Accueil Droit routier Sécurité routière 2017 : +15,4% en juin, appels au renforcement des sanctions

Sécurité routière 2017 : +15,4% en juin, appels au renforcement des sanctions

355
28
PARTAGER
securite_routiere_background

Le mois de juin affiche une hausse de 15,4% du nombre de morts sur les routes. Cette hausse fait repasser la courbe annuelle dans le rouge et déclenche les réactions enflammées des associations.

Selon les chiffres de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 329 personnes sont mortes au mois de juin 2017. Ce sont 44 personnes de plus qu’au mois de juin 2016. Cela représente une hausse de 15,4%. Le nombre d’accidents corporels augmente lui aussi, de 10,3% à 5 718 (+536). Le nombre d’hospitalisation augmente quant à lui de 11,9% à 7 327 (+300).

Sur les 12 derniers mois, la mortalité repasse dans le rouge avec une hausse de 1,1%. Cela représente 40 décès de plus, soit presque autant que la hausse de juin. Les accidents corporels augmentent de 3,6% sur ces 12 mois, et le nombre d’hospitalisation augmente de 5,4% sur la même période.

14 000 gendarmes et policiers mobilisés pour le chassé-croisé

Comme d’habitude en période estivale, les forces de l’ordre sont mobilisées sur le bord des routes. Mais, aussi sur les lieux de villégiature dans des contrôles d’alcoolémie, de ceinture, de téléphone mobile, etc. Ce mois de juin est à tempérer. En effet, le mois de juin 2016 était un mois record. On est tout de même 10% au-dessus du mois de juin 2015.

Certaines associations ont sauté sur l’occasion pour demander plus de sanctions. Ainsi que de nouvelles mesures comme l’interdiction des avertisseurs de dangers. Ces appareils ou applications mobiles sont par exemple interdits en Suisse ou en Autriche. La Suisse sanctionne même financièrement le simple transport, éteint, dans le coffre d’un tel avertisseur.

Le Délégué Interministériel à la Sécurité Routière, Emmanuel Barbe, tempère néanmoins ces réactions et pointe surtout du doigt la hausse importante des cyclistes ou des piétons tués, ainsi qu’une hausse inquiétante des accidents pour cause de « distraction » (ie. avec le téléphone au volant). Des accidents ou des causes difficilement « radarisables ».

« Il y a un problème de conscience collective (…) Il y a un moment où on ne peut pas mettre un policier dans chaque voiture. Donc j’en appelle en cette veille de départs à ce que chacun se rende compte (qu’être sur la route) est un acte qui engage beaucoup de responsabilité » déclare E. Barbe sur RMC. Malheureusement, il n’y a pas de radar pour cela.

Source : Onisr, RMC, illustration : Sécurité Routière

Poster un Commentaire

28 Commentaires sur "Sécurité routière 2017 : +15,4% en juin, appels au renforcement des sanctions"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Lovehornby
Invité
J’ai encore failli faucher deux vélos ce soir a deux heures d’intervalle, sans lumières et vêtements sombre. L’un remontant en sens interdit dans une rue non éclairée et l’autre au milieu d’une route de campagne. Je ne compte plus les piétons absorbés par leur téléphone casque audio vissé sur la tête qui traverse n’importe ou. Il serait peut-être temps de s’occuper des comportements de tous, ainsi que des infrastructures, et ne pas s’attaquer qu’aux sanctions. Connaissez-vous des piétons, rollers, trottinettes, cyclistes qui ont déjà été verbalisés ? Je croise régulièrement des vélos sur la 4 voies réservée au voitures limitée… Lire la suite >>
Christophe
Invité

Dans ma ville les policiers municipaux verbalisent régulièrement les vélos et piétons (ou assimilés) qui sont en infraction.
L’autre jour, c’est ce qu’ils étaient en train de faire, près d’eux un véhicule me refuse la priorité sur le passage, je leur ai fait remarquer que le comportement de cet automobiliste était particulièrement dangereux. Ils m’ont répondu qu’ils avaient des instructions pour cibler les vélos et piétons ce jour-là !

