Accueil Général WRC – Italie 2017 – ES6/ES15 : catastrophe pour Paddon, Tänak en...

WRC – Italie 2017 – ES6/ES15 : catastrophe pour Paddon, Tänak en tête

139
1
PARTAGER

Hier nous avions laissé Paddon et Hänninen au coude à coude pour la tête du rallye de Sardaigne, après un nouvel abandon de Meeke. Mais entre temps il s’est passé pas mal de choses.

Dans l’après-midi, les 6 premiers ont continué de se tirer la bourre sur des spéciales difficiles. Mais pour d’autres, tout n’est pas rose. On notera de gros soucis de turbo sur la Hyundai i20 de Sordo déjà très loin au classement. Dans l’ES6, il perd 4 minutes 14 puis plus de 7 minutes dans l’ES7. Il se rattrape dans l’ES8 et 9 en signant les temps scratch mais le mal est fait.

Dans l’ES7 plusieurs voitures arrivent avec des pneus crevés ou quelques dégâts sur la carrosserie. Neuville ou Latvala par exemple mais ils réussissent à finir dans les meilleurs temps. Hänninen attend la dernière partie de la dernière spéciale du vendredi, l’ES9, pour sortir et perdre 38 secondes. Il recule à la 6ème place. Devant, on trouve Paddon. Neuville, Tänak et Latvala sont entre 8 et 10 secondes derrière. Ogier est à 41 secondes et en finit avec une journée d’ouverture de route.

Aujourd’hui, 6 spéciales étaient au programme. D’entrée de jeu, Paddon accentue un peu son avance. Breen a pu repartir en rallye 2 avec sa Citroën. Il est dans le rythme. Dans l’ES11, Sordo continue avec ses soucis. Cette fois-ci c’est un problème avec les palettes au volant. Il abandonne près de 42 secondes. Breen de son côté a fait un tête-à-queue et continue de chercher le mode d’emploi de la C3. De même que Mikkelsen, mais lui débute à peine sa collaboration avec les chevrons.

Par contre dans l’ES12, Mikkelsen connait une crevaison qui lui fait perdre 2 minutes, le temps de changer la roue. Dommage. Ogier connait aussi une crevaison dans cette spéciale. 2 minutes aussi de perdues. Neuville a des soucis de freins et Breen, des soucis qu’il n’identifie pas. Tout cela fait les affaires de Paddon qui n’a plus que Tänak sur le dos à moins de 10 secondes.

Paddon fait une « erreur d’amateur »

L’ES13 voit Tänak signer le scratch devant Breen. La pause de mi-journée a permis de retaper les voitures pour les 3 dernières spéciales du jour. Ogier de son côté se plaint d’une voiture sous-vireuse. Il perd 7 secondes. En revanche, Paddon perd bien plus. « Une erreur absolument stupide ! J’ai tourné trop tôt et j’ai attrapé le talus. Cela a cassé la direction. J’ai laissé tombé tout le monde. C’est ridicule » fustige-t-il contre lui-même à l’arrivée. La roue pendouille et il va devoir réparer tout seul. Pas gagné.

D’ailleurs, peu de temps après il jette l’éponge. 2 spéciales manquées ce sont 14 minutes qui s’ajoutent à la minute 10 qu’il avait déjà. Le voilà hors-course. Il laisse Tänak en tête avec Latvala un peu plus loin. Neuville a plus de 1 minute de retard. Tänak confirme dans la dernière spéciale du jour et termine ce soir avec 24 secondes d’avance sur Latvala. Neuville est à 1 minute 02. Lappi est à 2 minutes devant la 3ème Toyota de Hänninen à 2min42. Ogier est 6ème à plus de 3 minutes. Ostberg n’est pas très loin, 30 secondes. Il devance Mikkelsen à 7 minutes 47, 8ème, mais premier pilote Citroën.

4 spéciales sont au programme demain. Peu de kilomètres, 42 au total. Mais, le terrain est très cassant et les crevaisons arrivent très vite. Tänak va-t-il enfin décrocher sa première victoire ? Déjà auteur de 3 podiums cette année, le coéquipier de Ogier tient là une très belle occasion d’ouvrir son compteur. Mais, Latvala n’est qu’à 24 secondes.

Illustration : WRC

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "WRC – Italie 2017 – ES6/ES15 : catastrophe pour Paddon, Tänak en tête"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

ah, un problème de palettes au volant (pour passer les rapports)…
https://www.youtube.com/watch?v=tRgRaLeE3bA

(le plus impressionnant, au début, c’est sa respiration, mais surtout, regardez ses yeux, avec les paupières en mode off)

wpDiscuz