Accueil VW La fin des petits diesels chez le groupe VW dans 5 ans

La fin des petits diesels chez le groupe VW dans 5 ans

607
52
PARTAGER
Moteur TDI

Les normes environnementales européennes qui entrent en action en 2020 signeront la fin des petits diesels chez le groupe Volkswagen.

Le nouveau moteur 1,5 litre TDI qui fera ses débuts sur la Golf fin février et dans la prochaine génération de Polo sera le dernier opus d’une longue lignée de petits moteurs diesel produits par le géant allemand.

Adapter ce nouveau moteur aux normes environnementales européennes de 2020 augmenterait le tarif final de 800 euros par voiture, une somme que le public n’est pas disposé. C’est ce qu’a déclaré le responsable de la recherche et du développement du groupe, Frank Welsch, à un confrère australien. Le 2 litres TDI EA 288, disponible en plusieurs puissances de 120 à 240 chevaux, deviendra le plus petit moteur diesel produit par VW.

Le 1,6 litre turbodiesel sera remplacé par le nouveau moteur essence 1,5 litre auquel sera associé un moteur électrique pour devenir une solution hybride légère. Ce moteur arrivera cette année sur la VW Golf. Afin d’accueillir le moteur électrique et de stocker l’énergie générée par un démarreur-générateur intégré alias ISG, les petits modèles du groupe VW recevront une batterie de 48 volts.

Comment les ingénieurs de VW ont-ils pu oublier de prendre en compte les normes européennes de 2020 pour un moteur qui sera lancé à peine trois ans avec leur entrée en action ? Avaient-ils dans les cartons un nouveau logiciel fraudeur en développement qu’ils ont abandonné à la dernière minute ?
Source : Motoring.com.au

Source photo : Volkswagen

Poster un Commentaire

52 Commentaires sur "La fin des petits diesels chez le groupe VW dans 5 ans"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
alfadoume
Invité

c’est marrant cela !

zaza
Invité

Je trouve le commentaire sur le logiciel truqueur complément déplacé. Ce petit moteur accompagnera la nouvelle polo et des cousines jusqu à son renouvellement dans 6 ou 7 ans. Entre temps ils auront le temps d’amortir les améliorations.
Le 1.5 n’est pas si nouveau que ça, c’est un dérivé du 1.6

Denis
Invité

Zaza, l’articke dit que le nouveau moteur swra lancé cette année et sera arrêté dans….2 ans et demi! Du jamais vu. On peut légitimement se poser des questions.

wizz
Membre

il faut comprendre par « les nouvelles voitures qui sortiront d’ici 2020 auront ce moteur », et « les nouvelles voitures qui sortiront après 2020 ne seront plus équipées de ce moteur »

On ne fait pas les essais de développement, de fiabilité, d’homologation pour équiper la voiture d’un moteur juste pour 2-3 ans….

Christophe
Invité

Si on parle de l’Euro6d, elle sera applicable à partir du 1/01/2020 pour les nouveaux types et du 1/01/2021 pour la mise en service de véhicules déjà existants.
Donc ou pourra immatriculer un véhicule existant conforme à l’Euro 6c jusqu’au 31/12/2020, ce qui laisse quasi 4 ans.
Par contre ils ne pourront plus équiper un nouveau modèle de ce moteur au-delà du 31/12/2019.

Christophe
Invité
La norme Euro6d reprend les critères de la norme Euro6b mais sur les tests wltp et rde avec un coefficient de 1,5 pour les NOx et 1 pour les autres polluants. Ce critère de 1,5 pour les NOx sur le RDE oblige à passer au système SCR. Pour la future norme Euro7, on verra très certainement apparaître les systèmes que l’on retrouve sur les camions Euro6 soit double EGR + SCR, soit SCR spécifique (Iveco) et là cela renchérit le coût de fabrication du véhicule (traitement de l’ammoniac en sortie) et son coût de fonctionnement (consommation d’Urée). En fait il… Lire la suite >>
Pedroj
Invité

ca va etre le cas partout… le segment B d’ici 5 ans c est essence , Hybrid ou electrique…

SGL
Invité

Le bon sens revient enfin !
Laissons le diesel pour les longs trajets et surtout pour des véhicules plus lourds de plus 1.5 tonnes.
En espérant aussi que tout le parc utilitaire en zone urbaine passe à l’hybride-essence ou l’électrique.

