Accueil Super GT Super GT 2017-4 : Lexus vainqueur d’une course folle à Sugo

Super GT 2017-4 : Lexus vainqueur d’une course folle à Sugo

293
0
PARTAGER

Encore une course spectaculaire à Sugo pour le Super GT, qui se termine par la victoire in extremis des champions en titre, la Lexus LC500 Sard de Kohei Hirate et Heikki Kovalainen après un duel au couteau avec la Nissan GT-R Mola no46. Hiranaka et Wirdheim retrouvent eux le chemin de la plus haute marche du podium avec la première victoire depuis 2014 pour l’AMG GT Gainer en GT300.

Après deux mois de pause, le petit monde du Super GT était heureux d’être de retour et le paddock bruissait des rumeurs habituelles. La plus grosse information, évoquée par Bandoh-san lors de sa conférence de presse, concernait le remplacement de l’épreuve des 1000 km de Suzuka qui sort du championnat en 2018. Cela va déclencher une remise a plat du calendrier, avec le retour de Suzuka dans la première partie de la saison avec une épreuve de 300 km, sans doute fin mai. C’est Fuji qui reprendra le flambeau de l’épreuve longue, avec la course d’août qui pourrait passer des 250 km à 700 km, alors que l’épreuve de Thaïlande retrouverait la date qui fut longtemps occupée par Sepang fin juin. Le calendrier définitif sera publie le 27 juillet.

On notait un visiteur intéressé dans le paddock ce week-end en la personne de Pipo Derani. Le pilote officiel Nissan et Ford était invité par Nissan et a déclaré son intérêt pour un baquet en GT500 dans le futur.

Qualifications

GT500

Le système de lest et de bride d’alimentation indexé sur les points au championnat qu’utilise le Super GT est particulièrement pénalisant à Sugo avec ses relances et sa longue montée. Les Lexus conquérantes jusqu’à présent ont donc été à la peine et on n’en trouvait qu’une dans le top 5, au milieu de quatre Honda NSX GT. C’est la no8 ARTA qui obtenait sa seconde pole position de la saison devant la no17 et la no100, un beau tir groupe des Honda qui sont définitivement de retour dans coup. La premiere Nissan était la no23 Motul Nismo, en sixième position.

GT300

Les Toyota 86 MC sont a la pointe de la catégorie et le prouvaient en trustant la première ligne, la pole allant à la no25 VivaC, sa seconde consécutive, devant la no18 Bandoh UpGarage. Toutes sous-catégories confondues, les voitures japonaises brillaient particulièrement en prenant les sept premieres places, avec la Nissan GT-R GT3 B-Max, les deux Lexus RC F GT3, une Toyota Prius et la Subaru BRZ. La premiere GT3 européenne était l’AMG GT Hatsune Miku.

Course

GT500

La météo de dimanche, parfaitement incertaine, était un casse-tête pour les teams : piste humide et pluie arrêtée mais nuages menaçants, que faire ? Quelques équipes tentaient de monter des slicks pour un coup de poker. Les premières minutes allaient démontrer que le pari était perdu, la pluie se remettant à tomber quelques secondes après le feu vert. Pas de problème de pluie mais un capot qui s’envolait pour la NSX Keihin no17 qui devait abandonner dès le deuxième tour, une belle occasion gâchée après une qualification en deuxième ligne. Yamamoto sur la NSX no100 ne connaissait pas de tels déboires et s’envolait en tête, suivi de trois autres NSX qui allaient enchaîner les déboires sauf un Bertrand Baguette déchaîné, remonté illico de la dixième place et bientôt en bagarre pour la seconde, bien aidé par des Dunlop très à l’aise dans ces conditions.

La pluie s’arrêtait bientôt, mais les conditions de piste compliquées conduisaient à pas mal d’erreurs. Joao Paolo de Oliveira, qui avait chaussé des slicks sur la GT-R no24 pour tenter de revenir sur une piste s’asséchant, se faisait piéger et terminait dans les pains de mousse à l’extérieur du dernier virage. Le pilote brésilien s’en sortait sans mal mais les protections à remettre en place signifiaient l’entrée en piste du safety car. Depuis l’incroyable embouteillage d’il y a deux ans, le Super GT a décider de fermer la pit-lane durant les périodes de safety car, ce qui allait avoir cette fois de grosses conséquences.

