Accueil Bilan Genève 2017 : Le bilan de la rédaction

Genève 2017 : Le bilan de la rédaction

213
32
PARTAGER

Le salon de Genève 2017 vient de fermer ses portes. Un peu en demi-teinte, alors que le futur de l’automobile se joue désormais ailleurs, Genève se replie sur ses préférées, les automobiles sportives et luxueuses, même si beaucoup d’entre elles sont désormais des SUVs. Voici le bilan que l’équipe du blog auto tire de cette semaine genevoise.

Le meilleur

1. Alpine A110

Pas de discussion, la star du salon et des discussions c’était elle. On l’a attendue longtemps, mais le résultat est à la hauteur, et réussit à renouer du premier coup avec l’esprit de la marque : mécanique, dimension et poids à taille humaine, et des promesses de plaisir de conduite qui se dégagent de cette belle petite auto. A confirmer au plus vite au volant !

2. Range Rover Velar

Qui eut cru que l’on pouvait faire autant de variations sur le thème du Range Rover sans lasser ? Après l’Evoque, le Velar est une évolution très réussie, avec un intérieur superbe et un contenu technologique impressionnant comme l’écran secondaire dans la partie basse de la console. Le Macan n’a qu’à bien se tenir.

3. McLaren 720s

McLaren va vite, très vite dans son évolution de constructeur de voitures de sport. Après le premier jet constitué de la MP4/12C devenue 650S, la seconde itération de son coeur de gamme sous la forme de la 720s est clairement à la hauteur de la concurrence, si ce n’est déjà la référence. Et sur le plan du style, elle revisite avec bonheur l’idée des doubles optiques en palier sous bulle comme dans les années 70, de l’Alfa 33 Stradale à la Matra 670.

4. Bentley EXP12 Speed 6e

Si l’on met de côté la propulsion électrique qui est surtout là pour faire passer un message, ce cabriolet est aussi tentant que le coupé d’il y a deux ans, et signale que la mise en production est proche, et avec elle le rêve de la finition Bentley pour une vraie sportive.

5. Ruf CTR

Superbe démonstration de maîtrise de la part d’un des grands de la préparation allemande. Si Singer a redéfinit l’idée de ce que doit être une 911 rétro-moderne, Ruf impose ce qu’est une 911 moderne-rétro, et perpétue la légende de la Yellow Bird.

Le moins bon

1. Ferrari 812 Superfast

Malgré son nouveau V12, la Ferrari 812 ne fait pas rêver. Superfast elle l’est sans doute, mais le style surchargé, la mise en avant des chiffres font que l’émotion n’est pas là, et c’est pourtant ce que l’on attend d’une Ferrari. Pour passer le cap des 70 ans, c’est un peu dommage pour la légende. Ne doutons pas cependant que les clients seront au rendez-vous, comme à chaque fois.

2. Honda Civic Type R

Notre essai de la nouvelle Civic mettait en avant un style très sportif, et c’était alors un bon point, mais de l’avis général la Type R va trop loin dans cette direction. Elle surjoue la sportivité, au point de la caricature. Est-ce bien nécessaire ? Revenue dans le club très fermé des meilleures de son segment avec la précédente génération, elle n’avait pourtant pas besoin d’en faire trop.

3. Mitsubishi Eclipse Cross

Mitsubishi a une longue histoire dans le domaine des SUVs et même des crossovers, mais semble avoir perdu la main. Cette nouvelle auto affiche un style déjà daté à l’intérieur comme à l’extérieur, qui la condamne d’avance à une carrière discrète. Les nouveaux propriétaires de la marque devront secouer tout ça. 

