Accueil Général WTCC – Hongrie 2017 : Bennani et Monteiro repartent gagnants

WTCC – Hongrie 2017 : Bennani et Monteiro repartent gagnants

160
5
PARTAGER

Comme l’an dernier, le Marocain Bennani remporte la course principale en Hongrie, devenant par là même, le 5ème vainqueur en 6 courses/ 3 weekends de ce championnat plus disputé que lors des trois dernières saisons.

Le circuit de Hongrie est plutôt atypique et donne lieu quasiment toujours à des courses un peu folles. D’autant plus quand la météo s’en mêle durant les qualifications.

Rob Huff, première pole depuis novembre 2012 !

Ces dernières ont vu le retour en pole de Rob Huff qui n’avait plus été à pareil fête depuis presque 4 ans 1/2 ! Il place sa Citroën C-Elysée du ALL-INL.COM Münnich Motorsport devant celle du Sébastien Loeb Racing pilotée par Bennani. Preuve que le circuit du Hungaroring est atypique, la troisième place est encore occupée par une « ancienne » voiture avec la Chevrolet RML Cruze de Guerrieri.

Le top 5 est complété par Catsburg et Girolami sur Volvo. Pour son weekend à domicile, « Norbi » Michelisz manque le top 5 et se contente de la 6ème place. Cela le place tout de même en bonne position pour les deux courses, pour des accessits ou mieux. Mais, c’est évident que les Honda officielles ne sont pas à la fête sur ce circuit. Suivent Chilton, Björk, Monteiro sur la deuxième Honda, et Filippi qui réalise la 10ème place, synonyme de pole en course d’ouverture. L’autre régional de l’étape, Dániel Nagy, ne peut faire mieux que 16ème sur une vieille Honda Civic qui montre ses limites.

Dans le combat qui l’oppose à Volvo, Honda remporte enfin le MAC3 en 2017. Pour rappel, il s’agit de prendre 3 voitures du constructeur et de leur faire un tour qualif. Le temps est pris sur la troisième voiture. Il faut donc un trio homogène. Depuis le début de la saison, Volvo battait Honda mais en Hongrie la marque nippone a pris sa revanche.

Course d’ouverture : Monteiro à l’expérience

A l’extinction des feux, le malheureux Filippi voit sa pole ruinée par un calage. Monteiro ne se fait pas prier pour prendre la tête de la troupe. Castburg réussit in extremis à éviter la Citroën arrêtée sur la piste. Björk pourtant parti juste derrière, n’a pas trop été gêné par Filippi et est 2nd. Mais le grand vainqueur de ce départ est sans nul doute Huff décidément en forme. Il pointe rapidement dans le top 5, puis à la 4ème place. Michelisz aussi a bien remonté et se retrouve en bagarre avec Björk.

Le Suédois parti un peu au large est revenu sur la piste en heurtant violemment la Honda du Hongrois. Course finie pour les deux. Ils passent par les stands. Michelisz repart mais avec un retard irrattrapable. D’ailleurs il revient définitivement aux stands un tour après. Ses mécanos ont sans doute voulu vérifier que tout était ok pour la course principale plus tard. Il faut dire que le contact était important.

Chilton hérite de la 2nde place. Huff de son côté, harcèle Girolami mais ne parvient pas à trouver l’ouverture et l’Argentin garde ses nerfs. Enfin, pour un temps car à quelques encablures de la ligne finale, Huff réussit à passer la Volvo, la faisant descendre du podium. Par contre, un autre pilote a su les garder, c’est Monteiro qui signe sa deuxième victoire de la saison et conforte sa place de leader.

Il devance Chilton et Huff, tous les deux sur Citroën. Girolami et Castburg placent leurs Volvo aux 4ème et 5ème place. Suivent Guerrieri, Bennani. Mais, d’autres pilotes sont contents de cette course un peu brouillonne. Ehrlacher, parti 11ème et qui termine 8ème, dans les points. Tout comme Coronel 9ème et Panis 10ème, qui marque son deuxième point de la saison après pas mal de galères.

Course principale : Bennani comme l’an dernier

Décidément, pas de chance pour les polemen en Hongrie. Huff ne cale pas comme le Français Filippi, mais, il fait un départ plus que moyen. Bennani prend alors la tête. Castburg déborde aussi Huff qui voit Girolami l’attaquer. Mais les deux Volvo se touchent et Girolami abandonne. La voiture de sécurité rentre en piste le temps d’évacuer la voiture bleu cyan. Au ralenti, on voit que c’est une touchette entre Huff et Castburg qui envoie ce dernier dans son coéquipier.