Bref, lorsque la voiture de sécurité s’effaçait un certain nombre de voitures plongeaient dans la voie des stands pour ravitailler, ce que faisaient également la Lexus Sard no1 et la GT-R no46 un tour plus tard, alors que Yamamoto, Baguette et les autres leaders restaient en piste. Juste à ce moment une GT300 suivait le même chemin qu’Oliveira et s’écrasait dans les protections, renvoyant une nouvelle fois le safety car en piste. Le timing ne pouvait tomber mieux pour la no1 et la no46 qui pouvaient recoller au peloton derrière la voiture de sécurité. Ils y gagnaient un ravitaillement « gratuit » et se retrouvaient chaussés de slicks sur une piste presque sèche alors que leurs concurrents avaient alors soit un arrêt à faire soit des pneus pluie sur les roues !

Lorsque Yamamoto et ses suivants immédiats rentraient ravitailler à leur tour, Hirate sur la LC500 no1 et Motoyama sur la GT-R no46 se retrouvaient donc bientôt en tête avec un tour d’avance sur le troisième, Oshima sur la LC500 no6, un tour de passe passe qui faisait grommeler dans le paddock après la course mais qui est à classer dans les aléas. Dès lors la course semblait jouée, jusqu’à deux tours avant la fin lorsque la pluie se remettait à tomber. Motoyama revenait dans les roues de Hirate et tentait plusieurs dépassements dans le dernier tour, jusqu’à l’avant-dernier virage où les deux hommes sortaient de concert dans le gravier et se touchaient en revenant sur la piste ! Hirate, qui s’était fait sortir lors de la course précédente dans des circonstances similaires, ne s’en laissait pas compter et ne lâchait pas la tête. Il passait le drapeau à damiers avec une seconde d’avance sur Motoyama. Oshima et Caldarelli qui finissent troisièmes prennent la tête du championnat. grâce à un troisième podium en quatre courses.

GT300

La course de GT300 se déroulait sur un scénario assez similaire à celle des voitures de la classe supérieure. Les conditions de piste révélaient les différences entre les pneus et l’AMG GT Leon no65 en Dunlop et la Lexus RC F GT3 no51 se retrouvaient rapidement en tête à mener les débats alors que la Toyota 86 MC no25 était à la peine et dégringolait progressivement dans le classement. Mais comme en GT500, le classement était chamboulé par la séquence des voitures de sécurité à répétition dont émergeaient en tête l’AMG GT Gainer no11 et la Ferrari 488 no50 qui allaient terminer dans cet ordre. C’est la première victoire pour Hiranaka et Wirdheim depuis 2014. Un beau relais de Matsui permettait à la Toyota 86 MC VivaC no25 de monter in extremis sur la troisième marche du podium et de garder la tête du championnat.

Le Super GT retourne à Fuji dans deux semaines pour la prochaine épreuve avant les 1000 km de Suzuka à la fin du mois d’août.

Crédit photos : Toyota, Honda, GT Association

 

Classement

2017 AUTOBACS SUPER GT Round 4 SUGO GT 300km RACE 300km 23-24 juillet 2017

GT500

PoNoMachineDriverLapsBest LapDiff.(km/h)TireWH
11DENSO KOBELCO SARD LC500
LEXUS LC500 / RI4AG
Heikki Kovalainen
Kohei Hirate
811’14.9512:09’13.878BS30
246S Road CRAFTSPORTS GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT500 / NR20A
Satoshi Motoyama
Katsumasa Chiyo
811’14.5701.022MI16
36WAKO’S 4CR LC500
LEXUS LC500 / RI4AG
Kazuya Oshima
Andrea Caldarelli
801’14.9501LapBS60
423MOTUL AUTECH GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT500 / NR20A
Tsugio Matsuda
Ronnie Quintarelli
801’14.7481LapMI36
58ARTA NSX-GT
Honda NSX GT / HR-417E
Tomoki Nojiri
Takashi Kobayashi
801’14.2191LapBS6
616MOTUL MUGEN NSX-GT
Honda NSX GT / HR-417E
Hideki Mutoh
Daisuke Nakajima
801’16.0961LapYH4
736au TOM’S LC500
LEXUS LC500 / RI4AG
Kazuki Nakajima
James Rossiter
801’15.5491LapBS64
864Epson Modulo NSX-GT
Honda NSX GT / HR-417E
Bertrand Baguette
Kosuke Matsuura
801’16.0631LapDL
9100RAYBRIG NSX-GT
Honda NSX GT / HR-417E
Naoki Yamamoto
Takuya Izawa
791’15.2922LapsBS34
1037KeePer TOM’S LC500
LEXUS LC500 / RI4AG
Ryo Hirakawa
Nick Cassidy
791’15.5002LapsBS72
1112CALSONIC IMPUL GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT500 / NR20A
Hironobu Yasuda
Jann Mardenborough
781’14.7723LapsBS14
1219WedsSport ADVAN LC500
LEXUS LC500 / RI4AG
Yuhi Sekiguchi
Yuji Kunimoto
771’14.9464LapsYH18
1338ZENT CERUMO LC500
LEXUS LC500 / RI4AG
Yuji Tachikawa
Hiroaki Ishiura
761’14.2615LapsBS60
24Forum Engineering ADVAN GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT500 / NR20A
Daiki Sasaki
Joao Paulo de Oliveira
341’23.01147LapsYH6
17KEIHIN NSX-GT
Honda NSX GT / HR-417E
Koudai Tsukakoshi
Takashi Kogure
21’34.26079LapsBS36

