Accueil Honda Les constructeurs japonais pourraient quitter le Royaume-Uni

Les constructeurs japonais pourraient quitter le Royaume-Uni

2054
42
PARTAGER
Nissan Sunderland Production Brexit

La présence des constructeurs japonais au Royaume-Uni après le Brexit a été remise en question par l’ambassadeur du Japon, Koji Tsuruoka, après une rencontre Theresa May, Première ministre britannique.

L’ambassadeur japonais et une délégation de dirigeants d’entreprises japonaises ont rencontré la Première ministre britannique pour plaider la cause de la poursuite de relations commerciales saines entre le Royaume-Uni et l’Union européenne.

Le déroulement de la réunion n’a, bien entendu, pas été rendu public, mais la déclaration de Koji Tsuruoka témoigne de l’ire des entreprises japonaises et notamment constructeurs japonais à qui l’on a garanti par le passé la conservation d’un accès au marché unique.

L’ambassadeur japonais a été clair. Si des accords commerciaux favorables entre le Royaume-Uni et l’UE n’étaient pas conclus pour l’après le Brexit, les entreprises japonaises quitteraient probablement le Royaume-Uni.

Les constructeurs japonais emploient plusieurs milliers de salariés, 7 000 dans l’usine Nissan de Sunderland, 3 000 chez Honda à Swindon et 3 000 chez Toyota dans les usines de Burnaston et Deeside. Ces chiffres ne prennent pas en compte les équipementiers et sous-traitants travaillant aux côtés de ces usines.

Cette déclaration intervient au même que la fuite de rapports secrets sur l’impact industriel du Brexit. On y apprend que la production automobile verrait ses coûts augmenter jusqu’à 13 % en cas de sortie du marché unique.

 

Poster un Commentaire

42 Commentaires sur "Les constructeurs japonais pourraient quitter le Royaume-Uni"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

brexit
ne devrait il pas être merveilleux, parait il…..

SAM
Invité

@wizz. Il le sera pour les
importations d’autos chinoises
au RU si allemands et japonais
s’en vont!

Panama
Invité

Et les anglais vont se ruer sur les imports chinois c’est bien ça ?

SAM
Invité

@Panama… Eh bien si le prix
d’une Golf est prohibitif. Oui!

zeboss
Invité
Les Anglais vendent ce qu’ils peuvent pour peu qu’ils en tirent un petit bénef.En pleine période de quotas aux autos japonaises, le seul pays qui traitait avec le japon c’était le RU… Pour au final ne plus rien avoir d’anglais, Rover, parti, Land rover parti, mini aussi, R&r et Bentley itoo… Bon il y a encore les usines et l’ensemble produit pour l’instant plus que la prod française, par exemple… Dans deux ans on refera le comptes… On peut y ajouter l’aéronautique dans laquelle BAE participe aux projets AIRBUS et qui va manger sans doute tout autant, AIRBUS ne paiera… Lire la suite >>
wizz
Membre

ah, ART est arrivé…

ART
Invité

Euh, t’es encore à côté de tes pompes wizz, je n’ai pas commenté cet article encore…

wizz
Membre

je n’ai pas dit que tu es arrivé (par tes commentaires!)
mais je sais que tu as visité « activement » cet article

ART
Invité

Cool, tu traques les gens… Drôle de comportement…

ART
Invité

Du coup, tu es donc du LBA… ? Instructif…

wizz
Membre

je fais parti de ces cadres qui bossent chez eux, en plus des heures du boulot

dimanche matin, je bossais, et lisais les articles LBA, la fréquentation (des ajouts de commentaires) étaient nulle

et juste après tes premiers commentaires sur quelques articles, j’ai vu que tous mes commentaires ont pris des -1…

ART
Invité

Ah ok, je comprends mieux… Persécuté des -1 ! Ouf, heureusement que tu finis très souvent en positif pour éviter le drame…

wizz
Membre

parce que tout le monde n’est pas comme toi…

maybeline
Invité

Et il l’ UE sera, il suffit d ‘entendre l’ autre son de cloche ..

Le Brexit ne va pas si mal qu’on l’avait pensé, dit Cameron

Le précédent Premier ministre britannique reconnaît ainsi la fausseté et la malhonnêteté des arguments apocalyptiques qui avaient été levés contre le Brexit pendant la campagne référendaire.