Le contact entre les deux Volvo a permis à Huff de reprendre la 2nde place derrière Bennani. Castburg est resté en course malgré le contact, à la 3ème place. Suivent Chilton, Michelisz et Monteiro.

Huff paie son contact avec Castburg une fois la voiture de sécurité effacée. En effet, Huff doit observer un drive through et voit un bon résultat s’envoler. Il va se concentrer désormais sur le meilleur tour en course et à remonter patiemment. Devant, Bennani semble bien à son aise mais Castburg ne lâche rien.

Chilton s’accroche au podium devant Michelisz et Monteiro. Huff a dégringolé à la 12ème place et tente de passer Filippi. Huff fait d’une pierre deux coups en passant Filippi qui passait Michigami. Le revoilà dans les points. Un moindre mal après sa pénalité.

Malgré des freins un peu en délicatesse, Bennani remporte la course principale devant Castburg et Chilton. Pour Chilton c’est un second podium et de gros points ce weekend. Michelisz se console un peu de sa première course cauchemardesque mais aurait sans doute préféré un podium chez lui. Il devance Monteiro, Guerrieri et Björk. Une nouvelle fois, Ehrlacher et Coronel remontent dans les points. Le petit dernier étant récupéré par Huff qui signe aussi le meilleur temps en course.

Championnats

Au classement pilotes, Monteiro sort vainqueur du weekend. Il rajoute 38 points à son total et le porte à 123 malgré l’absence de top 5 en qualifications. Catsburg limite un peu la casse avec 35 points engrangés. Il prend la seconde place avec 85 points. Chilton aussi sort vainqueur de ce weekend hongrois avec 37 points de plus. Il totalise 81 points et grimpe sur le podium provisoire. En revanche, auteur de 7 petits points, Björk perd sa seconde place et surtout laisse Monteiro prendre le large.

Arrivé avec 13 points d’avance sur le second, Monteiro repart avec 38 points ! Mais le championnat est encore long. 14 courses sont encore à venir. La prochaine aura lieu en Allemagne au Nürburgring.

1 – Monteiro 123 points
2 – Catsburg 85 points
3 – Chilton 81 points
4 – Björk 77 points
5 – Bennani 73 points
6 – Huff 65 points
7 – Guerrieri 62 points
– – Michelisz 62 points
9 – Girolami 52 points
10 – Coronel 20 points

Au classement constructeurs, Volvo repart de Hongrie avec 2 points perdus sur Honda. Mais la marque suédoise reste en tête.

1 – Volvo 294 points
2 – Honda 282 points

Illustration : 1-Honda, 2-Volvo, 3,4,6-WTCC, 5-Bennani

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "WTCC – Hongrie 2017 : Bennani et Monteiro repartent gagnants"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Bien résumé 😉

Membre

D’ailleurs Honda est en train de frapper fort dans les catégories de tourisme, puisqu’à Monza ce week-end Colciago et Tassi ont marqué de gros points. Quelle efficacité sur les départs !
Pour la petite histoire, c’est notre JK Vernay national qui domine ce championnat si plaisant à suivre.

klm
Invité

quelle est le nom et la fonction du souffleur sur la c Élysée ?

ftd
Invité

C’est un bête souffleur à feuille effectivement.
Son but est de souffler de l’air sur le radiateur pour ne pas que le moteur surchauffe vu que les voitures de course ne sont pas equipées de ventilateurs. Donc pendant les arret prolongé sans eteindre le moteur il faut crée la circulation d’air 😉

En F1 / LMP1/LMP2 c’est souvent un peu plus evolué (les ventilateur s’integre mieux dans les pontons) :
http://www.autonewsinfo.com/wp-content/uploads/2016/01/F1-2016-PAUL-RICARD-Essai-Pneumatiques-PIRELLI-Stand-McLAREN-HONDA-mardi-26-Janvier-Photo-Max-MALKA-600×400.jpg

Mais c’est pas rare que les mecanos utilisent aussi des souffleurs pour refroidir les freins :
https://www.formula1.com/content/fom-website/en/latest/features/2015/10/in-pictures—the-best-of-mexico/_jcr_content/featureContent/manual_gallery_1/image8.img.640.medium.jpg/1446485519559.jpg

wpDiscuz