GT300

PoNoMachineDriverLapsBest LapDiff.(km/h)TireWH
111GAINER TANAX AMG GT3
Mercedes AMG GT3 / M159
Katsuyuki Hiranaka
Bjorn Wirdheim
771’21.1582:10’06.496DL30
250Ferrari 488 GT3
Ferrari 488 GT3 / F154GT
Akihiro Tsuzuki
Morio Nitta
771’21.5277.269YH
325VivaC 86 MC
TOYOTA 86 MC / GTA V8
Takamitsu Matsui
Kenta Yamashita
761’20.6131LapYH58
44GOODSMILE HATSUNE MIKU AMG
Mercedes AMG GT3 / M159
Nobuteru Taniguchi
Tatsuya Kataoka
761’21.3101LapYH54
560SYNTIUM LMcorsa RC F GT3
LEXUS RC F GT3 / 2UR-GSE
Akira Iida
Hiroki Yoshimoto
761’21.0101LapYH6
631TOYOTA PRIUS apr GT
TOYOTA PRIUS / RV8K
Koki Saga
Rintaro Kubo
761’20.9721LapBS2
765LEON CVSTOS AMG
Mercedes AMG GT3 / M159
Haruki Kurosawa
Naoya Gamou
761’20.4121LapBS46
83B-MAX NDDP GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT
Kazuki Hoshino
Mitsunori Takaboshi
761’21.4571LapYH22
961SUBARU BRZ R&D SPORT
SUBARU BRZ GT300 / EJ20
Takuto Iguchi
Hideki Yamauchi
761’21.0841LapDL30
109GULF NAC PORSCHE 911
PORSCHE 911 GT3 R / MA185
Jono Lester
Kyosuke Mineo
761’21.6351LapYH24
11360RUNUP GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT
Yusaku Shibata
Takayuki Aoki
761’21.7331LapYH
125MACH SYAKEN MC86 GTNET
TOYOTA 86 MC / GTA V8
Natsu Sakaguchi
Kiyoto Fujinami
761’21.7041LapYH6
1351JMS P.MU LMcorsa RC F GT3
LEXUS RC F GT3 / 2UR-GSE
Yuichi Nakayama
Sho Tsuboi
761’21.5931LapBS56
1452SAITAMA TOYOPET GreenBrave MARK X MC
TOYOTA MARK X MC / GTA V8
Taku Bamba
Shigekazu Wakisaka
761’22.7941LapYH
1533D’station Porsche
PORSCHE 911 GT3 R / MA185
Tomonobu Fujii
Yuya Motojima
761’21.3231LapYH34
167Studie BMW M6
BMW M6 GT3 / P63
Jorg Muller
Seiji Ara
751’21.2872LapsYH24
1718UPGARAGE BANDOH 86
TOYOTA 86 MC / GTA V8
Yuhki Nakayama
Shintaro Kawabata
741’21.5553LapsYH4
1826TAISAN SARD R8 FUKUSHIMA
Audi R8 LMS / DAR
Shinnosuke Yamada
Jake Parsons
731’21.9564LapsYH
1987SHOP CHANNEL LAMBORGHINI GT3
Lamborghini HURACAN GT3 / DFJ
Shinya Hosokawa
Kimiya Sato
721’21.6475LapsYH16
2021Hitotsuyama Audi R8 LMS
Audi R8 LMS / DAR
Richard Lyons
Masataka Yanagida
711’20.7726LapsDL
2110GAINER TANAX triple a GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT
Ryuichiro Tomita
Hiroki Yoshida
701’21.4637LapsDL10
2248shokumou.jp GT-R
NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT
Hiroshi Takamori
Masaki Tanaka
681’22.6979LapsYH
2330TOYOTA PRIUS apr GT
TOYOTA PRIUS / RV8K
Hiroaki Nagai
Kota Sasaki
611’21.41016LapsYH
2SYNTIUM Apple LOTUS
LOTUS EVORA MC / GTA V8
Kazuho Takahashi
Hiroki Katoh
481’32.59229LapsYH
55ARTA BMW M6 GT3
BMW M6 GT3 / P63
Shinichi Takagi
Sean Walkinshaw
451’26.77632LapsBS34
111EVA RT TEST-01 Rn-s AMG GT
Mercedes AMG GT3 / M159
Keishi Ishikawa
Ryosei Yamashita
381’25.15139LapsYH
88MANEPA LAMBORGHINI GT3
Lamborghini HURACAN GT3 / DFJ
Manabu Orido
Kazuki Hiramine
261’46.52551LapsYH
35ARTO 86 MC 101
TOYOTA 86 MC / GTA V8
N.Charoensukhawatana
N.Hortongkum
41’37.32673LapsYH

