Accueil Actualités Entreprise Russie, double rapprochement en vue entre Volkswagen et GAZ

Russie, double rapprochement en vue entre Volkswagen et GAZ

294
4
PARTAGER
GAZ Gazelle

La reprise est en vue sur le marché russe, et les appétits reprennent… Volkswagen et GAZ planifient ainsi d’étendre leurs coopérations. A la fois sur les voitures particulières et utilitaires, mais aussi pour les bus et camions.

Le groupe Volkswagen et le constructeur russe GAZ sont déjà associés sur plusieurs programmes : production de modèles Volkswagen et Skoda par GAZ, fourniture de moteurs de camions par MAN, développement conjoint d’une série de bus avec Scania… Aujourd’hui, les deux partenaires développent les multiples aspects.

Sur le périmètre des véhicules « légers », les projets de production de modèles Volkswagen et Skoda sont ainsi étendus jusqu’en 2025. Depuis 2011, plus de 200000 Volkswagen Jetta, Skoda Yeti et Skoda Octavia ont déjà été produites dans l’usine de Nijni Novgorod. D’autres suivront donc : Karoq, Kodiaq, T-Roc ? A suivre donc. Et plus de profiter des capacités de production disponibles depuis l’abandon par GAZ de la production de voitures particulières, Volkswagen fournira aussi à son partenaire russe des moteurs. En l’occurrence le 2.0 TDI. Des moteurs produits en Allemagne et qui seront destinés à l’utilitaire GAZ Gazelle Next.

Camions et bus, un projet de partenariat plus complet

Mais les annonces du jour sont surtout majeures dans le domaine du camion et du bus. La division « Volkswagen Truck & Bus » (MAN, Scania, Volkswagen Caminhões & Ônibus) a en effet signé une lettre d’intention concernant un nouveau rapprochement avec GAZ. Et l’on parle ici de « partenariat stratégique à long terme ». Avec différentes pistes, qui vont de la fourniture ou la production de pièces au développement de modèles communs.

Source : Volkswagen

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Russie, double rapprochement en vue entre Volkswagen et GAZ"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Faudrait que PSA se trouve aussi un partenaire majeur en Russie pour mieux percer 😉

Pat
Invité

On parle bien du 2l tdi ? LE 2l tdi ?

Mauvaise pioche pour GAZ.

miké
Invité

« La reprise est en vue sur le marché russe…. »
Ca fait 10 ans qu’on nous le dit, mais on la voit toujours pas, belle methode coué.

wpDiscuz