Accueil Cabriolet Hackrod Bandita Speedster : servie par l’IA

Hackrod Bandita Speedster : servie par l’IA

901
2
PARTAGER

Hackrod, société installée à Woodland Hills, aux Etats-Unis (Californie), a présenté un concept dénommé Bandita Speedster.

L’auto ressemble à ces roadsters d’antan qui faisaient chavirer au sens propre comme au sens figuré les cœurs. Elle se prénomme Bandita Speedster. Pourtant, hormis ses formes, elle ne ressemble pas à ces roadsters d’hier.

Des lignes évocatrices

En effet, cette Hackrod est présentée comme un processus ; elle est le fruit de la réalité augmentée et des technologies les plus contemporaines. L’idée est de construire une automobile selon ses désirs et ses envies.

Pour y parvenir, il faut des fonds. La société est en train d’en chercher de supplémentaires afin de finaliser le développement d’un logiciel rendant l’expérience effectivement possible.

Ce n’est certes ni le premier ni le seul projet de ce type. Mais il permet d’envisager autrement l’automobile de loisir et de plaisir de demain. Si autrefois les automobiles étaient, avec les carrossiers, souvent uniques, elles pourraient, pour certaines, le redevenir grâce à l’intelligence artificielle (IA), l’imprimerie 3D et les autres technologies du moment.

Revenons, pour terminer, à cette proposition. Dans le cas d’espèce proposé, l’auto pourrait par exemple bénéficier d’une motorisation recyclée issue d’une Tesla.

Source et images : Hackrod

 

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Hackrod Bandita Speedster : servie par l’IA"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jdg
Invité

Je vois pas l’intérêt d’un potentiel véhicule non réalisable industriellement parlant ( sans dépenser des millions pour chaque véhicule) et non conforme aux législations

Michel
Invité

C’est un démonstrateur technologique, pour promouvoir l’impression 3D de matériaux (le chassis) tel que l’aluminium, les aciers et aciers inox, ainsi que les composites

wpDiscuz