Accueil Seat Plateforme électrique MEB VW prête pour les autres marques

Plateforme électrique MEB VW prête pour les autres marques

274
9
PARTAGER
Volkswagen MEB

Volkswagen a annoncé avoir fini le développement de sa plateforme modulaire électrique MEB qui est désormais accessible aux autres marques du groupe.

Volkswagen n’est pas la seule marque du groupe éponyme à vouloir se lancer dans l’eldorado électrique. Frank Welsch, chef du développement, a déclaré à un confrère que « plus de la moitié des véhicules prévus sur cette base ne seront pas des VW ».

Skoda est notamment très intéressé par plateforme MEB. Le constructeur tchèque a déjà annoncé vouloir commercialiser 5 modèles électriques d’ici 2025. Le premier modèle programmé pour 2020 sera un SUV électrique cousin du Kodiaq doté d’une autonomie de 500 km en cycle NEDC.

Seat est aussi sur les rangs sans toutefois avoir de programme précis. La marque espagnole n’ignore pas les futures normes environnementales, mais s’inquiète de l’impact financier sur le prix de vente d’un tel modèle. La clientèle de Seat n’est pas aussi riche que celle de Volkswagen.

Enfin, Audi pourrait aussi avoir recours à la plateforme MEB dans le cas où il souhaiterait lancer un modèle électrique dans la famille A3.

Avec le concept-car ID Buzz dévoilé à Detroit, Volkswagen a démontré la versatilité de sa plateforme modulaire électrique. Celle-ci permet ce créer de nouvelles configurations à moteur avant, arrière ou les deux sans pénaliser l’espace intérieur et le volume de coffre comme sur une voiture traditionnelle.

Source : Automotive News

Source : Volkswagen

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Plateforme électrique MEB VW prête pour les autres marques"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
VAG Truand
Invité

« prête pour les autres marques », plutôt « prête pour les autres marques du groupe VAG »

VAG Truand
Invité

Et avec ou sans logiciel truqueur ?

Samir
Invité

Pose la question à Renault et Fiat aussi

wizz
Membre

il y en aurait un logiciel truqueur chez Renault?

Cocorico
Invité

On ne le saura jamais car ils ne seront jamais testés par l’EPA… 🙂

wizz
Membre

le timer (22 minutes) chez FCA a été détecté par un organisme allemand. Etrange qu’ils n’aient rien trouvé chez Renault….

Cocorico
Invité

patience…

Samir
Invité

Sauf que la commission Royal en a décider autrement comme les States bizarrement,quand à Renault sont tours vient à venir et ce très vite comme Ford,Opel,Hyundai et les autres marques.
Ils ne trichent pas mais pollue et pour moi la pollution est primaire et la tricherie secondaire.

wizz
Membre
l’un pollue parce que la loi est laxiste, et s’est contenté du minimaliste l’autre pollue parce que triche exemple les ceintures de sécurité, ça a un certain cout, soit payé par le client, soit le constructeur rogne sur sa marge La loi n’oblige pas la présence de ceinture à l’arrière -le premier constructeur fait le minimum. Ceintures à l’avant et rien à l’arrière -le deuxième présente à l’homologation une voiture avec des vraies ceintures à l’arrière, mais vendra aux clients avec des fausses ceintures La loi dit que la voiture doit être propre en faisant 33km/h en moyenne. Pour des… Lire la suite >>
wpDiscuz