Championnat

GT500

PoNoDriverRd1Rd2Rd3Rd4Rd5Rd6Rd7Rd8TotalBehindWH
16Kazuya Oshima
Andrea Caldarelli
1515114182
237Ryo Hirakawa
Nick Cassidy
20115137-474
336James Rossiter6620436-572
41Heikki Kovalainen
Kohei Hirate
1142035-670
538Yuji Tachikawa
Hiroaki Ishiura
821130-1160
636Kazuki Nakajima620430-1172
723Tsugio Matsuda
Ronnie Quintarelli
486826-1552
846Satoshi Motoyama
Katsumasa Chiyo
81523-1846
9100Naoki Yamamoto
Takuya Izawa
512219-2238
1017Koudai Tsukakoshi
Takashi Kogure
31518-2336
118Tomoki Nojiri
Takashi Kobayashi
12710-3120
1219Yuhi Sekiguchi5139-3218
1319Yuji Kunimoto538-3318
1416Hideki Mutoh
Daisuke Nakajima
257-3414
1512Hironobu Yasuda
Jann Mardenborough
347-3414
1636Daisuke Ito66-3572
1764Bertrand Baguette
Kosuke Matsuura
33-386
1824Daiki Sasaki
Joao Paulo de Oliveira
123-386
1919Kenta Yamashita11-4018

GT300

PoNoDriverRd1Rd2Rd3Rd4Rd5Rd6Rd7Rd8TotalBehindWH
125Takamitsu Matsui
Kenta Yamashita
821124182
211Katsuyuki Hiranaka
Bjorn Wirdheim
152035-670
34Nobuteru Taniguchi
Tatsuya Kataoka
2016835-670
451Yuichi Nakayama
Sho Tsuboi
320528-1356
565Haruki Kurosawa
Naoya Gamou
1661427-1454
661Takuto Iguchi
Hideki Yamauchi
15217-2434
755Shinichi Takagi
Sean Walkinshaw
61117-2434
833Tomonobu Fujii211417-2434
950Akihiro Tsuzuki
Morio Nitta
1515-2630
103Kazuki Hoshino
Mitsunori Takaboshi
452314-2728
1133Sven Muller21113-2834
129Jono Lester
Kyosuke Mineo
111113-2826
137Jorg Muller
Seiji Ara
4812-2924
1460Akira Iida
Hiroki Yoshimoto
369-3218
1587Shinya Hosokawa
Kimiya Sato
Yuya Motojima
88-3316
1631Koki Saga
Rintaro Kubo
156-3512
1710Ryuichiro Tomita
Hiroki Yoshida
55-3610
1833Andre Couto44-3734
195Natsu Sakaguchi
Kiyoto Fujinami
33-386
2018Yuhki Nakayama
Shintaro Kawabata
22-394

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz