Accueil Général WRC – Argentine 2017 – ES1-ES12 : Evans, leader inattendu

WRC – Argentine 2017 – ES1-ES12 : Evans, leader inattendu

184
2
PARTAGER

Le rallye d’Argentine n’est pas de tout repos pour les concurrents du WRC. Après 12 spéciales, Elfyn Evans est, de façon surprenante, le leader de cette course.

Ogier a remporté la toute première spéciale. Une super spéciale de moins de 2km pour faire le spectacle. Mais, dès la deuxième, Evans se porte en tête, avec un peu plus de 6 secondes sur Meeke et Sordo. Pour Paddon, c’est une mauvaise spéciale. Un tonneau lui coûte 2 minutes 41 sur Evans. Mais la Hyundai peut continuer.

Evans enchaîne 6 meilleurs temps d’affilée. Il est impressionnant au volant de la Ford Fiesta M-Sport. Décidément, du côté de Hyundai, ce n’est pas ça. Sordo tape une pierre et doit s’arrêter pour mécaniquer. Il change un bras de direction et termine avec plus de 11 minutes de retard dans l’ES3.

Les deux Citroën hors course

L’ES4 voit un nouveau rebondissement avec un accident spectaculaire (une fois de plus ?) mais sans dommage pour l’équipage de Kris Meeke. La C3 est bien détruite mais rallie l’arrivée de la spéciale avec 6 minutes 31 de retard. Sur l’autre Citroën C3, Breen a connu un souci de boîte de vitesse et termine en 5ème à plus de 5 minutes d’Evans. Les deux Citroën se retirent de la course et tenteront de repartir en rallye 2 le lendemain.

En tête, Evans compte désormais 30 secondes sur Latvala et 35 sur Ostberg. Dans l’ES6, Osberg limite mieux la casse et passe Latvala pour la 2nde place. Ogier qui ouvre toujours la route remonte un peu dans la hiérarchie à la 4ème place mais reste à la bagarre avec Neuville. Dans l’ES8, Latvala dégringole dans le classement après avoir déjanté dans la spéciale.

Nouvelle cata pour Breen, Evans résiste

Ce matin, l’ES10 voit le retour de Meeke et Breen. Meeke signe le 3ème temps tandis que Breen ne pointe pas au départ alors qu’il était annoncé. Une fuite d’huile réduit à néant les espoirs de retour en rally 2 pour l’Irlandais. Neuville hisse de son côté la Hyundai sur la 2nde marche, à plus d’une minute de Evans. Mais, pour ce dernier, les choses sérieuses commencent car il faut désormais qu’il ouvre, enfin, après le passage des « rallye 2 ».

En deux spéciales, il perd 15 secondes sur Neuvile qui ne compte « plus » que 44 secondes sur Evans. Ogier aussi a reculé. Désormais, Ostberg est 3ème à 53 secondes, devant Tänak à 57 secondes et Ogier à 1 minute 11. Il reste encore 6 spéciales (3 aujourd’hui et 3 demain). Reste à savoir si Evans pourra conserver la tête du rallye et être le 5ème vainqueur en 5 épreuves cette saison, ou bien si Neuville (ou un autre pilote) va revenir sur lui.

POS#PILOTETEMPSDIFF PRÉC.DIFF 1ER
1.3E. EVANS2:09:35.6
2.5T. NEUVILLE2:10:19.7+44.1+44.1
3.14M. OSTBERG2:10:28.6+8.9+53.0
4.2O. TANAK2:10:32.7+4.1+57.1
5.1S. OGIER2:10:47.2+14.5+1:11.6
6.10J. LATVALA2:11:01.3+14.1+1:25.7
7.4H. PADDON2:13:17.7+2:16.4+3:42.1
8.37L. BERTELLI2:16:03.7+2:46.0+6:28.1
9.11J. HANNINEN2:16:30.8+27.1+6:55.2
10.31P. TIDEMAND2:20:12.6+3:41.8+10:37.0

Illustration : 1-WRC, Citroën Racing

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "WRC – Argentine 2017 – ES1-ES12 : Evans, leader inattendu"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Labradaauto
Invité

..Un championnat ouvert comme on a jamais vu depuis des lustres! C’est sportivement intéressant.

salociN
Invité

Un championnat très ouvert comme la voiture de Meeke ^^

wpDiscuz