3. DS7 Crossback

Pour cet important modèle de conquête, DS en fait des tonnes dans un style ampoulé et chargé en chrome, sans doute principalement à l’adresse du marché chinois, eldorado espéré. Fort bien, mais du coup c’est moins convaincant dans la vieille Europe, surtout par rapport au cousin 3008 très réussi. Quant au tarifs annoncés, ils sont pour le moins ambitieux. Pour les 53 400 euros annoncés pour le modèle de lancement, on commence à avoir un Jaguar F-Pace ou un Volvo XC60 correctement équipés…

5. Porsche Panamera Sport Turismo

On attendait beaucoup après le beau concept Sport Turismo, mais curieusement la déclinaison de série n’est pas à la hauteur des promesses, et c’est d’autant plus dommage que la seconde génération de la Panamera a gommé les lourdeurs de la première mouture. On se demande donc pourquoi la Panamera Sport Turismo de série retrouve le côté ballonné un peu indigeste de cette dernière. Question d’exigence en matière de cotes intérieures sans doute.

Voilà pour notre bilan, à vous de jouer !

Crédit photos : BM/le blog auto et RUF

Poster un Commentaire

32 Commentaires sur "Genève 2017 : Le bilan de la rédaction"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Max
Invité

Avis partagé, surtout pour DS7, j’aurai ajouté pour
le meilleur
– Volvo XC60 avec une une belle gueule pour un SUV, un équipement, des moteurs, et un confort au top
– AMG GT concept (hormi la couleur choisie pour le salon) superbe ligne pour cette berline concurrente de la Panamera

le pire
– Opel Crossland X moche alors qu’il a les qualités techniques pour plaire
– VW Tiguan Allstar et Arteon présentées comme des nouveautés alors qu’il s’agit de simple modulation de modèle existant
– Renault Koleos qui n’offre ni la finition, ni l’aspect pratique de son concurrent 5008

ART
Invité

En phase aussi avec les choix de Max, particulièrement pour l’AMG GT

greg
Invité

@Max: que le 5008 soit une simple Modulation de la 3008 ne semble pourtant pas te déranger cependant 🙂
Quant ´l´arteon, malgré un intérieur identique, cela reste un tout autre véhicule, extérieurement vis a vis de la passat.il faut quand même être d´une crasse mauvaise foi pour ne pas dire que cela est une nouveauté.

VAG
Invité

… ou alors ne rien y connaître du tout et ne pas se rendre compte que nous n’avons là qu’une A7 rhabillée et rebadgée… Du VAG typique, sans âme ni coeur. Les gens adorent.

Gautier Bottet
Editor

@VAG : Que nenni, puisque l’A7 repose sur la base MLB, donc avec moteur longitudinal alors que l’Arteon repose sur MQB avec moteur transversal… Elle serait donc plus proche d’une… Skoda Superb. Mais ne partage aucune pièce de carrosserie avec cette dernière.

MINI_Stig
Invité
Globalement d’accord mais je trouve un peu raide les « déceptions ». Tout du moins en dehors du Mitsu, s’il n’y avait que ce genre de déceptions sur les salons, on peut dire que ça serait plus que pas mal !! 🙂 Concernant le DS7, je ne vois pas trop ce que le XC60 a de plus à offrir, que ce soit en présentation ou même en prestations. L’image des dernières Volvo est globalement surfaite, les voitures sont loin d’être aussi bien construites qu’on veut nous le faire croire. Pour le XC60, on est aussi sur un niveau de présentation bien inférieur… Lire la suite >>
ART
Invité

Pour une fois, je suis en phase avec tous vos choix ou presque, un peu dur pour Ferrari que je trouve réussi

« la mise en avant des chiffres font que l’émotion n’est pas là, et c’est pourtant ce que l’on attend d’une Ferrari.  »

Pourtant volant en mains, ça ne doit pas manquer d’émotions..

Membre

« Malgré son nouveau V12, la Ferrari 812 ne fait pas rêver »

Parlez pour vous.. Pour ma part, c’est l’une des mes préférés de ce salon. L’avant est beaucoup plus agressif et impressionnant que sur la F12, l’arrière est spécial mais on s’y fait, le moteur un rêve et l’intérieur plutôt bien dessiné

miamdeschips
Invité

Bon, je dois être le seul à aimer le Mitsubishi.
Il a un côté sympathique et est relativement compact. 4.40m il me semble

wpDiscuz