelle du salon de Pékin), c’est un quasi clone du Qizhi qui trône… du côté de chez GAC-Toyota. Baptisé ix4, il s’agit ici aussi d’un SUV électrique. Et tout en portant le logo GAC, il aidera Toyota à satisfaire aux quotas qui seront mis en place l’année prochaine, et qui exigent que les constructeurs vendent au moins 10% de véhicules « NEV » (New Energy Vehicle – électrique, hybride rechargeable ou pile à combustible).

GAC-Toyota ix4 (2018)
GAC-Toyota ix4 EV

Et le GS4 ?

De son côté, le Trumpchi GS4 est vendu en versions essence ou hybride rechargeable, mais pas en version électrique. Cette dernière est en fait le GE3 doté d’une carrosserie plus différenciée. Les GAC-Mitsubishi e-More et GAC-Toyota ix4 devraient ainsi reprendre le moteur 132 kW / 180 ch / 290 Nm et la batterie 47 kWh du GE3, pour annoncer une autonomie similaire de 310 km.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz