Accueil Mercedes VW s’est retiré d’un partenariat avec Mercedes avant de développer le logiciel...

VW s’est retiré d’un partenariat avec Mercedes avant de développer le logiciel frauduleux

178
10
PARTAGER

Le groupe Volkswagen aurait pu éviter le Dieselgate si la société n’avait pas annulé un accord de partenariat prometteur avec Daimler en 2005.

Suite aux mauvais résultats de la Golf V, Volkswagen s’était engagé dans une vaste restructuration destinée à rendre le géant allemand de nouveau compétitif. Parmi les options stratégiques envisagées, celle de l’ancien PDG du groupe Volkswagen, Bernd Pischetsrieder, qui négociait un accord de participations croisées à hauteur de 10 % entre Volkswagen et Daimler, maison mère de Mercedes.

Baptisé « Table Mountain », ce projet ultra-secret fut néanmoins brusquement annulé par Volskwagen avant une réunion clé au cours de l’été 2005, à Brunswick, en Allemagne.

Un accord avec Daimler aurait permis à Volkswagen d’accéder à la technologie BlueTec mise au point par Mercedes. Pour rappel, la technologie Bluetec permet de réduire en particulier les émissions d’oxyde d’azote. En injectant une solution aqueuse non toxique dans les gaz d’échappement, on obtient un résidu sous forme d’ammoniaque qui brûle 80 % de l’oxyde d’azote.

Mais Volkswagen aurait refusé d’utiliser BlueTec à cause du coût élevé de 1 000 euros par véhicule alors que le constructeur cherchait justement à réduire les coûts. Bernd Pischetsrieder et l’ancien chef de la marque VW, Wolfgang Bernhard, qui arrivait de Mercedes défendaient l’option Bluetec alors que Ferdinand Piech souhaitait continuer à utiliser les moteurs TDI. Ce dernier avait poussé la technologie TDI lorsqu’il était à la tête d’Audi. La guerre entre Bernd Pischetsrieder et Ferdinand Piech était à son paroxysme et cette bataille Bluetec/TDI serait plutôt à voir sous l’angle d’une bataille pour le pouvoir.

En 2006, Pischetsrieder fut débarqué par Piech qui nomma à la tête du groupe Volskwagen Martin Winterkorn. Bernhard quitta Volkswagen en 2007 pour rejoindre de nouveau Mercedes. Les premiers prototypes du moteur EA189 de VW, le moteur au cœur du scandale du diesel, ont été présentés en interne aux cadres en 2006.

Malgré la fin des discussions en 2005, VW négocia un partenariat avec Mercedes pour utiliser la technologie Bluetec dans la Jetta et le Touareg destiné aux États-Unis. Les deux constructeurs avaient pour projet de promouvoir ensemble les diesels sur le marché américain. Volkswagen cessa brusquement cet effort conjoint en août 2007.

 

Source : Automotive News

Source photo : VW

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "VW s’est retiré d’un partenariat avec Mercedes avant de développer le logiciel frauduleux"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Michel
Invité

Piech va t-il enfin se faire « taper sur les doigts » ???

SAM
Invité

Et si .. Et si … Et si seulement!

Fred21
Invité

Et si Peugeot avait accepté de reprendre VW juste après guerre …
https://fr.wikipedia.org/wiki/Volkswagen#L.E2.80.99apr.C3.A8s-Seconde_Guerre_mondiale

Lolo
Invité

J’aime Peugeot mais VW serait alors morte depuis lors…

Fred21
Invité

@Lolo
La nature a horreur du vide …

wizz
Membre

et les concurrents aussi, ont horreur du vide, qu’ils s’empressent de combler au plus vite…

billou
Invité

de memoire vw n’a rien developper , il a juste adapté le logiciel bosch

SGL
Invité

VW est commanditaire et Bosch un exécutant.

greg
Invité

Quel est l´intérêt de rappeler cette info? Elle n´est pas nouvelle, je l´avais lue sur ce même blog voici plusieurs années, vous aviez très bien rapporté la Chose 🙂

OLO
Invité

Peu importe combien VAG possède de marques ou vend de véhicules on voit bien qu’ils sont toujours derrière Mercedes niveau ingénierie.

wpDiscuz