Source : Euractiv (25 janvier)

wizz
Membre

met le lien directement sur l’article en question

Haouda
Invité

Attendez un peu (au moins 2 ans), le Brexit n’a pas encore commencé…

polochon
Invité

Tout à fait, wait and see

Polochon
Invité

Sortir d’une Dictature c’est déjà pas mal

Étonnamment en France, ça ne dérange pas grand monde que notre président n’ait aucun pouvoir : politique économique, budgétaire, monétaire, migratoire…

Conclusion : les anglais sont bien moins cons que leurs confrères français. Alors de grâce, vous pourriez témoigner un minimum de respect pour ces gens et ces chefs d’entreprise courageux qui ont voté pour le Brexit et qui sont bien conscients des risques auxquels ils encourent.

wizz
Membre

-monétaire: les Anglais n’avaient pas adopté l’euro

-politique économique: bien que dans l’UE, la Grande Bretagne a adopté des politiques économiques très favorables aux sociétés, tout comme le Pays Bas… FCA par exemple n’a pas d’usine en Grande Bretagne, mais a bien voulu y installer leur siège social

-migratoire: les Anglais « demandent » aux Français de bien vouloir filtrer l’entrée du tunnel, et aux autres Européens de bien filtrer aux départs des voies maritimes

bref, le Brexit, ça changerait quoi par rapport au non-Brexit?

polochon
Invité

Oui pour les Anglais l’enjeu est moindre, comme vous l’avez vous même souligné. Le Frexit lui sera autrement plus significatif.

Les Anglais sont tout de même tenus de respecter le droit communautaire et les directives de la commission européenne.

Toute la différence est là : Démocratie ou Technocratie ? Les Anglais ont choisi.

wizz
Membre

Démocratie ou Technocratie ? Les Anglais ont choisi….

ou devrait on dire Populisme ou Réalisme ? Les Anglais ont choisi.

lym
Invité
Populisme ou réalisme? Alors certes, quand on voit des gros cons comme Boris Johnson qui ont milité pour ce brexit, exemple parmi d’autres, c’est des figures du populisme qui s’y sont collées. Maintenant, ne confondons pas cause et conséquence: Ils n’ont fait que suivre (puis amplifier) un mouvement de fond qui est lui bien réel: L’Europe a bien mal évoluée ces dernières décennies et cela insupporte de plus en plus de monde. Particulièrement l’intégration à marche forcée d’ex pays de l’est en réponse à la réunification allemande (délocalisations internes profitant des salaires d’ex RDA): On a préféré faire entrer des… Lire la suite >>
zeboss
Invité

Polochon : pas la peine de dire où se situe tes idées.. T’imagines que les anglais feront mieux tous seuls ? Profites donc de pouvoir y émigrer et vite.. Comme ça tu seras du bon côté de la barrière, du côté démocratique si je lis bien ta prose.
C’est vrai que de se battre à coups de défiscalisations massives pour les sièges sociaux, Jersey Guernesey sont des paradis fiscaux contre lesquels Londres ne se fatigue pas trop… c’est très démocratiques, (démo = peuple en grecque)…

polochon
Invité

Si je vais vous le dire : elles se situent à l’UPR, 5ème parti politique français en terme d’adhérents.

C’est un parti qui se revendique au dessus du clivage droite-gauche mais dont la majorité des adhérents viennent de la gauche.

Mais je vous en pries éclairez moi : expliquez-moi donc en quoi le fait d’élire un télégraphiste de Bruxelles qui appliquent les GOPES et les directives de Bruxelles fait de notre régime une démocratie.

Sur les paradis fiscaux je suis d’accord avec vous.

koko
Invité

Pas les Anglais,
Les Britanniques et nord-Irlandais svp !

Haouda
Invité

Une apologie d’un suicide ?

polochon
Invité

Un suicide, où cà ?

Anonyme
Invité
ça c’est en effet ce que jurais marine Le Pen. Pour elle, la seule conséquence pour les britannique sera la liberté retrouvée. Sauf qu’entre temps, la compagnie aérienne britannique Monarch et le géant du BTP Carillon (40.000 emplois) ont déposés le bilan, et ce n’est que le début, car selon un récent rapport britannique : – en cas d’accord de libre-échange : -5% de croissance – en cas de sortie sans accord : -8% de croissance – en cas d’accord comme sur le modèle norvégien. : -2% de croissance Et le fait de trouver de nouveaux partenaires commerciaux (comme les… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

Et je suppose que le problème ne s’arrête aux seuls constructeurs automobile

aurel77
Invité

Je m’en fait vraiment pas pour les anglais…

Polochon
Invité

Vu la supériorité du marché automobile anglais face au marché automobile japonais, on peut imaginer un chantage aux barrières douanières des produits Japonais s’ils tentent de se barrer…

Pour l’instant personne ne sait si les anglais vont sortir du marché commun ou non, donc circulez, il n’y a rien à voir….