ART
Invité

« ils avaient des instructions pour cibler les vélos et piétons ce jour-là ! »

Eloquent ! Et choquant !

lym
Invité
Bien des règlements n’ont a la base pas été faits pour les vélos même si cela s’améliore (comme un départ anticipé au vert, certains carrefours ou ils peuvent tourner à droite avec prudence au rouge, le possibilité de remonter sur un côté les rues en sens interdit). En attendant, si j’ai souvent été le premier à faire n’importe quoi à vélo ou à pieds avec le code de la route quand ça m’emmerde, je me suis toujours interdit de le faire n’importe comment. J’espère que la sécurité « rentière » ne va pas finir par dégoûter les gens du vélo ou de… Lire la suite >>
Christophe
Invité

« pointe surtout du doigt la hausse importante des cyclistes ou des piétons tués »
manifestement ce qu’il va falloir que certains apprennent c’est la partage de la route.

K2000
Invité

Toujours plus de sanctions = toujours plus de mauvais résultats.
Alors?
Bah on continue comme avant…
Et pendant ce temps les infrastructures se dégradent et les caisses de l’État se remplissent.

jdg
Invité

Les infrastructures françaises sont bien meilleurs que dans d’autres pays où il y moins de mort.
Mais chez nous il y a un très grand nombre de touristes chaque année et encore plus de camion qui traversent le pays. Le nombre d’accident est forcement plus élevé qu’ailleurs.
Je sais c’est pas une raison mais avec autant d’usagers il y a forcement des accidents

Christophe
Invité

Dans ma rue, il y a un nid de poule en formation, je me garde bien de le signaler aux services techniques.
J’espère que beaucoup vont y laisser une jante et qu’ensuite ils rouleront moins vite dans la rue en apportant donc moins de nuisances.

amiral_sub
Invité

Non Christophe, sur ce blog il ne faut pas demander des nids de poule, il faut demander des 2×8 voies gratuites comme aux USA, à vitesse illimitée comme en Allemagne. Ainsi on sera concentré au volant, il y aura moins de congestion et on aura beaucoup moins d’accidents

ART
Invité

C’est le concours a qui sera le plus abru*ti aujourd’hui ? Le soleil tape un peu fort ?

lym
Invité

J’ai connu un maire de petite ville qui pensait ainsi… Le 1er à se tuer sur se infrastructures mal entretenues fut son fils en mobylette.
Je ne sais pas comment ce con à pu continuer à vivre, n’importe qui ayant un cerveau se serait collé une balle.

labradaauto
Invité
Dès le plus jeune âge en classe, il va falloir enseigner l’observation, la surveillance des autres pour éviter les accidents. Sur la voie publique, dès qu’on relâche l’attention, le danger s’approche à grande vitesse. On arrivera jamais à dociliser tout le monde. Apprenons donc à flairer les dangers. On a tous un gd nombre d’exemples. On sait tous que le code de la route n’est pas appliqué. Les centaines de milliers de km parcourus m’ont enseigné la méfiance, et à commencer par … »la mienne ». On est tous dangereux aussi. Quand je vois comment roulent rien que certains motards en uniforme… Lire la suite >>
sylvo
Invité
ici dans le Midi, il y a des photos à faire au bord des routes, les champs de lavandes ça n’attend pas pour faire le beau sur Facebook, ça se gare sur la route, avec ou sans warning! Ca conduit en tongue à des proportions désormais industrielles, dès le moindre souci d’urgence ou de réactivité, bonjour….évidemment c’est en vacances, alors ça ne roule pas forcément moins vite que les habitués, mais tu comprends la clim ça donne l’angine, alors ça conduit dans les virages le bras le long de la portière, et jamais bobonne pour s’insurger de voir le beauf,… Lire la suite >>
wpDiscuz