Denis
Invité

J’ai parcouru l’europe en C2 1.4 HDI,
voiture parfaite. Où est le pb? C’est un non sens?

Pedroj
Invité

De faire 5000 bornes d’un coup en C2 Diesel? ouais niveau non sens c’est vrai que tu mets une belle definition.

Denis
Invité

Pedroj, pourquoi? Argumentes!

SGL
Invité

@Denis, Non dans la mesure que vous roulez sur des longues distances avec un diesel moderne à chaud.
Sauf si vous l’avez fait à coups de 20 km à froid 😉

Denis
Invité

On est d’accord SGL.

Christophe
Invité

Le 1,4 Hdi de la C2 est équipé d’un FAP ?
PSA montait déjà des FAP à l’époque mais pas sur le 1,4.

amiral_sub
Invité

l’air de nos villes polluées commencera à se purifier à partir de 2020. Le comble c’est que c’est grâce à VW !

Christophe
Invité

@amiral_sub
« l’air de nos villes polluées commencera à se purifier à partir de 2020. Le comble c’est que c’est grâce à VW ! »
Je n’en suis pas si sûr que cela quand je vois que 41 % de la pollution aux particules en IdF en 2012 due au trafic routier est attribuable à l’usure des pneus, des freins et à l’abrasion des routes. Et cette part est passée de 19 à 41 % entre 2000 et 2012.
http://www.airparif.asso.fr/_pdf/publications/inventaire-emissions-idf-2012-150121.pdf page 12

SGL
Invité

Il faut bien commencer par quelque chose !
Après il reste un gros « bras de levier » sur le chauffage des habitations, l’industrie, épandages agricoles, etc.

Christophe
Invité
@SGL Je suis sûr que si l’on remplace toutes les citadines essence par des citadines électriques la pollution va augmenter, exemple en ville : – Peugeot 107 Euro 4 : pneus 155×65×14 avec 70000 km d’espérance de vie produit 84 mg/km de poussière + 5 mg/km pour la combustion + 30 mg/km pour les freins soit 119 mg/km, – Peugeot Ion : pneus 145×65R15AV 30 000 km, 175×55R15AR 60 000 km produisent 150 mg/km + 15 mg/km pour les freins soit 165 mg/km, je n’ai pas comptabilisé l’abrasion des routes et je suis sûr qu’une Ion est plus impactante. Pourtant… Lire la suite >>
Denis
Invité

Et au japon et aux usa on respire mieux, c’edt du a quoi? Il parait que c est parcequ’il n’y a pas de diesel. Comprend pas.

Christophe
Invité

@Denis
Je connais ni le Japon ni les USA pour en parler.
Par contre au Danemark, il y a moins de pics de pollution et la mortalité est bien plus faible que chez nous, mais là-bas on incite à utiliser des moyens autres que la voiture.

Denis
Invité

Le danemark ne represente même pas la moitié de l’ile de france en terme de population……

Christophe
Invité

Pourtant les chiffres parlent d’eux-même, même si les Danois sont 11,8 fois moins nombreux que nous, en 2012, l’Agence Européenne de l’Environnement a attribué le nombre de morts prématurés suivants aux polluants suivants :
– particules France 43400, Danemark 2900 (presque 15 fois moins),
– Ozone France 1500, Danemark 110 (presque 14 fois moins),
– NO2 France 7700, Danemark 50 (154 fois moins).

http://www.eea.europa.eu/fr/pressroom/newsreleases/de-nombreux-europeens-restent-exposes/mortalite-prematuree-imputable-a-la

