Accueil Actualités Entreprise Les Big Three devancés par constructeurs étrangers et Tesla en Amérique du...

Les Big Three devancés par constructeurs étrangers et Tesla en Amérique du Nord

2997
1
PARTAGER

La production de véhicules en Amérique du Nord devrait reculer en 2017, chose qui ne s’était plus vue depuis 2009. C’est en tout cas ce qu’affirme IHS Markit,  entreprise américaine d’information économique.

Raisons invoquées : le niveau élevé des stocks mais également les efforts réalisés par les constructeurs en vue de mieux ajuster leur production à la demande.

Selon IHS Markit, les constructeurs devraient fabriquer 17,3 millions de véhicules dans la zone en 2017, contre 17,8 millions en 2016. Les Etats-Unis, le Canada et le Mexique font partie du périmètre retenu.

Pour la première fois, la production de Ford, Chrsyler et General Motors devrait être inférieure à celle des autres constructeurs (8,6 millions d’unités pour les « Big Three » et 8,7 millions pour les autres en tenant compte de Tesla).

Le groupe d’études et de conseil prévoit par ailleurs que la production devrait repartir à la hausse dès 2018. Toutefois, l’écart entre les constructeurs américains et leurs concurrents devrait se creuser. Une situation qui explique pour une large part l’attitude protectionniste de Donald Trump.

A l’horizon 2024, les constructeurs étrangers et Tesla fabriqueraient 9,8 millions de véhicules, tandis que General Motors, Ford et la branche nord-américaine de FCA devraient produire quant à eux 8,1 millions d’unités.

Rappelons toutefois que GM dispose d’une importante production locale en Chine à travers sa joint-venture avec SAIC. Le constructeur exporte deux véhicules produits dans l’Empire du Milieu vers les Etats-Unis. Il s’agit de la Buick Envision et de la Cadillac CT6 hybride rechargeable.

A contrario, les constructeurs étrangers ont accru leurs investissements dans les usines des Etats-Unis, redoutant des augmentations de tarifs douaniers et la renégociation de l’Accord de libre-échange nord-américain.

En avril 2017, le New-York Times indiquait que la valeur de marché de Tesla avait dépassé celle de géants automobiles américains tels que Ford et General Motors. Les deux vendant néanmoins des millions de véhicules de plus que Tesla.

Les journalistes du célèbre journal US indiquaient même que la société d’Elon Musk était désormais le plus important fabricant de véhicules aux Etats-Unis, en tenant compte de sa capitalisation boursière. Il lui reste tout de même à asseoir ses revenus et à devenir rentable.

L’évaluation actuelle de Tesla s’explique par la ferme conviction des places boursières  que l’avenir de la mobilité sera électrique et que l’entreprise a acquis assez de d’atouts pour pouvoir au final dominer le marché à l’avenir.

Sources : Automotive News, IHS Markit, New-York Times

Crédit Illustration : Ycharts, données constructeurs

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Les Big Three devancés par constructeurs étrangers et Tesla en Amérique du Nord"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
mko
Invité

Tesla cette imposture (enfin pour l’instant)

wpDiscuz