Accueil Assurance EuroNCAP : des citadines à 3 étoiles, des SUV à 5, la...

EuroNCAP : des citadines à 3 étoiles, des SUV à 5, la C3 à 4 étoiles

244
1
PARTAGER

L’EuroNCAP dévoile six nouveaux résultats de crash-tests avec pèle-mêle la Fiat 500, la Citroën C3, la Ford Ka+ ainsi que l’Audi Q5, le Land Rover Discovery et le Toyota C-HR. Des résultats très disparates.

Fiat 500 : 3 étoiles – 66% 49% 53% 27%

La Fiat 500 fête ses 10 ans et pour l’occasion, l’EuroNCAP la teste de nouveau. Evidemment, vu l’âge de sa conception, la petite italienne prend cher. En protection des adultes, c’est un petit 66% avec un gros souci sur la tête du mannequin conducteur dont les capteurs indiquent une décélération trop importante. Les passagers adultes arrières sont à l’étroit et connaissent le phénomène de « sous-marinage » (le corps glisse sous la ceinture causant de graves dommages). Malgré tout, la 500 protège étonnamment bien en choc latéral.

Les enfants de leur côté ne sont pas mieux lotis. Le mannequin 10 ans a la tête qui vient frapper le siège avant, celui de 6 ans a des données au niveau du thorax un peu trop importantes, et en impact latéral, le thorax prend cher. Le choc piéton n’est pas mieux. Le capot court envoie immanquablement la tête d’un piéton sur le – dur – pare-brise. Pas de freinage automatique, pas d’alerte de franchissement de ligne, pas de rappel de la limite de vitesse, etc. la Fiat 500 ne peut pas compter sur les aides à la sécurité pour se rattraper.

3 étoiles donc pour la 500.

Ford Ka+ : 3 étoiles – 73% 61% 57% 29%

La Ford Ka+ n’a pas, elle, l’excuse d’une conception de plus de 10 ans. Pour autant, elle ne récolte que 3 étoiles aussi. En protection adultes, c’est là encore les passagers arrières qui trinquent. Mais, à l’avant il y a tout de même des blessures potentielles aux jambes. Les enfants de leur côté sont assez bien protégés même si l’organisme testeur note des défaut ci et là, expliquant le petit 61%.

En choc piéton, la partie haute de la calandre est trop rigide et blesse immanquablement les jambes du piéton fauché. La tête des piétons adultes vient frapper trop facilement les montants du pare-brise et cela coûte pas mal de points. Suffisamment pour faire perdre une étoile, surtout sans freinage d’urgence (AEB) à détection de piéton. Les aides à la sécurité ne sont pas non plus le gros point fort de la Ford Ka+ qui mise plutôt sur un prix serré. En outre, elle n’a même pas de signal de bouclage des ceintures arrières.

La sentence tombe pour la Ford Ka +, 3 étoiles.

Citroën C3 : 4 étoiles – 88% 83% 59% 58%

En protection des adultes, la petite Citroën montre de bons chiffres sur les mannequins de test. Quelques remarques ici ou là, mais surtout, il n’y a pas de freinage autonome d’urgence type ville. La C3 score tout de même 88%. En protection des enfants, on relève des données un peu trop élevées pour les nuques des mannequins ainsi que pour le thorax de l’enfant de 6 ans. Pour le reste, tout est dans le vert. 83%.

La Citroën C3 a une bouille assez ronde et cela se ressent sur le choc piéton. La partie avant réalise de bons scores mais, un capot encore court pénalise le total avec une partie haute du piéton qui vient sur le pare-brise. Avec 59%, la Citroën C3 sauve les meubles mais pas l’étoile. Côté aides à la sécurité, la C3 offre la reconnaissance des panneaux, limiteur régulateur de vitesse, l’alerte de franchissement de ligne, les rappels de bouclage de ceinture. Mais en l’absence de freinage d’urgence autonome elle score 58%.

Au final 4 étoiles pour la Citroën C3.

Audi Q5 : 5 étoiles – 93% 86% 73% 58%

On quitte les citadines avec l’Audi Q5. En protection des adultes, le Q5 remplit bien son rôle. On notera quand même une mauvais note sur le choc contre un poteau au niveau du thorax du mannequin. Comme il est équipé d’un freinage d’urgence autonome type ville, le Q5 marque encore plus de point d’où le 93%. En protection des enfants, peu de choses à signaler si ce n’est le cou du mannequin 10 ans qui souffre un peu.

Pour le choc piéton, le Q5 peut compter sur son capot actif. Le capot se soulève en cas de détection de choc et l’accueil est alors plus « moelleux ». Le Q5 a aussi un freinage d’urgence type piéton. Ainsi, le choc piéton affiche un flatteur 73%. Côté aides à la sécurité, le Q5 possède limiteur, régulateurs, rappel de bouclage des ceintures, et un freinage d’urgence type interurbain. Pas d’alerte de franchissement de ligne ce qui lui coûte des points. 58% tout de même.

En misant sur un capot actif et des AEB, le Q5 décroche 5 étoiles.

Land Rover Discovery : 5 étoiles – 90% 80% 75% 73%

Les capteurs des mannequins adultes montrent pas mal de blessures potentielles dans ce Discovery. Rien de rédhibitoire à part peut-être la protection anti-coup-du-lapin à l’arrière qui ne fait visiblement pas son oeuvre. Mais, le Discovery possède un freinage AEB urbain et récupère ainsi près de 3 points passant à 90%. Du côté des enfants, la protection est bonne. L’EuroNCAP note des données un peu trop élevées sur les deux nuques en choc frontal, ainsi que sur le thorax de l’enfant de 6 ans.

Le Land Rover Discovery n’a pas de capot actif et les donnée montrent des zones pouvant occasionner des blessures. Mais, comme le Discovery possède un AEB piéton, il se rattrape et affiche 75%. Côté aides à la sécurité, le Discovery aligne les équipements habituels, ainsi qu’une alerte de franchissement de ligne et un ARB interurbain. Suffisant pour avoir 73% sur ce point.

7 places et 5 étoiles pour le Land Rover Discovery.

Toyota C-HR : 5 étoiles – 95% 77% 76% 78%

Le Toyota C-HR présente des résultats plus qu’honorables pour les mannequins adultes. L’EuroNCAP ne note que quelques données un cran en dessous du maximum. Si on rajoute le AEB urbain, le Toyota affiche un excellent 95% qui le place à la hauteur des Volvo S90/V90 ou Mercedes Classe E. Il n’y a guère que le Tiguan ou l’Alfa Romeo Giullia qui dépasse ce score. Pour les enfants, le score est un peu diminué par des scores au niveau du thorax et de la nuque pas optimaux. Mais dans l’ensemble c’est bon.

Le Toyota C-HR a un capot qui évite assez bien les grosses blessures. Pour autant, le haut de la calandre, ainsi que les côtés du capot et montants du pare-brise provoquent des blesures. Mais la présence d’un AEB piéton fait grimper le score à 76%. Idem pour les aides à la sécurité dont une alerte de changement de ligne et un AEB interurbain.

5 étoiles pour le crossover urbain de Toyota, le C-HR.

Source et illustration : EuroNCAP

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "EuroNCAP : des citadines à 3 étoiles, des SUV à 5, la C3 à 4 étoiles"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Anonyme
Invité

Intéressant, tout ça : il y a six ans, la Twingo 2 avait eu 4 étoiles et la 500 5, aujourd’hui, la 500 en a 3 et la Twingo 3 en garde 4 !

Petite déception concernant la nouvelle C3, aussi, quand même. ¨Petite, hein 😉

wpDiscuz