Thibaut Emme
Admin
Les Danois ont un pays morcelé, relativement petit, avec de petites villes (la capitale c’est 570 000 habitants sur une surface de 88% celle de Paris. Ils sont aussi très pros vélos depuis des lustres (tous les pays nordiques) mais parce que bien souvent il y a des infrastructures réellement adaptées pour les vélos (et pas un bout de peinture en guise de protection). Mais le Danemark a aussi qqch que nous n’avons pas…les chauffages ultracollectifs ou réseaux de chaleur. Là bas, plus de la moitié des habitations sont chauffées par un chauffage urbain (5% chez nous). Cela permet de… Lire la suite >>
Christophe
Invité
« Au final, le Danemark est quand même assez haut dans les émissions en Europe », un seul exemple permet de le caractériser, 1 kWh électrique c’est 360 g CO2eq contre 82 en France, ce qui montre qu’ils utilisent des moyens thermiques pour produire leur électricité. Pour réduire la pollution ils ont donc appliqué 2 méthodes : – réduction de la voiture en ville, – réduction des moyens thermiques non renouvelables pour le chauffage et l’eau chaude. Si on fait cela et selon le rapport cité ci-avant, c’est potentiellement 54 % des émissions de particules. Quand on regarde la comparaison faite avant… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité
extrait de ce que Christophe a envoyé: « En 2012, l’échappement des véhicules particuliers diesel contribue pour 9% aux émissions franciliennes (32% des émissions du secteur du tr ansport routier) alors que la contribution des véhicules particuliers essence est inférieure à 1%. Les véhicules utilitaires légers et les poids lourds sont responsables respectivement de 5% et 2% des émissions régionales (soit 16% et 7% des émissions du secteur du transport routier) . A l’échappement, les véhicules diesels sont responsables de la quasi-totalité des émissions de particules du trafic routier. L’usure des routes, des pneus et plaquettes de freins est responsable de… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@amiral_sub
Oui il faut en priorité supprimer les véhicules diesel sans FAP.
Mais si dans le même temps tu les remplaces par des VE bien lourds, la baisse ne sera pas si importante que cela (abrasion des routes).
Donc c’est tout le trafic routier qu’il faut faire diminuer à l’instar du Danemark.

The Stig
Invité
Ça va être compliqué, ne serait-ce que parce que la mentalité française est bien différente de la mentalité nordique, et aussi du fait des caractéristiques des transports en commun en France : – très mauvais état et vétusté des moyens de transports en commun de la capitale, entre autres. – très pauvre sécurité de ces mêmes transports du fait de la mentalité de certains usagers, qui prennent ceux-ci pour des lieux de « shopping gratuit » sur les autres personnes. – surcharge complète des axes principaux. – énorme pollution souterraine des transports en communs. Tout cela ne plaide pas en faveur des… Lire la suite >>
SGL
Invité
@Denis, Par nature, un diesel et un moteur essence polluent d’une façon différente. Le diesel pollue moins globalement au niveau mondial, mais a tendance à produire énormément de particules cancérigènes sur place ce qui le met en très mauvaise position en zone urbaine et sur des petites distances. L’essence pollue plus globalement au niveau mondial avec, notamment, un trop-plein de CO2 (qui n’est pas un polluant sur place) mais qui contribue largement au dérèglement du climat et réchauffement planétaire. Mais il reste moins néfaste sur place avec la quasi-absence de particules cancérigènes. L’électricité devient un « moindre mal » qui… Lire la suite >>
rickyspanish
Invité

Bon, je savais pas que toutes la pollution en ville venait juste des moteurs diesels et que les moteurs essences n’émettaient que des gaz bon pour la santé et l’environnement …

SGL
Invité

@rickyspanish, c’est une histoire d’ « un moindre mal »
L’essence en ville est un moindre mal que le diesel, l’électricité est moindre mal que l’essence, le vélo est moindre mal que l’électricité, etc.
Partant que toute activité humaine pollue, mais que l’on a tous la main pour atténuer les effets de la pollution. 🙂

SGL
Invité

Par contre, le diesel moderne sur long trajet et avec un gros SUV de plus de 2t. est un moindre mal qu’un essence.
Et ça, c’est difficile à faire comprendre dans cette période de « diesel bashing » créer par le Dieselgate de Volkswagen. 😉

amiral_sub
Invité

et non sgl, dans le rapport airparif cité ci dessus: « A l’échappement, les véhicules diesels sont responsables de la quasi-totalité des émissions de particules du trafic routier ». Donc SUV ou pas, le diesel est un problème

Christophe
Invité

@amiral_sub
A ton avis un diesel avec FAP envoie autant de particules qu’un sans FAP ?
Pour mémoire, tous les véhicules commercialisés après le 1/01/2011 ont un FAP, à mon avis il y en a encore un paquet en circulation sans FAP.
Pour mémoire :
– avant Euro : pas de limite on parle de 1 g / km,
– Euro 1 : 140 mg/km,
– Euro 2 : 100 mg/km,
– Euro 3 : 50 mg/km,
– Euro 4 : 25 mg/km,
– Euro 5 : 5 mg/km,
– Euro 6 : 4,5 mg/km.

amiral_sub
Invité

ça c’est la théorie. En pratique c’est combien? que dit VW sur le sujet?

Christophe
Invité

@amiral_sub
L’Ademe a confirmé qu’en situation réelle le FAP était efficace et que les diesel équipés ne produisaient pas plus de particules qu’un essence, environ 5 mg/km à la condition de rouler bien sûr.
Si tu veux le texte, je te le retrouve.

En fait cette idéologie diesel = pas propre finit par m’agacer mais comme celle VE = propre ou zéro émission.
Ce qui importe finalement c’est l’usage, c’est à dire utiliser un VP pour le trajet où il est le plus efficient.

SGL
Invité

Donc idéalement
Petit trajet : Electrique
Moyen trajet : Essence
Gros trajet : Diesel
😉

Christophe
Invité

@SGL
0 à 3 km : marche à pied, cela évite de perdre du temps à garer la voiture ou le vélo,
3 à 10 km : vélo (éventuellement VAE), cela évite de perdre du temps à garer la voiture,
10 à 100 km : VE adapté au déplacement, par exemple Mia sur urbain et péri-urbain,
au-delà de 100 km : train.
Bien évidemment il y a des cas particuliers, éléments à transporter, train peu adapté (par exemple trajet nord-sud ou est-ouest loin de Paris).

SGL
Invité

@Christophe
Cela va être dur de faire « avaler » ça aux Américains ! 😀
Surtout après avoir voté Trump 😉

amiral_sub
Invité

j’invente pas, ça vient de airparif « En 2012, l’échappement des véhicules particuliers diesel contribue pour 9% aux émissions
franciliennes (32% des émissions du secteur du tr
ansport routier) alors que la contribution des
véhicules particuliers essence est inférieure à 1% »
lien du rapport plus haut, merci Christophe

Pedroj
Invité

Je suis dechiré.

Christophe
Invité

En 2012, la très grande majorité des diesel n’avaient pas de FAP (introduit pour la norme Euro5).

En fait les politiques et certains journalistes ont « un nonos à ronger » et ils le répètent « ad nauseam ». Cela leur évite de parler des problèmes qui fâchent.

SGL
Invité

Les émissions sont 7 fois supérieures à la norme !
http://www.lepoint.fr/images/2014/11/21/1253284lp-1253285-jpg_3033434.jpg

amiral_sub
Invité

merci SGL, c’est édifiant

Christophe
Invité
@SGL De Nox ! Pas de particules. Les particules selon l’AEE c’est 43 400 morts prématurés, les NOx 7700. Mais si tu regardes le même document, les bus et cars (diesel) c’est par rapport aux émissions du trafic routier : – 9 % des émissions, p6, les VP et VU essence ainsi que les 2 roues le sont pour 6 %, p 7 pondéré par le nombre de km parcourus on tombe à 1 % (25 % pour les véhicules essence cités avant), – 2 % des particules PM10 (autant que les 2 roues), p 12. Autant dire que le… Lire la suite >>
billou
Invité

1 : l’Europe c’est pas le monde
2: les nouveaux ‘1.5’ sont prévu pour facilement augmenter ou diminuer de cylindré

Thibaut Emme
Admin

L’Europe c’est pas le monde mais pratiquement toutes les zones du monde adoptent des normes d’émissions similaires.
Enlever les volumes européens c’est augmenter la facture d’amortissement pour les autres marchés éventuels…comme des dominos cela tombe donc.

SGL
Invité

Il est peut-être utile de rappeler que l’Europe uni est la plus grosse zone commerciale au monde !
D’où l’intérêt de rester uni, avec plus 550 millions de consommateurs relativement riches.
Par contre, totalement désuni, les pays Européens ne pèsent pas lourd, même l’Allemagne, face aux USA, Japon , Chine, et même la Corée ainsi que militairement face à la Russie… mais c’est un autre sujet.

Denis
Invité

L’europe n’existe pas militairement.

amiral_sub
Invité

quel rapport avec la tesla qui déchire tout?

amiral_sub
Invité

oups je me suis trompé de sujet, n’empeche que y a pas plus de rapport avec l’europe de la défense.

wpDiscuz