Par contre, faire peur aux gens qui serez tenté de les imiter, ça c’est gratis !

beniot9888
Invité

Tu pourrais détailler la supériorité du marché automobile anglais face au marché automobile japonais ?

paul
Invité

Source : Le Blog Auto

Bilan Ventes 2017 – Japon :

JLR : 761
Mini : 2 760

Bilan Ventes 2017 – Royaume-Uni :

Honda : 53 901
Nissan : 31 638
Toyota : 148 858

Ce n’est pas énorme en terme de volume mais ca n’en reste pas moins un paramètre qui peut jouer dans la balance

Guillaume
Invité

Le marché britannique n’est pas l’objet de la discorde. C’est le marché européen, donc l’accès été possible devrait compétitive en produisant en Royaume Unis.

koko
Invité

Avec le décodeur, ça donne quoi ?

wizz
Membre
Paul Ce n’est pas tout à fait ça. L’enjeu n’est pas une guerre commerciale entre la Grande Bretagne et le Japon, et savoir qui aura le plus à perdre. Si tel était le cas, alors effectivement, le Japon aurait beaucoup à perdre (et encore, puisqu’une partie de ces ventes réalisées en Grande Bretagne a pour origine made in UK) L’enjeu n’est pas UK vs. Jpn L’enjeu pour les constructeurs japonais, c’est de se demander s’il vaut mieux produire en Grande Bretagne et exporter en UE, ou de faire l’inverse D’après les chiffres du site carsalesbase.com , Honda a vendu 140.000… Lire la suite >>
polochon
Invité

Je suis tout à fait d’accord avec vous sur ce point

bzep
Invité

C’est sûr que si Nissan produisait ne serait-ce qu’une partie des SUV anglais dans le Nord ça ferait du bien au site de Douai !

wizz
Membre

….surement à condition de signer le contrat de productivité

https://www.usinenouvelle.com/article/carlos-ghosn-devrait-bien-rester-a-son-poste-de-pdg-de-renault.N651869
Le gouvernement, en tant qu’actionnaire majeur de Renault, vient de confirmer (ou n’est pas contre) une prolongation de Carlos Ghosn à la tête de Renault. Des Qashqai à Douai, oui, mais pas gratuitement, connaissant le bonhomme…

(ps: pourvu que le ministre italien de l’économie et de la finance n’en fasse pas de même….)

wizz
Membre
Application numérique https://www.leblogauto.com/2018/01/bilan-2017-royaume-uni.html http://carsalesbase.com/european-car-sales-data/nissan/nissan-qashqai/ Le best seller de Nissan, c’est le Qashqai, produit sur son site Sunderland En 2017, Nissan a vendu 62.216 exemplaires en Grande Bretagne, et 247.199 en Europe. Donc ça fait 182.983 ventes sur le continent Disons 183.000 pour faire rond Pour faire rond aussi, disons que le Qashqai est vendu à 25000€ TTC environ, soit 20.000€ HT Disons que Nissan se marge de 3000€, cela ferait un prix nu de 17.000€ Sans accord entre deux pays, deux entités, alors on applique la base de OMC, 10% de taxe d’importation, donc 1700€ Hypothèse 1: Nissan reste en… Lire la suite >>
Rowhider
Invité
Pas besoin d’être un génie pour comprendre que la sortie de L’Europe est la meilleur décision que les anglais n’ont jamais pris, pour les européens: se débarrasser de la perfide Albion est un excellente chose. Ils ont pourri l’Europe jusqu’à la moelle depuis les 20 dernières années. Quant aux débiles qui ont voté pour le brexit: Les Brexit ne sont pas autonomes d’un point de vue alimentaire: ils importent plus de 80% de la nourriture qu’ils consomment. Résultat des courses, les prix des denrées alimentaires vont flamber et leur pouvoir d’achat s’effondrer. Ils ont préféré écouter les bonimenteurs promettant monts… Lire la suite >>
lym
Invité

Pour nous, rien n’est moins sûr: Industriellement, nous avions plus à gagner à collaborer avec le RU que l’Allemagne: Eux au moins sont compétents sur bien des domaines de pointe et ne sont pas bons qu’a tirer le boulot a eux en proportion de leurs commandes (cf Airbus), réduites ensuite, naufrage industriel en prime résultant de leur incompétence (A380/A400m… au moins avions nous échappé à l’Eurofighter mais Macron, en idiot inutile, voudrait refaire l’erreur alors évitée).

wpDiscuz