Accueil Actualités Entreprise GM relance la 3eme équipe de Spring Hill

GM relance la 3eme équipe de Spring Hill

328
0
PARTAGER

General Motors prévoit de rétablir une troisième équipe dans son usine d’assemblage de Spring Hill, au Tennessee. Ceci,  moins d’un an après sa décision de l’interrompre,  mesure prise alors en raison du ralentissement des ventes de l’industrie automobile US et de la hausse des stocks.

Raisons avancées désormais : répondre à la demande croissante des crossovers outre-Atlantique. GM souhaite également y ajouter la production d‘une toute nouvelle version Holden  du GMC Acadia. Il n’y aurait donc que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ? A moins que l’heure soit tout simplement à un ajustement de la production intimement lié à la demande.

Adapter finement les volumes de production à la demande

Le changement devrait avoir lieu dès la mi-septembre dans l’usine GM de Spring Hill. Ce retournement de situation peut être vu comme une démonstration de la stratégie récente de GM de ne pas surproduire, même pour quelques mois. Une politique prise pour maintenir les volumes de production en adéquation avec la demande. Précisons à cet égard que la demande globale des véhicules légers se stabilise désormais après avoir atteint un record de 17,55 millions en 2016.

Une annonce synonyme d’emplois

GM a déclaré qu’environ 700 salariés devraient être embauchés dans cette vaste usine ; Un chiffre qui correspond au nombre d’emplois supprimés l’année dernière. Cela pourrait signifier, compte-tenu des départs à la retraite, démissions, licenciements ou autres, que le constructeur pourrait même embaucher de nouveaux salariés sur le site.

L’usine de Spring Hill, qui fabrique le crossover Acadia et le Cadillac XT5, emploie actuellement plus de 3 000 personnes, dont 2 630 travailleurs horaires répartis sur deux équipes de travail.

Holden Acadia et nouveau crossover Cadillac

Le Holden Acadia sera exporté à partir de la fin de l’année en Nouvelle-Zélande et en Australie, pays où GM a mis fin à sa production l’année dernière. Reste que ce n’est pas un GMC Acadia qui va sauver Holden… L’ancien numéro un du marché australien – certes, il y a 15 ans – est tombé à la 10ème place en mars 2018, à une poignée de voitures devant Kia.

Les projets de remise en place d’une troisième équipe à l’usine de Spring Hill s’ajoutent à un investissement de 294 millions de dollars pour un nouveau crossover Cadillac – lequel devrait être le XT6 ou le XT7 à trois rangs – et aux améliorations annoncées fin de 2017.

Au premier trimestre 2018, les ventes de l’Acadia ont progressé de 2,7% aux États-Unis tandis que les livraisons de XT5 grimpaient parallèlement de 10%.

À la fin du mois de mars, la production de ces deux véhicules était toutefois nettement inférieure à celle de l’année précédente : 86 jours d’approvisionnement pour le XT5, à comparer au chiffre de 100 enregistré en 2017, et 55 jours d’approvisionnement pour l’Acadia, soit près de la moitié du volume observé l’année dernière, lequel s’établissait à 102 unités.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz